Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > éternuement et neurones

éternuement et neurones

par gregred, le 03/01/2006 à 16:58 - 3345 visites

bonjour,

est-il vrai que l'on peut "perdre des neurones"
si on se retient d'éternuer ?

merci d'avance

Réponse de

par gds_bp, le 04/01/2006 à 19:00

Réponse du service Guichet du Savoir

Nous n'avons rien trouvé concernant un éventuel rapport entre le fait de se retenir d'éternuer et la perte de neurones. Par contre sur quelques sites anglo-saxons, des médecins s'interrogent sur l'éventuelle nocivité de retenir ses éternuements :

- University of Alabama at Birmingham Health System
Une section de médecins de cette université s'est penchée sur la question.
La suppression d'un éternuement peut être nocive, en particulier pour les oreilles
Des études ont constaté que l'air expulsé pendant un éternuement voyage à la vitesse de 100 miles à l'heure, et répand jusqu'à 5.000 gouttelettes, qui peuvent être propulsées jusqu'à 12 pieds pour un simple éternuement... En laissant la bouche fermée et en se pinçant le nez, vous faites de force "l'éternuement" dans les trompes d'Eustache (qui relie le pharynx à l'oreille moyenne) et puis à vos tympans. Un éternuement assez fort peut rompre un tympan, causant douleur, infection, saignement, et même perte d'audition.

- The Straight Dope: Archives
Cecil Adams n'est pas un médecin mais il sait expliquer les concepts médicaux aux profanes. Voici une partie de sa réponse à la question posée par un lecteur "est-ce qu'arrêter un éternuement peut provoquer une rupture d'anévrisme ?" "les "chances" de provoquer cela sont assez minces. Mais cela pourrait se produire... C'est possible si l'on s'en réfère à ce qu'on appelle "la manoeuvre de Valsalva", connue notamment pour soulager la douleur dans les oreilles, provoquées par un changement rapide d'altitude. Tandis que vous fermez vos narines en les pinçant, vous soufflez fortement dans votre nez. Ceci ouvre les trompes d'Eustache et égalise la pression de chaque côté de vos tympans. Mais parce que la manoeuvre de Valsalva augmente la pression dans la poitrine, il bloque également brièvement l'écoulement de sang arrivant au coeur, causant une nette fluctuation de la tension artérielle. Peut-être que ceci peut causer une rupture d'anevrisme.
Il est à préciser qu'un véritable éternuement, sans retenue, présente également des inconvénients.

- Blue Shield of California: My Life Path
Les services d'information-santé de la clinique de Mayo indiquent : "une fois qu'un éternuement commence, n'essayez pas de l'arrêter. La suppression d'un éternuement force l'air dans vos trompes d'Eustache, qui mènent du larynx à vos oreilles moyennes. Vous pourriez endommager vos tympans ou envoyer les agents infectieux dans vos oreilles."

Voir aussi :

- Baylor College of Medicine
- Outside Magazine Online
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur

Points d'actu !

Des repères
pour comprendre l'actualité
www.pointsdactu.org

mentions légales - contact