Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Charrue

Charrue

par Guichet du Savoir, le 28/07/2005 à 12:14 - 9710 visites

Question

On dit que l'ingénieur Dombasle a perfectionné la charrue. Quel perfectionnement a-t-il apporté ? En quelle année ?

Réponse du service Guichet du Savoir

[i]Depuis que l'homme cultive, il a perçu la nécessité de travailler le sol, notamment de le labourer avant la plantation afin de l'ameublir et d'enfouir les mauvaises herbes qui, enterrées, enrichiront la terre.

Au Néolithique, entre 5000 et 2500 avant J.-C., l'agriculture est manuelle, l'homme utilise pour travailler le sol des outils en os ou en lamelles de pierre d'abord, en métal ensuite. Arrive ensuite l'araire (du latin arare : labourer) apparu semble-t-il le long du Nil il y a 6000 ans. Il est constitué d'un soc en bois en forme de crochet et était à l'origine tiré par des hommes mais l'araire ne peut travailler le sol qu'en surface.

En Italie au premier siècle de notre ère, on munit l'araire d'un avant-train, une paire de roues, tandis qu'en Europe du Nord on confectionne l'araire à coutre. Le coutre est un fer tranchant placé devant le soc permettant ainsi de fendre la terre verticalement qui est alors retournée sur le soc. Il suffira d'associer ces deux éléments pour inventer la charrue, ce qui sera fait entre le VIème et le VIIème siècles (charrue vient du latin carrus : char). La traction se fait alors par des boeufs ou des chevaux.

Jusqu'au XVIIIème siècle elle ne connaîtra que peu de bouleversements, il lui faudra cependant longtemps avant de se généraliser dans les campagnes. Elle permit d'améliorer de manière importante les rendements agricoles et de faire ainsi disparaître les grandes famines. On pouvait alors labourer un tiers d'hectare par jour. [/i]

source : Inventions avant la Révolution industrielle

[i]CHRISTOPHE MATHIEU DE DOMBASLE
1777 - 1843

Christophe Mathieu de Dombasle est né à Nancy en 1777 et décédé le 28 décembre 1843. Il fut membre de la Société d'Agriculture de Paris en 1834 et correspondant de l'Académie des Sciences.

Fils d'un grand maître des Eaux et Forêts, militaire sous l'Empire, il complète sa formation scientifique et crée une sucrerie de betteraves et une distillerie. En 1822, on lui confie, pour vingt ans, la ferme de Roville dont il fait une ferme expérimentale et une école d'agriculture privée.

Il introduit la culture du lin en Loraine, montre l'intérêt de la chaux pour améliorer la structure des terres argileuses, et multiplie les façons culturales. Il crée pour cela une charrue célèbre, des instruments aratoires qu'il fabrique ; son usine lui permet de combler le déficit de son exploitation. En effet, malgré tous ses efforts, le rendement de ses céréales ne dépasse pas 11-12 q/ha. Georges Ville, à juste raison, en tirera argument, trente ans plus tard, pour justifier l'emploi des engrais chimiques. [...]

C'est lui le véritable fondateur de l'enseignement supérieur agronomique.[/i]

source : Histoire de l'agronomie en France

Vers 1800, il met au point une charrue maniable, réglable à volonté et de prix modique grâce à :
- l'allègement du poids du soc
- le perfectionnement du régulateur (qui sert à régler l'entrure de la charrue et à modifier la largeur de la raie ouverte par le soc)

Nous vous joignons, pour plus de détails, "Les apports de la charrue de Mathieu de Dombasle vus par quelques auteurs de la Maison rustioque du XIXe siècle de 1844"

user posted image

Pièces jointes:

M._de_Dombasle.pdf [1.9 Mio]
Téléchargé 1082 fois
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact