Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Mites

Mites

par Guichet du Savoir, le 29/07/2005 à 14:26 - 192261 visites

Question

Qu'est-ce-qui favorise la prolifération des mites, et comment s'en débarasse-t-on ? Merci de proposer si possible des procédés autres que les anti-mites classiques de type naphtaline.

Réponse du service Guichet du Savoir

Voici ce que préconisent quelques sites internet :

1. La lutte contre les mites
La lutte contre les mites :
Les mites sont une espèce bien définie de papillon de nuit, dont les larves mangent les étoffes contenant de la laine. Il est donc faux de prétendre que tout vêtement est en danger et que tous les papillons de nuit doivent être visés. En outre, beaucoup de vêtements et de tapis sont traités avec des produits chimiques contre les mites pendant leur fabrication.

Action de prévention
Tous les vêtements doivent être rangés dans une armoire qui ferme bien. Il faut également les sortir et les secouer régulièrement. Ces bestioles n'aiment pas, en effet, être dérangées. Le lavage des vêtements et l'entretien des armoires sont aussi recommandés.

Préparations maison, recettes de grand-mère
Les oeufs que les mites ont pondus en juillet et août, éclosent en septembre. Il suffit donc de prévoir un bon nettoyage des vêtements (un lavage normal devrait suffir) et des armoires dans la période qui précède l'éclosion. Il faut cependant vérifier en septembre s'il n'y a pas d'éclosion. Dans le cas où il y en aurait une, il existe des produits inoffensifs.

Produits alternatifs dans les magasins
Les mites fuient les substances très odorantes, comme la lavande, le romarin, le tabac, le camphre ou le bois de cèdre.

Dans toute une série de magasins, on trouve une offre variée de produits en bois de cèdre anti-mites (The Cedar House, Wenko, Haromit) dans les formes les plus diverses: plaquettes, billes, portemanteau, petits sacs en lin contenant des copeaux… Le choix de la taille des morceaux de bois dépend de la taille de la zone à protéger.

Tous les produits en bois de cèdre diffusent leur parfum pendant une saison. Après quelques mois, on peut les réimprégner d'huile de bois de cèdre.

Autres articles anti-mites: porte-manteaux à la lavande (marque "Delhaize Anti-mite") et petits blocs de camphre chinois (chez Di).

Une méthode différente ou complémentaire pour protéger les vêtements contre les mites, consiste à utiliser des housses pour vêtements. Celles-ci sont surtout pratiques pour les vêtements qu'on ne mettra plus pendant plusieurs mois (par exemple les vêtements d'hiver en laine que l'on range pour quelques mois en été).

Biocides
Il existe une gamme importante de produits chimiques anti-mites: porte-manteaux, tablettes et boules de naphtaline et de paradichlorbenzène (boules de naphtaline qui ont une odeur pénétrante et désagréable); diffuseur de dichlorvos (produit controversé), et le papier anti-mites imprégné d'une pyréthrinoïde. Ces produits sont toxiques.

Conclusion
L'utilisation de biocides chimiques (chers et dangereux, et produisant beaucoup de déchets), est tout à fait superflue si l'on nettoye vêtements et armoires vers la fin du mois d'août, et si on protège ses vêtements dans des housses protectrices. On peut aussi disposer du bois de cèdre (réimprégnable) dans ses armoires et tiroirs.

2. Autres
Le clou de girofle chasse les mites : Pour faire fuir les mites, placez dans votre armoire un bocal ouvert contenant des clous de girofle. Ces petites bestioles ont une sainte horreur de leur odeur.
Si vous n’avez pas de clous de girofle, les branches de menthe séchée sont aussi très performantes dans les armoires pour refouler les mites qui songeraient à s’installer pour l’hiver. Les trois avantages de cet antimites : son petit prix, son odeur agréable et son efficacité. Qu’attendons-nous pour en mettre partout ? Accrochez les branches de menthe dans vos armoires avec un petit morceau de ruban adhésif.

3. Plantarium
1 ère recette : Elles détestent les fleurs de lavande séchées. Mettez celles-ci dans un petit sachet de toile fermée, sur chaque étagère de placard. Ou encore, si vous avez gardé les tiges des fleurs, tressez-les avec un ruban pendant qu'elles sont fraîches, comme cela se fait en Provence.
2 ème recette : Dans toute l'Afrique du Nord, et au Moyen-Orient, on conserve les vêtements précieux dans des coffres en bois de cèdre (cèdre de l'Atlas et cèdre du Liban), qui dégage une merveilleuse odeur très forte. Les mites s'enfuient. Les deux variétés de cèdre ont été acclimatées en France par les Eaux et Forêts (forêt du mont Ventoux), et poussent dans de nombreux jardins.
3 ème recette : Procurez-vous donc une branche de cèdre, rabotez-la en copeaux, et mettez ces copeaux dans vos placards. A défaut de copeaux, les branches entières sont tout de même efficaces bien qu'encombrantes.
4 ème recette : Les mites détestent aussi l'absinthe séchée, que vous déposerez en petits bouquets dans les armoires.
5 ème recette : Il paraît difficile de parler de mites sans parler de camphre: ce produit est extrait du camphrier, arbre d'Extrême-Orient, dont l'odeur, comme celle du cèdre, incommode tellement les mites qu'elles s'en évanouissent... Le camphrier a été acclimaté dans les jardins autour de la Méditerranée. Procurez-vous-en quelques branches.
6 ème recette : Encore plus facile à utiliser que le cèdre : gardez toutes les écorces de citron que vous consommez; séchez-les et enfermez-les dans un petit sachet, dans les placards.
7 ème recette : Répandez aussi du poivre en poudre.
8 ème recette : Autres antimites naturels : le serpolet, le thym (ces deux plantes s'utilisent comme la lavande), l'eucalyptus sous toutes ses formes (frais, séché, en huile, en essence, etc.).
9 ème recette : Le géranium rosat (en pot, ou séché), et la menthe pouliot (séchée) remplacent agréablement le sinistre paradichlorobenzène.

4. Solutions électroniques pour votre environnement
Ces systèmes agissent sur les 2 espèces : mites alimentaires et mites des vêtements.

Les mites alimentaires peuvent apparaitre en grand nombre dans les dépôts de produits alimentaires (amandes, noix, grains, etc), et par conséquent dans les endroits domestiques (cuisine, garde-manger, placard).
Les larves détériorent les produits alimentaires (farines et grains) qu'elles recouvrent en tissant de larges tunnels de soie.
Dans des conditions favorables, la mite de la farine est à l'origine de 5 générations en un an.

La mite des vêtements attaque les étoffes, tapis et vetements de laine. Elle se construit, en utilisant des fils de soie et des fragments de nourriture, un fourreau de forme sub-cylindrique ouvert aux deux extrêmités.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur

Points d'actu !

Des repères
pour comprendre l'actualité
www.pointsdactu.org

mentions légales - contact