Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Démocratie et préservation environnement
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=294&t=62994
Page 1 sur 1

beneleh [ 30/01/2015 à 01:54 ]

Bonjour,
J'ai déjà entendu (et j'ai l'intuition) que la participation de tous à la politique (au sens large du terme) amènerait naturellement à la volonté générale de préserver l'environnement. (ressources naturelles comme bien commun).
Y a t il des citations, ou plus largement des ouvrages qui vont dans ce sens? Ou au contraire?
Merci et bravo pour ce service!!

Réponse attendue le 03/02/2015 - 01:02


bml_soc [ 03/02/2015 à 03:52 ]

Réponse du département Société :

« Le maître mot de nos relations à la nature n'est plus la maîtrise possessive, mais la responsabilité. »
D. Bourg, Nature et technique, Hatier

Citation découverte sur ce site gabonecolohie peut illustrer votre propos.

Effectivement, le débat démocratique s’invite souvent dans les questions autour de l’ environnement et mobilise la responsabilité de chaque citoyen. Mais, certains mouvements courants écologiques sont qualifiés parfois de radicaux et sont proches du fondamentalisme écologiste (deep ecology).

Voici, quelques textes qui éclaireront votre pensée :

- La démocratie participative dans le domaine environnemental par Jean-Luc Pissaloux .
Ce texte parle de la faiblesse et du renouveau de la démocratie participative dans le domaine environnemental.

- Cours à l’ Ena à rechercher sur Google : la démocratie environnementale .

- Le carnet de recherche suivant Ecodemo porte sur les rapports et les tensions entre exigences démocratiques et exigences écologiques. Il s'agira de présenter et de discuter les nombreux travaux sur la question, et plus généralement de développer une pensée radicale de l'écologie politique.

En voici quelques extraits : Ce site a le mérite de présenter une bibliographie commentée sur le sujet qui vous intéresse :
Le livre de Dominique Bourg et Kenny Whiteside (2011),vers une démocratie écologique dont j'ai déjà parlé, qui a le grand mérite d'attirer l'attention sur l'inadéquation de notre système démocratique actuel avec les enjeux écologiques, a suscité de nombreuses réponses. L'une des principales, qui prend la forme d'une critique, est la surestimation du poids des institutions dans la vie démocratique et corrélativement l'oubli, par les auteurs, du trait d'union entre la question sociale et la question écologique. Mais il existe une critique plus radicale, consistant à dire que leur démocratie écologique n'est ni démocratique, ni écologique.

Critique par Jean Gadrey sur le titre précédent :
Jean Gadrey.
"Nos démocraties sont impuissantes à agir comme elles savent pourtant qu’elles le devraient ; Ce pourquoi «le défi écologique est indissociablement un défi politique» ; «protéger la biosphère implique de repenser la démocratie elle-même». Extrait du livre de Dominique Bourg : Vers une démocratie écologique

- L' Anthologie sur la "Pensée écologique" (PUF, 2014) de D.Bourg et A.Fragnière, est bien évidemment partiale, mais c'est la plus complète en langue française à ce jour, et elle comprend des traductions inédites.
La dernière partie (pp.821-876) est consacrée aux institutions démocratiques. Les auteurs y distinguent (difficilement) trois manières de penser les relations entre démocratie et écologie .

- Les trois scénarios de l’écologie fondamentaliste, autoritaire ou démocratique

- Ensuite, quelques livres autour de la pensée écologique :

- Les grands textes fondateurs de l' écologie.-Flammarion

- Pour une planète équitable.- Marie Duru-Bellat.-Seuil

- La solidarité écologique.- Raphaêl Mathevet.- Actes Sud

Quelques exemples :

- La convention d' Aarhus est un exemple de la participation du plus grand nombre à la réflexion autour de l’ environnement.

La France des projets contestés

Réponse attendue le 06/02/2015 - 03:02