Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - dosage huiles essentielles

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > En quête de bien-être > dosage huiles essentielles

dosage huiles essentielles

par vero6927, le 14/04/2010 à 13:19 - 760 visites

bonjour,

Pour une femme de 65 kg, combien de gouttes d'huiles essentielles peut-elle s'appliquer ?
Auriez-vous le dosage gouttes/poids ?
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 15/04/2010 à 13:38

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Avant toute chose, nous vous conseillons de demander l'avis d'un médecin aromathérapeute ou d'un pharmacien afin d'utiliser les huiles essentielles sous leur contrôle.
Ceci est indispensable notamment pour les personnes fragiles, les femmes enceintes et les enfants.
Les huiles essentielles peuvent s'utiliser par voie interne (orale, rectale, vaginale, nasale) et par voie externe (massage, aerosol, inhalations, bains, etc.).
Le dosage des huiles essentielles ne sera pas exactement le même en fonction de l'huile en question, de la voie d'administration et du bénéfice que l'on souhaite en tirer.


Voici quelques précautions d'emploi indiquées dans l'ouvrage de Martine Bonnabel-Blaize intitulé "Santé et bien-être par les huiles essentielles" :

Précautions d'emploi
La priorité des priorités est de garder en mémoire que les huiles essentielles sont insolubles dans l'eau.
Par conséquent, on ne peut pas ingérer d'huile essentielle versée dans un verre d'eau : en effet la personne souhaitant absorber ce liquide va s'irriter tout le pourtour de la bouche sans pour autant réussir à avaler la quantité d'huile essentielle nécessaire pour se soigner.
De même, il ne faut pas mettre les huiles essentielles directement dans l'eau du bain. Il faut, au préalable, les avoir dissoutes dans une base hydrodispersante, afin de faciliter leur emploi et bien sur leur efficacité.
Autre précaution d'usage : ne jamais utiliser d'huile essentielle pure sur la peau ou les muqueuses, sauf cas exceptionnel comme l'huile essentielle de lavande, d'hélichryse ou de tea-tree.

Important également
Ne jamais s'exposer au soleil après s'être massé avec une huile contenant des huiles essentielles d'agrumes (car elles sont photo-sensibilisantes).
C'est pour cela que les huiles végétales sont nécessaires pour faciliter l'usage des huiles essentielles. Elles vont jouer leur rôle de véhicule huileux afin de permettre la pénétration des HE par voie cutanée.
Toutefois elles ne se contentent pas d'être des excipients, car elles vont apporter à la peau vitamines et agents nourrissants très précieux en dermocosmétologie.
Sur le visage, on ne doit jamais utiliser les huiles essentielles pures : il faut impérativement les diluer dans une huile végétale choisie en fonction de la nature de la peau.
Je mets souvent en garde les futures mamans de ne pas utiliser les huiles essentielles pendant les quatre premiers mois de la grossesse.
De même les petits enfants jusqu'à 6-7 ans ne doivent pas absorber d'huiles essentielles par voie orale (sauf sur prescription médicale formelle). L'utilisation par voie externe est recommandée tout en respectant scrupuleusement les proportions.

Attention
— Ne jamais laisser de flacons d'huiles essentielles a portée des enfants.
— Ne pas utiliser n'importe comment une huile essentielle que vous ne connaissez pas. Demander la posologie et la voie d'absorption a votre pharmacien.
— Les huiles essentielles ne sont pas anodines, donc pas d'usage intempestif sous prétexte qu'elles sont naturelles!
— En cas d'absorption importante (a partir de 5 ml = 200 gouttes), contacter le centre anti-poisons le plus proche de votre domicile.
— Après avoir pratiqué un massage a base d'huiles essentielles, bien se laver les mains avant tout geste comme, par exemple, se frotter les yeux ! En effet, les HE peuvent se montrer très irritantes pour les yeux.



Le docteur Jean-Pierre Willem indique toutefois dans son ouvrage intitulé "Les huiles essentielles : médecine d'avenir" qu'il existe une règle générale simple qui permet de fixer les doses que l'on peut absorber par voie interne :

- Pour l'adulte : une goutte par 25 kg de poids corporel de une à trois fois par jour, toutes huiles essentielles confondues.
Pour une maladie infectieuse, un aromathérapeute averti pourra prescrire une dose maximale d'une goutte pour 10 kg de poids corporel de une à trois fois par jour. Cette indication est valable pour la majorité des huiles essentielles. Pour une personne de poids moyen, on peut considérer que 6 gouttes par jour est une dose raisonnable en automédication.
- Pour l'enfant : ne pas utiliser d'huile essentielle par voie interne avant 30 mois, ensuite procéder avec précaution de 1 goutte à 3 gouttes par jour maximum et de préférence sur avis d'un aromathérapeute. Ne pas lui donner d'huiles essentielles dermocaustiques contenant des phénols ou d'huiles essentielles riches en cétones neurotoxiques. Ne laisser pas vos flacons d'huiles essentielles à porter de mains des enfants.
Si vous avalez par mégarde une huile essentielle pure, avaler plusieurs cuillerées d'huile végétale de cuisine et en cas d'absorption d'une quantité importante, téléphonez au centre anti-poison le plus proche.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact