Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Qui a eu cette idée folle... > Rythmes scolaires... en 1957

Rythmes scolaires... en 1957

par Fannie, le 08/05/2016 à 12:50 - 62 visites

Quels jours étaient travaillés, à l'école primaire, en 1957 ?
Combien d'heures chaque jour ? Le jour de repos était le Jeudi.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 10/05/2016 à 15:39

Bonjour,

En 1957, les enfants travaillaient 6 heures par jour les lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi, soit 30 heures par semaine.
Le jeudi était libéré pour l'instruction religieuse.

Voici ce qu'indique Paul Gerbod dans l'article intitulé Les rythmes scolaires en France : permanences, résistances et inflexions (In: Bibliothèque de l'école des chartes. 1999, tome 157, livraison 2. pp. 447-477) :

Avec l'application des lois Ferry de 1882 et 1886, rendant l'instruction gratuite, laïque et obligatoire, une réglementation nationale est mise en place. Le règlement de 1887 fixe la durée des classes à trois heures le matin et à trois heures l'après-midi, avec un horaire hebdomadaire de trente heures et une interruption totale du jeudi pour l'instruction religieuse. De plus, ce règlement prévoit l'insertion d'une récréation toutes les heures pour les élèves du cours élémentaire et du cours moyen, et pour les élèves du cours supérieur une récréation d'un quart d'heure le matin et l'après midi. Une répartition des disciplines est même prévue pour l'ensemble de la journée de classe. Désormais, toutes les écoles primaires sont invitées à se conformer à ces dispositions qui s'imposent à l'ensemble des départements français. Cette réglementation demeurera en vigueur tout au cours du XXe siècle jusqu'au-delà de la deuxième guerre mondiale.
[...]
Au lendemain de la première guerre mondiale, les vacances deviennent vraiment de « grandes vacances », d'une durée de deux mois et même de deux mois et demi en 1938. En effet, à cette date et en conséquence des nouvelles mesures sociales, le ministre Jean Zay considère, dans une note officielle au Conseil supérieur de l'éducation nationale, que « les vacances des enfants doivent être mises en harmonie avec les congés payés des parents » ; de plus il est tenu compte du rôle croissant des colonies de vacances.
[...]
L'arrêté ministériel du 11 juillet 1938 fixe les dates et durées des congés : deux jours pour la Toussaint, dix jours pour Noël et le jour de l'an, un jour pour mardi-gras, quinze jours pour Pâques, le lundi de Pentecôte et des vacances d'été du 15 juillet au 30 septembre.
[...]
En 1956, une nouvelle circulaire rappelle que la durée maximale des classes ne peut excéder six heures par jour et qu'aucun devoir écrit ne peut être imposé aux élèves des établissements d'enseignement primaire en dehors des heures de classe.

Lire aussi :
- Rythmes scolaires, changements fréquents / Alexandre Léchenet, avec Jonathan Parienté et François Béguin - Le Monde.fr | 26.02.2013
- Les rythmes scolaires / Vie publique
- L’AMENAGEMENT DES RYTHMES SCOLAIRES A L’ECOLE PRIMAIRE / Ministère de l’éducation nationale, de la recherche et de la technologie INSPECTION GÉNÉRALE DE L’ÉDUCATION NATIONALE - Rapport de Yves BOTTIN Michel DELAUNAY Sonia HENRICH
- L’école à contretemps / Sebastien Rome
- Petite histoire des rythmes scolaires

Quelques livres :
- Les politiques de l'éducation en France / Lydie Heurdier, Antoine Prost
- L'école unique : de 1914 à nos jours / par Jean-Michel Barreau,... Jean-François Garcia,... Louis Legrand,...

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact