Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Crise économique > Dette publique

Dette publique

par Chico, le 09/11/2014 à 09:16 - 725 visites

Bonjour.
Nous avons appris récemment que la dette publique de la France avait dépassé 2.000 milliards d'Euros. Gloup !
Est-il possible de savoir précisément quels sont les créanciers de l'État ? Des institutions nationales, étrangères ? Des établissements bancaires, des particuliers ? Le Ministère du Budget doit pouvoir répondre à ce genre de question citoyenne...
Bien cordialement.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 10/11/2014 à 17:32

Bonjour,

Comme notre ligne directe avec Bercy ne fonctionne pas en ce pont du 11 novembre, nous allons tenter d’y voir plus clair avec les documents en notre possession.

Comprendre la dette nous précise que «contrairement aux entreprises, les administrations publiques n’empruntent généralement pas auprès d’une banque au vu des sommes levées, mais émettent des titres financiers sur les marchés financiers (essentiellement des obligations et des bons du Trésor). Ces titres donnent droits aux détenteurs à des coupons chaque année, c’est-à-dire des intérêts calculés sur le montant de la dette détenue. Puis, à échéance, ils se verront rembourser le capital prêté. »

La dette de l’Etat est gérée par l’ Agence France Trésor(AFT) qui publie annuellement un rapport. Pour 2013, la « relation avec les investisseurs » est décrite ainsi :
« L’encours de dette d’État est détenu par des investisseurs français à hauteur de 35,5% à la fin septembre 2013 et par les investisseurs non-résidents à hauteur de 64,5%, en légère augmentation par rapport à 2012 (62,2%). Il s’agit de banques centrales, de fonds souverains, de gestionnaires d’actifs, de banques, de gérants de fonds, de compagnies d’assurance ou encore de fonds de pension. »

L’AFT est assistée de spécialistes en valeurs du Trésor (SVT), « partenaires et contreparties privilégiées de l'AFT pour l'ensemble de ses activités sur les marchés. Ce sont des établissements bancaires autorisés à participer aux adjudications de dette d’État, qui centralisent les ordres des investisseurs et placent les valeurs du Trésor. Ils sont également les animateurs du marché secondaire et assurent la liquidité des valeurs du Trésor. Ils conseillent
et assistent l'AFT sur sa politique d'émission et de gestion de la dette, et plus généralement sur toute question intéressant le bon fonctionnement des marchés. » Le Top 10 des meilleurs SVT pour 2013 est le suivant :
1 BNP Paribas
2 Société Générale
3 Barclays
4 HSBC
5 Crédit Agricole
6 Morgan Stanley
7 Natixis
8 Royal Bank of Scotland
9 Bank of America - Merrill Lynch
10 Citigroup

Ceux qui tentent de répondre à « qui sont les créanciers » ne donnent pas de listes. Ils insistent sur l’équilibre entre investisseurs «résidents » et « non résidents ». Gérard Filoche dans Dette indigne ! argumente sur la fragilité financière d’un pays dont la dette est détenue majoritairement par des investisseurs étrangers, ce qui le rendrait davantage l’objet d’ « attaques spéculatives de la part du marché ». Analysant les données 2011 de l’AFT concernant la détention des titres par groupes de porteurs résidents, l’auteur conclut à un faible pourcentage détenu par les ménages, entre 1 et 5% :
« Au total donc les intérêts payés par l’Etat au titre de la dette enrichiront les souscripteurs d’assurance-vie ou de SICAV et, avant tout, en France, les actionnaires des banques et des assurances. »

Pour approfondir :

Comprendre la dette publique
La crise des dettes souveraines

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact