Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Jupiter ou l’éternel retour des mythes gréco-romains > Perséphone

Perséphone

par KayDavis, le 26/10/2015 à 13:35 - 164 visites

Bonjour,
Tout d'abord félicitations pour ce service particulièrement bien pensé et pour pour vos réponses toujours très précises!

Je m'intéresse beaucoup à la mythologie grecque, et plus particulièrement à Perséphone. Je ne trouve malheureusement pas beaucoup d'ouvrages sur le sujet, et j'aurais souhaité savoir s'il vous était possible de me donner une bibliographie des documents sur cette déesse, les mythes qui existent autour d'elle, sa relation avec son mari Hadès et les autres dieux, mais également des descriptions de son physique et de sa personnalité, voir des analyses sur son personnage et son rôle dans la mythologie grecque.

Je vous remercie d'avance, et vous souhaite une bonne continuation sur ce site, que j'admire beaucoup!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 27/10/2015 à 10:31

Bonjour,

Dans Dieux et héros de l’Antiquité, Lucia Impelluso consacre une présentation à Proserpine (Perséphone de son nom grec), fille de Jupiter et de Cérès, enlevée par Pluton, seigneur du royaume des ombres. Epris de la jeune fille, il en fait son épouse, la reine des enfers. Cérès, furieuse d’apprendre ce qui est arrivé à sa fille, se retire de la terre, provoquant partout la sécheresse et la famine. Jupiter ordonne à Pluton de rendre Proserpine à sa mère. Or la jeune fille a eu le malheur de croquer un pépin de grenade alors qu’elle était aux Enfers, ce qui la lie définitivement au monde des morts ?. En effet, il ne faut rien manger dans le royaume des morts, sous peine de ne plus pouvoir revenir parmi les vivants. Le roi des dieux établit donc que la jeune fille passera une partie de l’année sur la terre et l’autre avec Pluton, dans son royaume. Les peintres ont parfois représenté la scène du retour de Proserpine parmi les vivants. Elle peut être accompagnée de mercure, à qui certains ont attribué la fonction de conduire les âmes des morts. La grenade, liée au mythe de Proserpine est considérée depuis le Moyen Age comme un symbole de résurrection.

Lucia Impelluso présente deux œuvres, L’enlèvement de Proserpine, 1589 par Hans van Aachen au Sibiu, Muzeul national Brukenthal et Le retour de Perséphone par Luca Gioradno, vers 1660-1665, Chalon-sur-Saône, musée Vivant Denon.

Les auteurs de l’ouvrage Le désir et les Dieux sélectionnent certains mythes et leurs consacrent un bref essai. Pour ce qui est de Perséphone, trois œuvres sont présentées : la peinture murale de Perséphone par Hadès, retrouvée sur le site archéologique d’Aiga, la sculpture Le rapt de Proserpine par Le Bernin et enfin, L’enlèvement de Proserpine par Rembrandt.

Vous trouverez d’autres informations en consultant, en ligne, Hommes et dieux : études d'histoire et de littérature: Essai littéraire et ... par Paul de Saint-Victor,Ligaran et en jetant un coup d’œil aux sites suivants :

* mythologica.fr
* Encyclopédie sur la mort
* Un devoir scolaire de seconde sur le site de l’Académie de Toulouse

De manière générale, pour trouver des informations sur des sujets mythologiques dont celui de Perséphone, il vous faudra parcourir des ouvrages – dont la liste ci-dessous n’est pas exhaustive - portant sur l’iconographie et les mythologies :

* Dictionnaire critique d'iconographie occidentale / sous la dir. de Xavier Barral i Altet, 2003 : Dictionnaire alphabétique, d'Abondance à Warburg, de thèmes iconographiques présents dans les différents arts du Moyen Age à nos jours. Pour chaque terme, mouvement, école ou personnalité faisant l'objet d'une entrée, cet ouvrage présente la définition, l'historiographie et l'évolution de l'iconographie à travers les siècles et prend en compte les diverses techniques.

* Dictionnaire iconographique de peinture / Catherine Rager, 1998 : [i]Le présent dictionnaire recense les œuvres des peintres (tableaux de chevalet, polyptyques, peintures murales) en les classant par sujets et en indiquant leur lieu de conservation. A l'instar du Dictionnaire des Sujets, dont il constitue le complément logique, il liste par ordre alphabétique les personnages issus de la mythologie, de la Bible, de l'hagiographie, de l'histoire ou de la littérature pour en indiquer les différentes représentations. Offrant, sous un format restreint, une large palette d'œuvres d'artistes, cet ouvrage s'avérera indispensable aux auteurs de monographies sur des thèmes iconographiques, chargés de cours et conférences, artistes, illustrateurs
.

* Dictionnaire des sujets mythologiques, bibliques, hagiographiques et historiques dans l'art / Catherine Rager, 1994.

* Dictionnaire des Mythologies sous la dir de Yves Bonnefoy, 1981.

Sur Perséphone, il existe des études plus spécifiques et des recherches sur le catalogue universitaire Sudoc vous permettront de trouver des analyses portant sur un des aspects du mythe :

* Perséphone, reine des Enfers ; suivi par Un essai sur la mort / Gilbert Andrieu, 2015 : Cette étude consacrée au mythe de Perséphone, reine des Enfers, permet d'analyser l'idée de mort et le sens de l'éternel retour.

* Korè-Perséphone en Attique : une divinité entre deux mondes / thèse, Alexandra Dimou ; sous la direction de Laurent Pernot, Université de Starsbourg, 2012 : Le travail porte sur les aspects du mythe de Korè-Perséphone se référant à l’Attique, son culte et sa présence en dehors de la religion civique. La première partie examine le mythe de Korè et les étymologies du nom proposées par les Anciens. La deuxième partie porte sur les fêtes et les cultes d’Attique où Korè apparaît, seule ou aux côtés de Déméter : les Thesmophories, les Mystères d’Éleusis, les Petits Mystères d’Agra, les Skira et les Halôa, les cultes thesmophoriques et éleusiniens locaux, les sanctuaires et les emplacements sacrés relatifs à la déesse. La troisième partie est consacrée à la place de la déesse dans la magie, dans les associations religieuses dionysiaques ou orphiques (collège des Iobacchoi), et au manuel d’onirocritique d’Artémidore. La quatrième partie contient le corpus des textes cités au cours du travail : les sources littéraires, les documents épigraphiques et papyrologiques. Un appendice est consacré à l’image de Korè-Perséphone dans l’oeuvre de Porphyre.

* Persephone rises, 1860-1927: mythography, gender, and the creation of a new spirituality / Margot K. Louis, 2009.

* L'incroyable histoire de Pluton et Proserpine / Valérie Terranova, 2004 : Pour découvrir un grand sujet mythologique à travers l'étude de la peinture L'enlèvement de Proserpine de Nicolo Dell'Abate (1509-1571) reproduite sur le rabat de la couverture. Le texte raconte l'histoire de Pluton et de Proserpine illustrée de détails du tableau.

* Le "De raptu Proserpinae" de Claudien : réflexions sur une actualisation de la mythologie / Thierry Duc, 1994 : L'oeuvre du poète Claudien est, traditionnellement, divisée par les critiques en poèmes contemporains et poèmes mythologiques. Le présent ouvrage essaie de réconcilier les aspects poétiques et historiques et de montrer la valeur "mythistorique" du De raptu Proserpinae.

Enfin, l'interrogation de la base de données persée.fr vous permettra de trouver des articles sur ce sujet.

Bonnes recherches.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact