Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Travailler c'est trop dur... > Arrondir les fins de mois !

Arrondir les fins de mois !

par marielou, le 18/05/2016 à 10:33 - 1204 visites

Bonjour Tous,

est il vraiment possible de gagner de l'argent avec les options binaires? plusieurs articles affirment qu'il est possible de gagner entre 70 et 350 euro par jour, et voire plus. est ce possible?
2 articles font savoir qu'il est possible d'obtenir 100% du montant de votre épargne comme bonus, qu'est ce que cela veut dire?

merci !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 19/05/2016 à 14:37

Bonjour,

Comme nous l’indiquions dans notre précédente question du Guichet : Comment gagner de l’argent ?, les options binaires sont risquées. Vous pouvez vous exposer à de lourdes pertes comme le rappelle Autorité des marchés financiers :
« Forex, options binaires, biens atypiques, arnaques au crédit, faux comptes d’épargne : l’illusion de l’argent facile…

Miser sur le Forex ou trader via des options binaires, investir dans des terres rares ou des métaux précieux : les propositions d’investissement visant le grand public sur Internet sont multiples. Le trading hautement spéculatif en constitue l’exemple le plus massif et préoccupant. De multiples publicités, diffusées sur des sites à forte audience et ciblant le plus grand nombre, vantent des promesses irréalistes de rendement : derrière ces accroches commerciales, opèrent très souvent des sociétés aux pratiques douteuses, voire illégales.
D’autres types d’arnaques fondées sur des usurpations d’identité (par exemple de l’ACPR, de la Commission des sanctions ou de la Banque de France) se développent également fortement. Destinées à tromper le public en affichant de faux logos ou accréditations, ces offres prétendent aider les particuliers à recouvrer des pertes subies sur des sites de trading ou à rapatrier des sommes soi-disant séquestrées dans un pays tiers.
De fausses propositions de crédit avec demandes de versement de fonds préalables peuvent être aussi faites à des personnes ayant des difficultés à obtenir des financements.

… et des impacts considérables

Alertées depuis plusieurs années et constatant une expansion du phénomène, quatre institutions dressent un bilan chiffré sans appel du danger que constitue ce phénomène :
- 4 sites non autorisés répertoriés en 2010, 360 à ce jour sur les listes noires publiées par l’ACPR et l’AMF,
- 64 réclamations auprès de l’AMF en 2010 contre 1656 en 2015,
- 12% des demandes reçues par l’ACPR en 2015 contre 4% en 2014,
- 41 % des 14 500 appels relatifs à la bourse et les produits financiers en 2015 de la plateforme Assurance Banque Epargne Info Service (ACPR, Banque de France et AMF),
- 44 % des nouvelles publicités sur internet sur les placements financiers en 2015 sont des publicités pour le trading très spéculatif,
- Côté AMF, 16 dossiers de médiation en 2011 contre 139 en 2015 (sites agréés),
- 75 plaintes traitées par la DGCCRF en 2015.

Une étude AMF portant sur la clientèle des principaux prestataires autorisés par des régulateurs sérieux, a montré que l’activité de trading très spéculatif était intrinsèquement dangereuse pour les particuliers : les clients ont enregistré 175 millions d’euros des pertes contre 13 millions de gains sur 4 ans et 90% d’entre eux sont perdants.
Par ailleurs, selon le Parquet de Paris, le montant des pertes estimées sur les sites illégaux de Forex / options binaires et escroqueries par faux ordres de virement est de 4.5 milliards d’euros en France sur six ans.
En tout état de cause, aucun site ne permet de trader en toute sécurité et ne répond aux rémunérations soi-disant annoncées : le particulier s’expose au mieux à de lourdes pertes, au pire à une véritable arnaque dont les ressorts et les modes d’organisation relèvent de la criminalité organisée. L’indemnisation des victimes reste difficile, voire impossible.
Concernant les usurpations d’identité ou les offres frauduleuses de crédit, les pertes peuvent aller de dizaine de milliers d’euros à des centaines de milliers d’euros par personne.



Les journaux financiers ont consacré des articles aux options binaires et à leurs risques :
- Options binaires, ne succombez pas au chant des sirènes ! sur Les Echos.
- Investisseurs particuliers, attention aux options binaires sur Capital.
- Trading illégal : ce que cachent les mots options binaires et Forex sur Le Parisien.
- Le gouvernement met en garde contre les placements Forex et « options binaires » sur La Croix.

L’essentiel à retenir de ces articles est que les actions binaires ne sont pas sans risques et que les sommes annoncées sont là pour vous attirer mais que rien ne vous garantit ce gain. Les pertes sont même plus nombreuses que les gains.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact