Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Pendant la canicule > Pourquoi a-t-on plus froid au contact de l'eau ?

Pourquoi a-t-on plus froid au contact de l'eau ?

par KDS, le 21/05/2012 à 20:36 - 996 visites

Bonsoir ( ou bonjour selon les goûts :D ),
en me douchant ce matin, je me pose une question ( que je me pose d'ailleurs depuis ma belle enfance) : pourquoi au contact de l'eau, on a plus froid ?
Autrement dit, pourquoi au contact de l'air, une personne mouillée aura plus tendance à avoir froid qu'une autre personne sèche ?

Merci d'avance pour la réponse :)

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 22/05/2012 à 16:19

Bonjour,

Il existe plusieurs mécanismes de perte de chaleur par l'organisme : la radiation, la conduction, la convection et l'évaporation.

Voici ce qu'explique le Centre de collaboration nationale en santé environnementale : Se rafraîchir avec de l’eau

Appliquer de l’eau fraîche sur la peau – avec ou sans ventilation

Cette méthode de rafraîchissement utilise partiellement la conduction, soit le transfert de chaleur par contact physique direct d’un objet chaud avec un objet plus froid. Le refroidissement par évaporation, soit le transfert de chaleur découlant de la transformation d’un liquide en gaz, joue aussi normalement un rôle important. La conductivité thermique de l’eau est 24 fois plus grande que celle de l’air; par conséquent, se mouiller le corps avec de l’eau fraîche permettra de dissiper la chaleur par conduction.
Appliquer sur la peau des compresses froides ou mouiller une personne vêtue d’eau fraîche ou froide, peut créer un certain inconfort, mais a pour effet de mettre en contact une plus grande masse d’eau absorbant la chaleur pour une plus longue période. Il faut répéter les applications d’eau au fur et à mesure que la compresse se réchauffe.
L’évaporation de l’eau du corps accroît la perte de chaleur. À des températures élevées (p. ex., plus de 35 °C), le principal mécanisme de thermorégulation est généralement le refroidissement par évaporation de la sueur. S’il n’y a pas de sueur (CCC) ou qu’elle ne peut pas perler ou ruisseler parce qu‘elle n’est pas suffisamment abondante (CCE), l’application d’eau causera une importante perte de chaleur par évaporation. La circulation forcée d’air (ventilation) accroît le taux d’évaporation. Cependant, la ventilation peut être inefficace à des températures ambiantes et à des taux d’humidité très élevés (voir ci-dessous).


C'est ainsi une conjugaison de plusieurs types de mécanismes de refroidissement qui apporte cette sensation de froid lorsqu'on sort de la douche.
La conduction est le transfert de chaleur par contact direct entre des objets dont la température est différente. La chaleur va de l'objet chaud vers le plus froid. Si l'on a une boule de neige dans la main, de la chaleur va de celle-ci à la boule de neige par conduction et la main se refroidit. [...]
La convection est le transfert d'énergie thermique par un courant d'air (ou d'eau). Quand l'organisme perd de la chaleur par conduction, l'air en contact avec lui est réchauffé. L'air chaud étant plus léger (moins dense) que l'air froid, il monte, de l'air plus froid prend sa place au contact de la peau et le processus recommence. Les déplacements d'air, ou courants de convection, contribuent à soustraire de la chaleur à l'organisme. [...]
L'évaporation est le quatrième mécanisme de perte de chaleur par l'organisme. Pour évaporer de l'eau (la faire passer de l'état liquide à l'état gazeux de vapeur d'eau) il faut lui fournir de la chaleur. Quand ceci se produit à la surface du corps, c'est la peau qui fournit la chaleur et se refroidit. La perte de chaleur par évaporation cause la sensation de froid éprouvée quand on a la peau mouillée. La perte de chaleur par évaporation a lieu continuellement par la peau et par les voies aériennes.

source : Physiologie humaine / Lauralee Sherwood

Pour en savoir plus :
- Thermorégulation : Physiologie
- Le froid / CHU Brest
- Un ventilateur rafraîchit-il vraiment l’air ? / Sciences et vie
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact