Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > la signification du drap chez Magritte

la signification du drap chez Magritte

par myfairlady, le 09/03/2017 à 10:50 - 748 visites

S'il vous plait, que signifie le drap sur le visage des Amants de Magritte? merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 10/03/2017 à 14:39

Réponse du département Arts et Loisirs :

Des analyses du motif du visage voilé sont présentes dans de nombreux ouvrages sur Magritte.

Ce motif courant dans plusieurs œuvres du peintre a donné lieu à plusieurs interprétations. Une des théories est en lien avec le suicide de la mère de René Magritte survenu durant la jeunesse de l’artiste. Celle-ci avait été retrouvée noyée, le visage recouvert par le voile de sa chemise de nuit.

Mais d’autres interprétations, symboliques ou philosophiques, sont fréquemment évoquées : celle du goût du peintre pour les intrigues policières au cinéma ou en littérature, ou encore celle du secret et de l’aveuglement amoureux.

Dans la monographie très complète de David Sylvester sur Magritte nous pouvons lire cette analyse :

"Au cours de l’été 1928, Magritte peint aussi plusieurs personnages qui ont la tête cachée jusqu’au cou sous une espèce de tissu. Dans L’histoire centrale, le personnage est une femme seule, solidement charpentée comme celle de L’inondation (…). Dans Les amants, la même femme revient en compagnie d’un homme dont la tête est pareillement enveloppée. Magritte a réalisé deux versions. La première nous montre les amants qui s’embrassent dans une pièce, la seconde les présente joue contre joue dans un paysage, et les deux scènes semblent s’inspirer de plans cinématographiques. (…). » p. 19

« Peut-être Magritte, ayant cru le témoignage de sa gouvernante sur le suicide de sa mère, a-t-il été hanté pendant des années par ce genre d’images. Peut-être a-t-il développé en lui une idée plus générale du visage voilé et du corps dénudé, pour ne donner forme à cette idée qu’au moment de réaliser ces tableaux (…).
Peut-être ces images de visages voilés lui furent-elles mises dans la tête par les aventures policières dont il se repaissait, tant dans les magazines que dans les salles de cinéma. (…) » p. 20-21

Dans l'ouvrage René Magritte, 1898-1967 : la pensée invisible de Marcel Paquet (Taschen, 2015), l'analyse suivante est donnée :

"Son problème est d’abord de toujours montrer ce que le visible cache (cf. Les amants, ill. p. 66). Comment mieux faire apparaître l’aveuglement de l’amour qu’en redoublant cette évidence, qu’en disposant un voile sur le visage des amoureux, ainsi laissés à leur douce cécité, mais ensuite il est d’utiliser ce jeu de cache-cache inhérent au visible pour le contraindre à révéler autre chose que ne le font les apparences ordinaires" p. 57

Quelques pistes bibliographiques :

- Le mystère Magritte de Angela Wenzel, Ed. Palette, 2004

- Magritte de Michel Draguet, Hazan, 2003

- Magritte : Le jour et la nuit [D.V.D.], un film de Henri de Gerlache, arte éditions, 2009


Bonne continuation dans vos recherches
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact