Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Partager l'information aujourd'hui > Gouvernement ouvert (open gov)

Gouvernement ouvert (open gov)

par Aloma, le 01/10/2015 à 05:31 - 807 visites

Bonjour,

Ce mouvement est en train de se mettre en place progressivement dans différents pays. J'ai plusieurs questions à poser :
1 - Existe-t-il une démarche "universelle" qu'un pays pourrait juste adopter pour s'engager dans la voie ?
2 - Dans un pays où la connectivité reste encore limitée et où seule une minorité accède à internet, parler d'open gov a-t-il un sens ?
3 - Quelles sont les relations entre Open gov et e-administration ?

Cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ah, le 02/10/2015 à 11:36

Bonjour,

Commençons par une définition de l’Open Government ou gouvernement ouvert :
Le gouvernement ouvert, ou démocratie ouverte (en anglais open government) est une doctrine de gouvernance qui vise à améliorer l'efficacité et la responsabilité des modes de gouvernance publique. Elle établit que les citoyens ont le droit d’accéder aux documents et aux procédures de leurs gouvernements afin de favoriser une transparence et une responsabilisation accrue et de donner aux citoyens les moyens nécessaires pour contrôler, superviser et prendre part aux décisions gouvernementales et locales.
Source : wikipedia


1 - Existe-t-il une démarche "universelle" qu'un pays pourrait juste adopter pour s'engager dans la voie ?

En 2011, a été crée le Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (OGP) ; il compte aujourd’hui 65 pays, des ONG et des représentants de la société civile. Il « vise à promouvoir la transparence de l’action publique et la gouvernance ouverte, à améliorer la participation citoyenne à l’élaboration des politiques publiques, à renforcer l’intégrité publique et à combattre la corruption, ceci grâce notamment aux nouvelles technologies et au numérique. »
Source : L'Elysée

En 2014, la France a été élue au comité directeur de l’Open Government Partnership (OGP).

Ainsi la France mène une politique d’ouverture des données publiques : plus de 13 000 jeux de données sont disponibles sur data.gouv.fr

Elle a adopté un plan d’action qui comporte 26 engagements à mettre en œuvre sur la période 2015-2017.


La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 proclamait déjà le droit des Français de concourir à l’élaboration de la loi, le droit de constater par eux-mêmes la nécessité de la contribution publique et d'en suivre l'emploi, et le droit de demander compte à tout agent public de son administration. Depuis, la France a progressivement inscrit ces principes dans sa loi et dans ses institutions.

La déclaration universelle des Droits de l’Homme, qui s’inspire de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, peut être une référence pour le gouvernement ouvert.


2 - Dans un pays où la connectivité reste encore limitée et où seule une minorité accède à internet, parler d'open government a-t-il un sens ?

Il est vrai que les gouvernements s’appuient sur les nouvelles technologies pour devenir plus ouverts, plus transparents. Mais cela n’est qu’un de leurs objectifs.
William Gilles publie explique dans un document intitulé Les critères d’éligibilité du partenariat pour le gouvernement ouvert
, que le processus ne « repose pas seulement sur la transparence, mais il implique aussi une participation publique et une collaboration des acteurs publics qui doit se manifester par une association des fonctionnaires et un engagement citoyen pour la modernisation des administrations publiques."

Le gouvernement du Canada résume dans un schéma très bien les différents aspects du gouvernement ouvert : il expose trois aspects:
-les données ouvertes qui nécessitent le développement des nouvelles technologies
-l’information ouverte, accessibilité à l’information, qui peut passer par d’autres supports que les TIC
-le dialogue ouvert, ou la participation des citoyens.


3 - Quelles sont les relations entre Open government et e-administration ?

L’Administration en ligne (ou l’e-administration) désigne l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) par les administrations publiques visant à rendre les services publics plus accessibles à leurs usagers et à améliorer leur fonctionnement interne.
Source : wikipedia

Ainsi l'e-administration est un aspect du gouvernement ouvert.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact