Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Adelphe et Adelphine

Adelphe et Adelphine

par Guichet du Savoir, le 28/07/2005 à 12:19 - 6213 visites

Question

Adelphe était un saintévêque qui vécut vers le Vème siècle. Sur le calendrier sa fête est fixée au 11 septembre. A Mulhouse, il y a l'église Saint Adelphe. Les deux prénoms Adelphe et Adelphine ont-ils été beaucoup utilisés ? Le sont-ils encore ? Adelphine est-il bien le féminin de Adelphe ? Ou le mot vient-il de Dauphiné ? Comment est-on passeé de Adelphine à Delphine? Comment appelle-t-on le fait pour un mot de perdre sa 1ère syllabe ? (comme Toine pour Antoine, ou Tony pour Antony).

Réponse du service Guichet du Savoir

Le prénom Adelphe a été rarement donné : 44 fois entre 1900 et 2002, d'après le site prénoms.com et les données INSEE 2003. Il semble que sa cote de popularité remonte et l'on prévoit que 3 bébés recevront ce prénom cette année.
Adelphine est un peu plus populaire avec 339 attributions sur la même période. En revanche, il ne semble pas qu'un bébé dusse se voir attribuer ce prénom en 2004. Adelphine est bien le féminin d'Adelphe, ainsi qu'Adelphia et Adelphie.

Malgré des sources contradictoires, il ne semble pas qu'Adelphe et Delphine aient une souche étymologique commune. D'après l'Almanach des prénoms et des saints, Adelphe provient du grec [i]adelphos[/i], frère, alors que, d'après le Dictionnaire étymologique du français, Delphine vient du latin [i]delphinus[/i], lui-même provenant du grec [i]delphis[/i], dauphin. Cette dernière racine est bien la même en revanche que celle du Dauphiné, le Dauphin, avant d'être le nom du fils aîné du Roi de France, était un titre héréditaire des comtes du Dauphiné et de l'Auvergne.

Il n'existe pas de terme particulier pour désigner un mot qui perdrait sa première syllabe, d'ailleurs il ne semble pas que ce phénomène soit courant en langue française. Les exemples que vous citez n'illustrent pas ce phénomène, il s'agit plutôt de diminutifs et de contractions. Le prénom Toine est très récent et semble correspondre à un phénomène de mode, il n'est attribué que depuis le début des années 2000. (voir le site prénoms.com).
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact