Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Adieu veaux, vaches, cochons : demain, tous végétariens ? > Régime végétalien et santé

Régime végétalien et santé

par Isa, le 05/09/2014 à 09:34 - 683 visites

Bonjour l'équipe,

le régime végétalien, est-il meilleur pour la santé que le régime
végétarien et le régime dit "de l'agro-alimentaire" ... industriel ?

Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 06/09/2014 à 16:41

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

Supprimer complètement la viande ou tout produit issu d'un animal de votre alimentation vous enlève un apport essentiel : les protéines animales qui comportent notamment des acides aminés essentiels pour votre métabolisme. Au niveau de la santé, il faut donc faire attention aux carences ! Vous pouvez parcourir l'excellent dossier de Passeport santé sur ce sujet : Régime végétarien et régime végétalien. Et parcourir aussi notre précédente réponse sur l'impact santé d'un régime végétarien.

Le site Allo docteurs vous donne aussi des conseils sur Comment bien manger végétarien / végétalien.

Votre question mériterait cependant quelques approfondissements. En effet, plus que choisir un régime, être végétarien ou végétalien consiste en une prise de position politique et philosophique face aux diktats de l’industrie alimentaire. Politique face aux différents scandales sanitaires de ces dernières années (grippe aviaire, vache folle, du cheval dans les raviolis…), à des modes de production déshumanisés et dangereux pour la santé (les OGM, les pesticides, la façon dont les animaux sont abattus et produits…). Philosophique, car vous nourrir implique que vous acceptiez ces modes de production industriels et leurs dérives.

De plus, vous pouvez choisir de respecter la vie animale et/ou améliorer votre santé en devenant végétarien ou végétalien. Mais si vous continuez à consommer des produits issus de l’industrie agroalimentaire, c’est-à-dire avec des OGM, des pesticides, etc., quel est le bénéfice pour votre santé ? Il faudrait alors passer aux produits issus uniquement de l’agriculture biologique et/ou durable. Mais si vous passez à ces produits, vous devez aussi penser au mode de production mis en œuvre, aux moyens de transports utilisés (quand ils viennent d’Italie, quel impact carbone ?). C’est pour cette raison que votre question soulève beaucoup d’interrogations que vous serez la seule à pouvoir résoudre.

Pour ce faire, nous vous conseillons la lecture de plusieurs ouvrages :
- Végétariens : le vrai du faux
- La vérité sur la viande : manger moins de viande peut sauver la planète
- La viande voit rouge
- Les nouvelles religions alimentaires : manger mieux, vivre longtemps, aimer plus fort

- Extrait de Manger : besoin, désir, obsession de Paolo Rossi

« Parmi les fonctions biologiques, manger est sans doute l’un des plus primordiales et, en même temps, l’une des plus socialisées, des plus chargées d’imaginaire et des plus investies collectivement. Fait social total au sens où l’entendait Marcel Mauss, l’alimentation apparaît comme un domaine particulièrement sensible aux évolutions sociétales en cours. En France, depuis décennies maintenant, la conjonction de plusieurs facteurs a contribué à problématiser le rapport du mangeur à son alimentation :
1/ l’amplification du processus d’individualisation et de médicalisation de l’alimentation. Par le biais du gouvernement avec des programmes de santé publique enjoignant de faire attention à sa santé. Et par le biais du discours dominant, des médias tout particulièrement, sur une nouvelle moralisation des apparences du corps et l’intériorisation sur le plan individuel d’en prendre soin.
2/ le développement de l’industrialisation et de transformation des denrées alimentaires. L’augmentation de la part d’invisible et de caché séparant le produit brut du produit consommé inquiète. »


- Extrait du magazine : Pratiques en nutrition N°30

« Les régimes, quels qu’ils soient, proposent des solutions (plus ou moins partielles, plus ou moins pertinentes) de contrôle et de maîtrise de ce qui est ingéré. Ils offrent à ceux qui s’y plient un système de règles nouvelles pour réformer leur alimentation. Dès lors, s’astreindre à suivre un régime permet d’échapper au sentiment d’impuissance à gouverner son alimentation. »

Bonne lecture !

Image

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact