Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > En quête de bien-être > Le pouvoir des pierres

Le pouvoir des pierres

par OLIA, le 05/07/2014 à 11:27 - 599 visites

On dit souvent que les pierres ont un pouvoir sur notre santé. Est-ce vrai ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 07/07/2014 à 12:23

Bonjour,

Le pouvoir des pierres est entouré de mystère et de croyances, il y a les convaincus (lithothérapeutes, patients, adeptes du New Age…) et les sceptiques. Il est difficile dans ce cas là de démêler le vrai du faux, mais certains scientifiques ont décidé de se pencher sur les « pouvoirs » des pierres.

La revue Sciences et pseudo-sciences a publié un article sur le sujet, rédigé par Jacques Bolard, directeur de Recherche honoraire au CNRS :
« Si, durant les dernières vacances, vous avez fréquenté les marchés estivaux, vous aurez pu y noter la présence quasi systématique d’étals où l’on vend des minéraux. Les vertus de ceux-ci, pour améliorer notre bien-être et notre santé, y sont vantées et précisées, des explications sont fournies, basées sur l’énergie qu’ils rayonnent et sa capture dans notre corps par l’intermédiaire de chakras. Voilà de quoi piquer notre curiosité !

Qu’est-ce qu’un minéral ?
Mais, tout d’abord, qu’est-ce qu’un minéral ? Un minéral est tout composé cristallin trouvé à l’état naturel. Une roche est une association de minéraux. Rappelons qu’un cristal est un solide dont la structure atomique est ordonnée et périodique dans les trois directions de l’espace. Les pierres dont nous allons parler sont des monocristaux. Dans l’encadré, nous parlons aussi de la cristallisation sensible obtenue par évaporation rapide d’une solution et qui conduit à des microcristaux. […]

Le pouvoir des cristaux est dans la tête, pas dans les cristaux
C’est la conclusion que tire le psychologue britannique Richard Wiseman au vu de l’expérience menée par son collègue Christopher French1 dont les résultats ont été présentés à la conférence de la British Psychological Society en 2001. Les 80 volontaires qui se sont prêtés à l’épreuve ont en général réagi conformément aux « indications » fournies par la « notice » du cristal qu’ils tenaient dans leur main (par exemple, dégagement de chaleur, concentration accrue, bien-être). Le problème, c’est que le groupe témoin à qui avait été donné un placebo (une simple verroterie) a réagi de la même manière. Les participants se déclarant sensibles aux explications paranormales en général se sont révélés être ceux qui ressentaient les effets les plus marqués. La suggestibilité apparaît être ainsi l’explication unique du « pouvoir des cristaux ».

Les lithothérapeutes d’outre-Manche ont contesté ces résultats, critiquant l’amateurisme des expérimentateurs qui n’auraient pas su choisir « le bon cristal adapté à la bonne personne ». Il faut dire que l’enjeu était d’importance pour eux : au Royaume-Uni, à cette époque, Sarah Ferguson, Lady Diana ou encore Cherie Blair, la femme du premier ministre, étaient présentés comme adeptes du pouvoir guérisseur des cristaux. Cette dernière portait un pendentif supposé la protéger des mauvaises ondes émanant des ordinateurs, téléphones portables, ou d’autres personnes.

Alors, qu’en est-il des pouvoirs des pierres, de leur efficacité, de l’explication scientifique de leurs effets éventuels ?

Les allégations des lithothérapeutes

Disons-le tout de suite, il n’y a pas d’étude prouvant que les cristaux ont un effet bénéfique sur la santé. Une recherche sur les sites des deux revues faisant autorité en médecine alternative1, le Journal of Alternative and Complementary Medicine ainsi que Alternative Therapies in Health and Medicine, n’a pas donné de résultat... et pourtant à chaque cristal est attribué un effet curatif spécifique... différent selon le lithothérapeute !

Prenons en exemple les bienfaits de la cornaline. Selon les uns, elle régule doucement la circulation sanguine, pour d’autres elle facilite l’érection, peut supprimer les coliques, lutte contre les pertes de mémoire et est donc utile pour passer des examens ou des entretiens d’embauche. L’émeraude est efficace pour les maladies de la thyroïde, peut être efficace contre la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson. Il est ahurissant de constater que toutes ces assertions sont gratuites, qu’il n’y a même pas la moindre tentative de justification, de statistique. Tout au plus, C. Norman Shealy, dans une étude sur une centaine de patients dépressifs, toujours citée mais non publiée dans une revue à comité de lecture, aurait observé une amélioration de l’état chez 80 % de ceux qui portaient un collier contenant un cristal de quartz, au lieu de 20 % chez ceux qui portaient un collier contenant un morceau de verre2.

En l’absence de toute validation de l’efficacité thérapeutique des cristaux, voyons si, malgré tout, il peut y avoir des bases scientifiques à leur action, cette action étant fondée sur l’interaction entre le cristal et le corps humain. […] »


A la suite vous trouverez des explications sur les vibrations et des cristaux et leurs possibles interactions avec le corps humain.


Les pouvoirs des pierres n’ont donc jamais été révélés par des tests scientifiques, les techniques utilisées n’ont pas pu démontrer la présence de vibrations venant des pierres et de leur influence sur le corps humain. Les adeptes des pierres en sont néanmoins convaincus, ils ressentent des améliorations de leur état de santé grâce à ces pierres. Les pierres peuvent donc avoir un effet placebo pour certaines personnes.


Pour finir, quelques sites vous permettant de confronter les arguments des pour et des contre :
- Charlatans.info.
- Pouvoir des pierres.

Bonne journée.

Image
source : wikimedia
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact