Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Liberté de la presse

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Liberté de la presse

Liberté de la presse

par Pocket, le 25/10/2012 à 08:42 - 961 visites

Notre TPE de 1ère a pour problématique "La liberté de la presse, peut-on vraiment tout dire?".
Nous cherchons les sites les plus pertinants en rapport avec l'Histoire de cette liberté, les lois principales et si d'un coté éthique et responsable, si tout dire est une bonne chose.
Merci d'avance!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 25/10/2012 à 16:16

Bonjour,

Pour commencer, vous pourriez consulter le dossier réalisé par la Documentation française sur la presse française. Elle propose notamment quelques dates clés de l'histoire de la presse française :

1631
Création par Théophraste Renaudot du premier périodique français, la Gazette, hebdomadaire.

1777
Parution du premier quotidien français, le Journal de Paris.

19 mai 1789
La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame en son article 11 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre des abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ».

17 décembre 1800
Arrêté du Premier consul restreignant la liberté de la presse. La censure est rétablie.

1815-1914
Période considérée comme l’âge d’or de la presse, dont les tirages augmentent considérablement, du fait des progrès techniques (impression, transports, moyens de communication), de la libéralisation des institutions et de l’élévation du niveau d’instruction.

1835
Création de la première agence de presse au monde, l’agence française Havas.

1845
Mise en service de la première ligne de télégraphe électrique en France.

29 juillet 1881
Loi sur la liberté de la presse, très libérale.

1914
À la déclaration de guerre, rétablissement de la censure préventive. Elle est levée en 1919.

1939-1944
En août 1939, le gouvernement Daladier interdit les publications communistes et rétablit la censure. La défaite de juin 1940 soumet ensuite la presse à la censure et à la propagande de l’occupant et du régime de Vichy.

1944
Ordonnances du gouvernement provisoire du 26 août « sur l’organisation de la presse française » et du 30 septembre « portant réglementation provisoire de la presse périodique en territoire métropolitain libéré » : les journaux ayant paru sous contrôle allemand sont interdits de reparution, leurs biens saisis et attribués aux journaux issus de la Résistance. L’ordonnance du 26 août interdit également les concentrations d’organes de presse.
La branche information de l’Agence Havas devient l’Agence France Presse.

1984
Loi n° 84-937 du 23 octobre 1984 visant à limiter la concentration et à assurer la transparence financière et le pluralisme des entreprises de presse. Elle a pour cible le groupe Hersant, qui a contourné l’ordonnance de 1944 sur les concentrations.

1986
Loi n° 86-1210 du 27 novembre 1986 portant réforme du régime juridique de la presse. Elle limite fortement l’effet de la loi de 1984.

2002
Apparition dans plusieurs grandes villes de France de journaux d'information gratuite
.

D’un point de vue législatif, vous pourriez aussi consulter l’article de Wikipedia publié sur la « Loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 » ou encore consulter l’article « La Cour de cassation étend le droit de la presse aux blogs » sur rue89.

Ces aspects historiques et législatifs sont également abordés dans Médias et démocratie: Le grand malentendu par Anne-Marie Gingras et Histoire culturelle de la France au XIXe siècle par Jean-Claude Yon.

En outre, la Bibliothèque nationale de France consacre une exposition à la « liberté de la presse qui devrait vous aider dans vos recherches.

Vous pourrez alors élargir votre propos et réfléchir sur la notion de la liberté de la presse.

vie-publique.fr répond à la question : « Les médias contribuent-ils au débat démocratique ? »

revue-medias.com consacre un article à « Que peut-on dire ? Que ne peut-on plus dire ? ».

Cette même interrogation a également été soulevée par le Monde diplomatique « A-t-on le droit de tout dire ? »

Le blog Apprendre la philosophie propose un plan de dissertation sur le sujet « La liberté d'expression peut-elle être sans limites ? »

Enfin, il nous semble difficile de faire l’impasse sur un certain nombre d’ouvrages :

Tout dire ? : transparence ou secret / sous la direction de René Frydman, Muriel Flis-Trèves, Colloque GYPSY, Gilles Achache, Jacques Angelergues, Jean-Louis Baldacci et al., 2012 : Quel sens prend cette soif actuelle de transparence ? Entre liberté d'expression, liberté de la presse, respect de la vie privée, discrétion et réseaux sociaux, les frontières de l'éthique sont difficiles à définir. Le droit s'en mèle, notamment en médecine et bioéthique, la morale et la psychologie peuvent y mettre des limites comme le montre cet ouvrage.

Droits des journalistes et liberté d'expression : médias, agences, sites Internet, blogs / Bernard Dapogny, Marion Dapogny, 2011 : Aborde toutes les questions que les futurs journalistes et le grand public se posent sur la profession : différences entre un journaliste, un pigiste et un correspondant local de presse, salaires et protection sociale, droits et devoirs, clause de conscience, protection des sources, vol d'informations, protection de l'image et de la vie privée des personnalités, limites de la caricature, etc.

Les médias sous contrôle judiciaire ? : actes du Colloque Presse-liberté, juin 2006/ organisé par Presse Liberté; sous la direction de Alain Chastagnol et Marie-Christine de Percin, 2007.

La liberté de la presse: un combat toujours actuel / Daniel Junqua, 2004 : Retrace les grandes étapes d'une liberté difficilement acquise et souligne la persistance de menaces. Evoque le rôle de l'association Reporters sans frontières qui lutte en faveur d'un plus grand respect du droit d'informer et d'être informé

Rien n'est sacré, tout peut se dire : réflexions sur la liberté d'expression / Raoul Vaneigem ; préf. de Robert Ménard, 2003.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact