Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Journée mondiale de lutte contre le sida > Tétrathérapie ou trithérapie ?

Tétrathérapie ou trithérapie ?

par MJCMMD, le 29/10/2013 à 17:26 - 420 visites

Bonjour à tous :-)

A des fins d'écriture, je suis en plein documentation sur le virus du SIDA. J'ai réuni un assez grand nombre d'information, mais j'ai des difficultés à en trouver concernant le traitement.

J'ai appris que depuis 1980, on était passé de 20 médicaments par jour à heure fixe, à 1 seul médicament par jour à heure variable.

Auriez-vous le nom de ce médicament ? Et à votre avis, le nom étant peut-être une marque déposée, pourrais-je l'employer dans mon livre qui sera à destination du public ?

De plus, j'entends parler de trithérapie et de tétrathérapie (je ne connais pas les orthographes je m'en excuse), tout d'abord qu'est-ce ? Et laquelle est utilisé contre le virus du SIDA ?

Je vous remercie d'avance, et vous remercie en général pour votre présence sur le WEB. Même ma mère qui n'est pas trop "Internet" me dit maintenant : "Si on ne trouve pas, on demandera au Guichet du Savoir !" ;-)

Bonne journée ou bonne soirée à toutes et tous.

Marie-Jeanne.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 31/10/2013 à 11:56

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour Marie-Jeanne,

Le site Séronet a publié en juin 2013 un article sur l’arrivée des médicaments antirétroviraux génériques sur le marché français. Nous vous invitons à lire l’article dans son intégralité et citons ci-dessous un court extrait : « Face à l’arrivée de ces génériques, les laboratoires s’organisent. Deux exemples : Boehringer Ingelheim a commercialisé, à l’automne, une nouvelle forme de Viramune (névirapine) à libération prolongée qui autorise son utilisation en une prise par jour. Une arrivée fort opportune, quelques mois seulement avant l’arrivée d'un générique en deux prises par jour. De son côté, Gilead développe une nouvelle version du ténofovir, le TAF, efficace à des doses beaucoup plus faibles et donc supposé moins toxique, qui devrait être disponible juste avant la tombée du brevet de l'actuelle. »

1. Concernant les définitions trithérapie, quadrithérapies et autres, nous vous invitons à consulter la page traitements du site Sida-info-service sur laquelle on peut lire : « La trithérapie est un terme qui désigne l’association de trois médicaments différents dans le même schéma thérapeutique, association dont l’objet est de renforcer la puissance du traitement.
Il n’existe pas une seule trithérapie mais différentes trithérapies qui associent différents types de médicaments.[ …] Certains malades prennent des associations de quatre médicaments (quadrithérapie) qui ne sont pas forcément plus compliquées à prendre qu’une trithérapie classique.
On parle aussi de pentathérapie associant cinq médicaments anti-VIH. Certains malades en échappement thérapeutique -c’est-à-dire ne répondant pas aux schémas thérapeutiques classiques (tri-ou quadrithérapie) - prennent jusqu’à huit ou neuf médicaments différents, cela uniquement dans des situations extrêmes et sous très haute surveillance médicale.[…] L’avenir des traitements anti-VIH n’est pas forcément lié au nombre de médicaments pris mais à la puissance de ceux-ci.
». [Informations actualisées en 2008].

La page que l’Association de Lutte contre le Sida consacre aux traitements est utile pour comprendre les mécanismes qui sont en jeu.

2. Les rapports officiels publiés en 2013

L’Organisation Mondiale de la Santé a publié en juin 2013 des Lignes directrices combinées sur l'utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l'infection à VIH résumé des principales caractéristiques et recommandations des nouvelles lignes directrices combinées sur l’utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l’infection à VIH.
Ces recommandations répondent aux nouvelles données scientifiques et aux pratiques ayant vu le jour depuis 2010 et apportent des orientations sur l’utilisation des antirétroviraux tout au long du continuum de soins. On peut y lire les éléments suivants : « Des traitements plus simples, plus sûrs, en une seule prise quotidienne d’un seul comprimé qui conviennent pour une utilisation dans la plupart des populations et des groupes d’âge sont maintenant plus abordables et plus largement disponibles dans les pays à ressources limitées. […]En plus d’améliorer la santé et de prolonger la vie, des données montrent clairement que le traitement antirétroviral (TAR) permet de prévenir la transmission sexuelle du VIH et que l’utilisation d’ARV par des personnes qui ne sont pas infectées peut les protéger de cette infection.
• Il existe une tendance à commencer le traitement plus tôt chez les personnes vivant avec le VIH afin de protéger leur propre santé et prévenir la transmission de ce virus à d’autres personnes.[…]


En France, un Rapport 2013 sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH a été rendu public le 26 septembre 2013. Vous pouvez en trouver un bref résumé sur le site du Conseil National du Sida et des commentaires sur le site de Séronet.
Les pages 77 à 114 de ce Rapport 2013 sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH sont plus particulièrement consacrées au Traitement antirétroviral de l’adulte. Nous citons :
« Plus de 20 ARV [Anti Rétro Viraux] dans six classes médicamenteuses (cf. annexe 1 de ce chapitre) sont actuellement disponibles :
– inhibiteurs nucléosidiques/nucléotidiques de la transcriptase inverse (INTI) ;
– inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (INNTI) ;
– inhibiteurs de la protéase (IP) ;
– inhibiteurs de l’intégrase (INI) ;
– inhibiteurs de la fusion (IF) ;
– antagonistes du CCR5 (anti-CCR5).
En 2013, une trithérapie de première ligne reste une association de 2 INTI avec un 3e agent. Il existe de nombreuses options validées en termes d’efficacité immunovirologique.
» pour les noms des substances et leurs prises en un comprimé/jour, nous vous renvoyons plus particulièrement aux tableaux des pages 82 et 83 dudit rapport.

3. Quelques sites dédiés aux traitements du VIH/Sida :
• L’association de patients Actions Traitements est une association de patients diffusant l’information sur les traitements du VIH/sida et des co-infections. Nous vous conseillons les rubriques traitements, co-infection ;
ARCAT, Association de recherche, de communication et d’action pour l’accès aux traitements rassemblant des professionnels au service de la lutte contre le sida et les pathologies associées.

Enfin, si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez un lien la liste des numéros d’appel où des spécialistes répondront à toutes vos questions.

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact