Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Traditions de noël en Alsace

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Traditions de noël en Alsace

Traditions de noël en Alsace

par Anne-DB, le 10/12/2015 à 14:30 - 1282 visites

Bonjour,

pourquoi dit-on que Strasbourg est la capitale de Noël et quelle est l'origine des marchés de noël à Strasbourg et en Alsace en général ? Merci.

Anne

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 11/12/2015 à 12:10

Bonjour,

Autoproclamée « capitale de Noël » en 1992, Strasbourg est première ville française où se tient traditionnellement un marché de Noël :

En 1570, à Strasbourg, la traditionnelle foire de la Saint Nicolas ou grande foire d’hiver qui se tenait depuis des siècles à l’approche de Noël devient le Christkindelsmärik (en traduction littérale « le marché de l’enfant Jésus »). En effet, au moment de la Réforme, les édiles de la ville, encouragés par le clergé protestant, rebaptisent ce grand rendez-vous commercial annuel ou les habitants avaient coutume d’acheter le nécessaire pour passer l’hiver mais aussi les petits cadeaux destinés aux enfants.
Depuis ce marché se tient chaque année sans discontinuer, sa durée a été variable : 8 jours, 3 jours en temps de guerre...et il a changé de place au fil des années pour finalement s’installer place Broglie où il est toujours aujourd’hui. Depuis, de nouveaux marchés thématiques se sont créés et occupent avec bonheur de nombreuses places au cœur de la ville.

source : tourisme-alsace.com


Le Christkindelsmärik, ou « marché de l’enfant Jésus », est le nom donné en dialecte alsacien au traditionnel marché de Noël qui se tient depuis 1570 à Strasbourg, en Alsace, et a été longtemps le seul en France. Il débute le premier samedi de l’Avent pour s’achever le 31 décembre au soir. Le Christkindelsmärik attire chaque année deux millions de visiteurs venus du monde entier.

Les origines

La veille de Noël en Alsace - Christkindel et Hans Trapp venant demander si les enfants ont été sages. (Théophile Schuler 1858)
Le Christkindelsmärik de Strasbourg est l'un des plus anciens marchés de Noël, lesquels étaient une spécificité du monde germanique. Le plus célèbre était celui de Nuremberg, mais ceux de Francfort, Dresde et Berlin étaient aussi très réputés. Au Moyen Âge, un marché était organisé à Strasbourg en prévision de la fête de saint Nicolas le 6 décembre. C’est en effet à ce saint, évêque de Myre en Turquie au IVe siècle, que l’on attribuait le rôle de dispensateur de cadeaux aux enfants. Pour permettre aux parents de se procurer friandises et jouets, un marché, appelé en alsacien « Klausemärik », était alors installé quelques jours avant cette date.
La Réforme protestante fut adoptée par la ville de Strasbourg en 1525 et, en 1570, dans la cathédrale alors dédiée au culte protestant, le pasteur Johannes Flinner s’éleva en chaire contre l’usage de remettre des cadeaux aux enfants le jour de la Saint-Nicolas. Cette pratique, jugée « papiste », donnait à un saint le rôle valorisant de donateur. Le pasteur Flinner préconisa de confier symboliquement cette mission au Christ, sous la forme de l’enfant Jésus. Impressionné par ce sermon, le Conseil des XXI de Strasbourg décida le 4 décembre 1570 de supprimer la Saint-Nicolas, mais d’autoriser les commerçants à tenir leur marché trois jours avant cette date. On y trouvait des marchands de poupées et d’autres jouets, des ciriers (ou marchands de bougies et cierges en cire), des marchands de pain d’épices et de sucreries, mais ce marché était aussi une véritable foire annuelle, qui attirait à Strasbourg des marchands venus de loin.
Le marché de la Saint-Nicolas a donc été remplacé par celui de l’enfant Jésus, nommé « Christkindel » en dialecte alsacien, et la remise des cadeaux a, elle aussi, changé de date pour se faire la veille de Noël. C’est donc l’influence protestante qui a lancé ce nouvel usage strasbourgeois d’un marché avant Noël. Elle a aussi créé ce personnage du Christkindel, qui a remplacé le saint évêque Nicolas pour entrer dans les foyers et y apporter leurs cadeaux aux enfants.

source : Wikipedia


L’ancêtre du Christkindel serait Berchta, déesse de la tradition germanique qui emmenait l’âme des enfants morts-nés la nuit de Noël
source: ina.fr


Historiquement, les premières traces de marchés de Noël remontent au XIVe siècle en Allemagne.
(source : Wikipedia)

Selon les sources, le plus ancien marché de Noël en Allemagne serait celui de Dresde, ou bien Francfort.


Pour aller plus loin :

- Strasbourg : les infos pratiques du plus ancien marché de Noël de France, metronews.fr
- Noël 2015 à Strasbourg : Christkindelsmärik, jds.fr
- Site de Strasbourg capitale de Noël
- Noël en Alsace, Catherine Graesbeck, illustrations de Guy Untereiner


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact