Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Les fées

Les fées

par lolotte08bis, le 16/05/2004 à 13:17 - 5636 visites

bonjour j'aimerais avor des imformations, des images,des titre de livres qui peuvent m'intéresser

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 18/05/2004 à 11:44

Réponse du département Civilisation

« Fée : créature féminine du folklore, des contes, des romans merveilleux, douée de pouvoirs surnaturels. C’est une divinité inférieure qui a des liens avec les déesses des mythologies antiques ; d’une part les maîtresses du Destin, d’autre part les nymphes, naïades et autres esprits peuplant la Nature.
Le terme « fée », est employé régulièrement à partir du 12ème siècle : cependant, même alors qu’il est introduit en littérature, on juge préférable de nommer la fée « pucelle », « demoiselle », « dame », « meschine », « belle », même si sa nature féerique ne fait aucun doute. On a longtemps évité, en effet, de révéler cette nature ou de prononcer le nom de la fée. Par une prudence dont les vestiges ne sont pas effacés, on disait par exemple en Roumanie Iele (« Elles »), ou Dînsele (« Elles-Mêmes »), ou pour les vilas, « les divines », en Albanie « les blanches », « les heureuses créatures de la nuit », en Grèce, pour les néréides, « les bienheureuses », « les jeunes dames », « Celles du dehors ».
Les fées ont pour attribut la beauté et la richesse, ce dernier trait étant plus constant que l’autre, car il existe des fées vieilles et laides, comme il y en a de bonnes et de mauvaises. La fée qui, au Moyen-Age, devient un personnage important des romans de chevalerie avant d’appartenir aux contes merveilleux, est non seulement d’une beauté surhumaine mais vêtue de riches tissus dont la couleur dominante est le blanc, auquel s’ajoutent le vert (surtout en Angleterre) et le rouge, couleur noble. Le blanc, proche du transparent / invisible et couleur du surnaturel par excellence, renvoie au nom générique des dames blanches et aux fantômes, car les fées, si jeunes et délicieuses qu’elles soient, sont liées au domaine des Morts. ..
Les fées possèdent un savoir surnaturel, des charmes, des talismans de toutes sortes : coffrets toujours pleins, miroirs qui voient à travers le temps et l’espace, anneaux aux vernis multiples, souliers rapides etc., et surtout, la baguette magique qui était, à l’origine le rameau vert, vivant, des rites de fécondité, et qui appartenait à Hermès… Cette baguette a des effets bénéfiques, mais aussi maléfiques, comme on le voit avec la magicienne Circé. La baguette des fées n’apparaît de façon incontournable qu’après le Moyen-Age. Avec ou sans elle, la fée crée des spectacles grandioses, palais, jardins, fait jaillir des sources, opère des métamorphoses… »

Ce texte est extrait du Dictionnaire des fées et du peuple invisible dans l’Occident païen, dans lequel vous trouverez répertoriées toutes les créatures de féerie figurant dans les superstitions populaires, les contes et les œuvres littéraires.

Pour approfondir la question, vous pouvez lire les ouvrages de Laurence Harf-Lancner, en particulier "Les Fées au moyen-âge"

De nombreux ouvrages illustrés sont mentionnés dans cette liste. Nous vous conseillons particulièrement La Grande encyclopédie des fées

Concernant les contes de fées, vous pouvez vous référer à cette bibliographie

  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact