Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Cheveux et papiers

Cheveux et papiers

par dreyf, le 25/06/2004 à 18:22 - 5230 visites

Bonjour,

Voici une petite énigme dont je n'ai pas la réponse:

Si on pose un cheveux sur la table, recouvert d'une feuille, une personne sensible peut avec le doigt sentir le cheveux au travers de la feuille.

Si on pose non plus une feuille mais 500 feuilles superposées, peut on encore sentir le cheveux ? Et pourquoi ?

[i]On peut ?: [/i]le cheveux est toujours là, il déforme toujours la feuille, et cette déformation se répercute forcément de feuille en feuille, voi meme, comme lorsque l'on ajoute une couche de peinture, cela amplifie le défaut.

[i]On peut pas ?: [/i]la feuille repose sur le cheveux comme une balance sur son axe, c'est donc le point d'appui. La rigidité de la feuille fait que la feuille tend à se redresser, et l'air vient se glisser entre les feuilles pour compenser et applanir progressivement.

Ca vous en bouche un coin, non ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 26/06/2004 à 11:00

Réponse du département Sciences et Techniques

L'expression : "Cela vous en bouche un coin" semble quelque peu excessive...mais vous avez raison, il s'agit bien d'une énigme, ou plutôt d'un conte transposé et revisité, celui de " la princesse au petit pois" (le titre n'est pas garanti...) : il était une fois un prince, riche et beau, cela va de soi, qui veut convoler en justes noces. Sa mère, - il n'y a bien qu'une mère pour concevoir pareil stratagème - invite chaque postulante à dormir dans un lit somptueux, fait de dizaine de matelas en plume superposés, sous lesquelles elle dissimule un petit pois...la suite, vous la connaissez : un jour, l'une d'entre elles se réveille couverte de bleus...Le conte se concluait vraisemblablement par la formule traditionnelle : "ils se marièrent, vécurent longtemps très heureux et eurent beaucoup d'enfants "Cependant ce Bachelor des temps anciens nous plongent dans un abîme de perplexité, comme vous le comprendrez plus loin...

Quant à la transposition, elle ne semble guère convaincante : s'agit-il d'un problème de sensibilité cutanée ? il faudrait dans ce cas préciser l'épaisseur du cheveu, en microns s'il vous plaît, sa texture. S'agit-il d'un problème de résistance des matériaux ? là aussi, nous ignorons tout : résistance à l'écrasement du cheveu, qualité du papier (le papier est un objet technologique très complexe), son épaisseur, les conditions de température et d'hygrométrie, etc. S'agit-il d'un problème de transmission d'une déformation dans un milieu discontinu ? En lisant votre énigme, il n'est pas possible d'en décider, donc de répondre...

Vous faites preuve en l'occurence de beaucoup d'imagination...alors...imaginez ce que pourrait être la vie d'un couple dont l'un des partenaires serait "doté" ou "affligé", à votre convenance, d'une hyper sensibilité cutanée...Vous avez là de quoi vous occuper un moment...
Si une façon humoristique d'aborder les problèmes d'arithmétique vous tente, vous pouvez lire "Arithmétique appliquée et impertinente" de Jean-Louis Fournier laugh.gif
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact