Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Le Carnaval et ses merveilles > carnaval de Venise

carnaval de Venise

par sergissan, le 13/02/2006 à 21:31 - 832 visites

J'aurai aimé avoir des informations sur l'origine du carnaval de Venise (j'ai trouvé certaines sources qui affirment que l'origine remonte à la Renaissance, tandis que d'autre la font remonter au XII siècle), ainsi que sur l'organisation de cet évenement.
Merci de votre réponse,
bonne journée à vous.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 15/02/2006 à 10:47

Réponse du service Guichet du Savoir

L'histoire du Carnaval de Venise est retracée sur son site officiel : Carnevale di Venezia.

Vous pouvez également la retrouver dans divers documents de la Bibliothèque municipale de Lyon : Carnaval de Venise.

Voici un extrait de l'ouvrage intitulé Venise en fêtes de Lina Urban, Giandomenico Romanelli, Fiora Gandolfi :

Si Venise, plus que toute autre capitale européenne, fut ouverte aux fêtes et aux divertissements, au plaisir et à la joie, cet état d'esprit régnait en maître durant le Carnaval. Toutes les classes sociales, auxquelles se mêlaient les étrangers, étaient en effet très flattées et très honorées de participer à la grande saison de fêtes. Les plus anciens renseignements que nous ayons sur le Carnaval datent de 1094 (sous le dogat de Vitale Falier), et concernent principalement l'usage du masque. Le Carnaval culminait alors dans la célébration du «Jeudi gras» ou Jeudi de la chasse, qui commémorait la victoire vénitienne sur le Patriarche d'Aquilée, en 1162 (sous le dogat de Vitale Michiel II), et était une occasion supplémentaire d'exalter le culte civique puisqu'il s'agissait d'une fête officielle. Le très long Carnaval vénitien commençait dans les premiers jours d'octobre avec l'ouverture des théâtres, s'interrompait durant la période de l'Avent et de Noël, reprenait à la Saint-Étienne - le 26 décembre — et se poursuivait jusqu'au Mardi gras, que le Sénat avait décrété jour férié dès 1296.
La transgression, la licence, le luxe et le divertissement étaient alors souverains. Les actesde violence, dans les derniers jours surtout, étaient si fréquents que le port comme l'utilisation des armes blanches étaient autorisés au nom de la légitime défense. De fait, le service d'ordre des barques des capitaines du Conseil des Dix ne uffisait pas à garantir la sécurité des citoyens. On jouissait d'une extrême liberté car le masque, lié à la transgression, signifiait à Venise l'égalité entre les classes sociales. En dehors du Carnaval, son utilisation était non seulement «tolérée» mais, en diverses circonstances, imposée par le gouvernement. Vénitiens et étrangers portaient donc le masque durant une période qui ne couvrait pas moins de six mois, ce qui explique que la Sérénissime d'antan était indubitablement la ville la plus libre du monde.

[...]
Nous vous invitons à venir consulter ce document qui détaille le déroulement du carnaval de la page 77 à 98.

Le Carnaval "traditionnel" de Venise prit fin après la chute de la République (fin du XVIIIe siècle) : "le temps de la première domination autrichienne fut assez rigoureux et ne permit l'usage des masques qu'à l'occasion des fêtes privées ou réservées à la seule élite, comme la fête de la Cavalchina de la Fenice. Le gouvernement italien se montra un peu plus ouvert, mais les Vénitiens étaient cette fois devenus méfiants ; Venise elle même n'était plus qu'un petit canton du royaume italien et avait commencé sa période d'assujettissement. Durant la seconde période de domination autrichienne, on redonna la permission de se masquer - seulement durant le Carnaval - mais Venise n'était plus rien d'autre que le décor délabré d'un spectacle à jamais révolu."
source : Les masques de Venise de Danilo Reato

À la fin des années 1970, le carnaval est remis à l'honneur dans la cité des Doges.
C'est aujourd'hui une fête qui attire les touristes du monde entier.

Pour ce qui est de l'organisation actuelle du Carnaval, vous pouvez consulter le site officiel du carnaval qui affiche la programmation.

Succès aidant, le carnaval de Venise est maintenant une fête plutôt bien organisée, qui n'a plus grand-chose à voir avec ce qu'il fut à l'origine. Cependant, la magie des lieux et des masques opérant, il reste l'un des carnavals les plus spectaculaires qui soient. Dès l'ouverture [...], parades, défilés, costumes, ramages, liesse envahissent la belle ville d'eau. Venise toute entière participe aux festivités et chacun se déguise, défile, admire les masques qui s'exhibent et défilent en de longues processions féeriques.
:: Les moments forts du carnaval
L'ouverture du carnaval fait partie des moments forts de la fête. On assistera également à la fête des Marie [...], au vol de l'ange [...], à la procession des gondoles et enfin, à la cérémonie de clôture [...]. Ce sont surtout les trois derniers jours du carnaval qui sont les plus spectaculaires, comme si la fin annoncée de la fête stimulait les énergies !

source : www.routard.com

Pour en savoir plus :
- Historia : Le carnaval, saison de tous les excès
- www.venise1.com
- www.comune.venezia.it
- www.routard.com ou www.routard.com
- www.bauta.it
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact