Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Réouverture du Grand Hôtel Dieu de Lyon > Histoire de la médecine

Histoire de la médecine

par scyo, le 21/10/2011 à 16:00 - 1643 visites

Bonjour,
Je souhaiterais savoir si Lyon a, plus qu'une autre ville française ou européenne, joué un rôle important dans l'histoire de la médecine et si oui, à partir de quelle époque. (avec des praticiens ou des établissements de renom; le développement de spécialités avant d'autres villes, etc.)
Merci par avance de votre réponse.
Cordialement.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 25/10/2011 à 16:51

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Lyon a en effet une place importante dans le secteur médical et s'illustre dans plusieurs domaines en particulier depuis le 19e siècle. La ville se dote d'une école secondaire de Médecine en 1821 et d'une faculté de médecine en 1877. Les Hospices civils de Lyon sont créés en 1802, réunissant les différents hôpitaux lyonnais qui ont vu le jour depuis le moyen-âge. La ville est ainsi un lieu privilégié pour la recherche médicale où plusieurs précurseurs vont s'illustrer.
Il s'agit cependant d'un vaste sujet que nous ne pourrions traiter ici dans son intégralité. C'est pourquoi nous vous fournirons des pistes de lecture qui vous permettront d'y entrer de plein pied.

Vous trouverez notamment sur le site du Centre Ressources Prospectives du Grand Lyon, Millénaire 3, un travail de synthèse fort intéressant qui vous permettra d'appréhender les savoir-faire lyonnais en matière médicale :
L’art médical à Lyon : évolution et constitution des savoirs

Voici en outre quelques informations extraites de l'ouvrage Hôpitaux de Lyon : 15 siècles de médecine, où vous retrouverez les grands précurseurs et les domaines d'excellence lyonnais :
Au 19e siècle, les progrès techniques s'accélèrent. A Lyon, les premières s'enchaînent. Entre 1841 et sa mort, Charles Gabriel Pravaz (1791-1853) met au point une seringue qui va permettre l'injection de médicaments. En janvier 1847, Amédée Bonnet (1809-1858) réalise la première anesthésie à l'éther. En 1896, Etienne Destot (1864-1918) réussit les premières radiographies.
Claude Bernard (1813-1878) fut l'homme de la "médecine expérimentale", Léopold Ollier (1830-1900) fut celui de la "chirurgie expérimentale".
L'Antiquaille a été à l'origine d'une véritable école dermato-vénérologique lyonnaise, où s'illustrent Antoine Gailleton (1829-1904) et Victor Augagneur (1855-1931).
A l'Antiquaille, le professeur Jules Trager (né en 1920) a été, avec le Pr Jean Perrin, l'un des pionniers de la greffe rénale et de la dialyse. En 1963, il a ouvert à Lyon le premier centre de dialyse d'Europe.
A Lyon s'ouvre aussi en 1952 le premier centre spécialisé dans le traitement des brûlés. A ce sujet, voir la question du guichet Grands brûlés.
A Lyon, dès 1917, l'un des pionniers de la cancérologie fut le professeur Léon Bérard (1870-1956). En 1923, il inaugure à l'Hôtel-Dieu le second centre anticancéreux français, après Bordeaux. Le Centre Léon Bérard se distingue encore aujourd'hui dans la recherche pour la lutte contre le cancer.
Lyon est aussi connue dans le domaine des vaccins avec Marcel Mérieux qui sera l'un des premiers à fabriquer de la tuberculine et dont l'entreprise deviendra un leader mondial dans la fabrication des vaccins. Aujourd'hui Lyon est toujours particulièrement active dans la lutte contre les maladies infectieuses avec le pôle de compétitivité Lyonbiopôle basé à Gerland.
Dans le domaine des greffes, Alexis Carrel fut un pionnier grâce à ses travaux sur les sutures vasculaires. En 1906, Mathieu Jaboulay (1860-1913) tente la première greffe rénale. D'autres s'illustreront dans ce domaine, récemment Jean-Michel Dubernard, qui réalisa la première greffe de la main du monde. L'équipe lyonnaise participe aussi en 2005 à la première greffe partielle de visage.
En 2011, les Hospices civils de Lyon restent toujours par leur taille le deuxième centre hospitalier universitaire (CHU) de France après l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris. Avec 22000 employés, ils sont le premier employeur de la région Rhône-Alpes.

Non cités dans l'ouvrage, on peut également mentionner (parmi bien d'autres) :
- Edmond Locard, médecin légiste pionnier dans le domaine de la médecine légale :
Lyon, berceau de la police technique et scientifique, Point d'actu réalisé par la Bibliothèque municipale de Lyon en 2010
- Claude Bourgelat, à l'origine de l'enseignement vétérinaire :
250ème anniversaire de l’Ecole vétérinaire de Lyon, Point d'actu réalisé en 2011

Vous pouvez aussi lire nos points d'actu consacrés à l'Antiquaille Et à l'Hôtel-Dieu.

Passé ces mises en bouche, le mieux est de venir en salle de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes, au quatrième étage de la bibliothèque de la part-Dieu, où plusieurs ouvrages vous permettront d'approfondir la question, notamment l'incontournable La médecine à Lyon des origines à nos jours paru en 1987, ainsi que deux ouvrages consacrés aux médecins lyonnais,
112 médecins dans les rues de Lyon
Quelques médecins lyonnais du XXe siècle

Bonne lecture !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact