Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Semaine Bleue > Réapparition des souvenirs chez la personne agée

Réapparition des souvenirs chez la personne agée

par Sandra Za, le 22/03/2017 à 18:50 - 79 visites

Bonjour,
Je travaille avec mon équipe auprès de personnes âgées qui nous font part de leur souvenirs d'enfance ou d'adolescence qui seraient soudainement réapparus après des décennies aux oubliettes. Je ne trouve rien qui parle de ce phénomène... Pourriez-vous m'aider ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 24/03/2017 à 13:38

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

Nous n’avons pas trouvé d’informations précises et développées sur le phénomène que vous observez. Vous pouvez aussi poser votre question auprès du service questions / réponses de la Cité de la santé.

Cependant, nous vous proposons quelques pistes de réflexions qui pourraient permettre de comprendre ce phénomène.

Tout d'abord, une explication du fonctionnement de la mémoire ou comment le cerveau "imprime" des souvenirs. Ses mécanismes sont aussi expliqués en vidéo sur le site d'Allodocteurs.fr

En effet, le cerveau vieillit, mais de récentes recherches mettent en évidence sa faculté d’adaptation, sa malléabilité et sa flexibilité. Les fonctions cognitives déclinent de plus en plus tard par rapport aux générations précédentes. Certaines fonctions cognitives - telles l’attention, la mémoire ou les fonctions exécutives permettant la planification, l’organisation, l’élaboration de stratégies, l’inhibition et la flexibilité mentale - plutôt dépendantes de l’intégrité du système nerveux central, sont plus vulnérables aux effets de l’âge. D’autres fonctions, comme le langage et les connaissances générales, plutôt dépendantes de la culture, de l’expérience et des apprentissages, restent préservées longtemps.

Le degré variable de la perte de mémoire selon les personnes âgées témoigne de l’existence de phénomènes de compensation qui se développent dans le cerveau, preuve que les aires du cerveau arrivent à communiquer entre elles et détectent, que, si une défaillance de communication neuronale existe à un endroit, elle sera compensée par une suractivité qui se développera dans une région voisine. On sera d’ailleurs surpris de cette maintenance, le plus souvent intacte, de diverses fonctions cognitives facilement repérables chez les personnes âgées de plus de 80 ans. Elles se souviennent longtemps de textes littéraires, de poésies ou de listes de chefs-lieux appris dans l’enfance ou l’adolescence. Elles conservent une excellent mémoire des événements concernant leur propre existence ou celles des membres de leurs familles.

Tiré du livre : Le cerveau :les clés de son développement et sa longévité du Pr Bernard Sablonnière


Cette plasticité neuronale pourrait expliquer la résurgence de certains souvenirs d’enfance ou d’adolescence par une sollicitation de certains neurones habituellement moins activés.


Cela pourrait aussi constituer une partie du processus de sublimation du soi dans un contexte où le vieillissement diminue certaines fonctions, comme l’activité sportive, la libido.


La mémoire

• La mémoire comporte trois étapes, l'entrée des données ou mémoire immédiate, la mémoire à court terme et la mémoire à long terme.

La mémoire à court terme a souvent été considérée comme la victime du vieillissement, alors que la mémoire à long terme était dite moins perturbée.

Effectivement la mémoire des événements passés chez les personnes âgées semble meilleure que chez les plus jeunes. Que grand-mère ait gardé vivace le souvenir de votre cinquième anniversaire peut faire croire qu'elle a une meilleure mémoire que vous, mais la différence peut tenir au fait que vous n'aviez pas le même âge lors de l'événement. Il se peut aussi qu'elle ait ravivé ses souvenirs en regardant les photographies dans un album, en en parlant souvent avec d'autres.

SAVOIR POUR MIEUX AIDER :
Encourager la personne âgée à se remémorer le passé et à faire une revue de sa vie. Elles permettent à la personne de rassembler ses expériences de vie, de les intégrer et d'en tirer des conclusions positives ; de rester en contact avec leur vécu, de se valoriser et de continuer à se sentir utiles et importantes. Parler du passé c'est bien plus que "radoter".

Tiré du site :La santé mentale et le vieillissement du docteur Lucien Mias


La mémoire est aussi liée à des émotions comme l’ont montré des études menées en 1896 par Catherine et Victor Henri. Les souvenirs liés à notre enfance sont rattachés à des émotions fortes, comme la joie, mais plus souvent encore à des émotions négatives comme une peur intense, la honte… Pour une part, l’épisode accompagné d’une émotion forte se détache mieux des autres épisodes ; c’est la raison pour laquelle on se rappelle mieux des « premières » : amour, remise de prix, pièce de théâtre, voyage… Mais un autre mécanisme, biologique celui-là, explique l’intrication de nos émotions et nos souvenirs. Dans le cerveau, près de l’hippocampe qui permet l’enregistrement des choses nouvelles, est attachée une autre structure, l’amygdale (à ne pas confondre avec les amygdales qui sont dans la bouche). L’amygdale a pour fonction d’associer le contexte de l’événement (le lieu par exemple) à l’émotion. Lorsque l’évènement suscite une émotion forte (comme la colère ou la peur…), des molécules spéciales sont envoyées à l’hippocampe qui enregistre mieux. On peut constater un processus similaire pour les odeurs.

Tiré du magazine : Sciences humaines : les clés de la mémoire


Pour terminer, il peut être intéressant de travailler autour des souvenirs dans votre structure. En effet, les spécialistes des neurosciences sont tous d’accord sur une approche : plus on fait travailler notre cerveau, qu’on entretient notre corps par de l’activité physique et une bonne nourriture, plus on multiplie les chances de vieillir sainement :

- Se souvenir pour mieux vieillir
- Les ateliers de réminiscence
- Exercer sa mémoire contre l'oubli

Bonne lecture !

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image & sur le magazine L’influx
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact