Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > soie d'araignée

soie d'araignée

par aina, le 28/07/2004 à 14:07 - 12277 visites

Bonjour,
qu'avez-vous svp sur la soie d'araignée?
Aina

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 29/07/2004 à 12:03

Réponse du service Guichet du Savoir

L’araignée est un arachnide (arthropode à quatre paires de pattes et à abdomen non segmenté relié à la région antérieure par un étroit pédicelle) dont la taille peut varier d’une fraction de millimètre à vingt-cinq centimètres environ, muni de crochets à venin et de glandes séricigènes.
« [i]Répandues dans le monde entier et dans tous les milieux, les araignées affectionnent généralement les lieux sombres et humides. Elles se distinguent des autres arachnides par l’organe copulateur dont sont pourvus les pédipalpes des mâles et par leurs 4 paires d’yeux simples. La grande majorité chasse à l’affût en tissant des toiles de soie grâce aux 3 paires de filières situées à l’extrémité de l’abdomen. Sur les 35 000 espèces connues, 30 % seulement sont considérées comme venimeuses pour l’homme, et très peu sont réellement dangereuses.[/i] »
Source : le petit Larousse illustré

Aucun autre ordre d’arachnide ne produit de soie :
« [i]Toutes les araignées produisent de la soie, mais quelques-unes chassent librement et utilisent leur soie uniquement pour tisser leur cocon ovigère, ou pour construire des retraites ou loges dans lesquelles elles passent le jour ou la nuit. Un fil de soie est tiré derrière l’animal ; il peut servir de fil de sécurité pour se laisser tomber hors de la vue des prédateurs, ou à voyager dans les airs ou la végétation. Beaucoup d’araignées font des toiles qui présentent une grande variété de formes et servent à la capture des insectes. La soie est quelques fois utilisée durant les rites de l’accouplement et elle sert abondamment à la protection des œufs. Les cocons sont faits de plusieurs sortes de soies et ont différentes formes et couleurs. Les jeunes sont des modèles réduits de leurs parents, des petites créatures plutôt dodues avec des pattes courtes. La plupart des araignées sont solitaires mais un petit nombre d’espèces de diverses familles sont sociales, partageant toiles et proies. [/i]» […]
Source : Guides des araignées et des opilions d’Europe


« [i]L'araignée est un laboratoire miniaturisé ambulant. [... ] D'abord fabriquée puis stockée sous forme liquide dans des poches ventrales, la soie sort à la demande en suivant un canal de plus en plus rétréci en forme de S. Durant cette opération des fibres sont formées, le fil est assemblé et solidifié. A chaque poche correspond un orifice de sortie situé à l'arrière.
La qualité du fil peut varier selon les conditions climatiques, mais c'est surtout en fonction de l'usage que l'araignée change de bobine. La soie de la toile n'aura pas la même consistance que celle qui sert à l'emballage des proies ou à la protection des oeufs. L'armature de la toile, les fils secondaires ou les points de jonction sont aussi de nature différentes. L'araignée choisit donc son fil en activant la poche à soie qui convient le mieux à la situation du moment.[/i] »
Source : Dis Papa !

La soie de néphile, une araignée tropicale est la plus résistante au monde.
Le néphile fabrique sa toile, qui mesure 140 m, en une heure et quart. Quand sa toile est abîmée, il en fait une boulette et la mange. 1,80 m de diamètre : c'est la taille de la plus grande toile du monde fabriquée par le néphile.

Pour en savoir plus sur le néphile, vous pouvez consulter le site du Groupe d'étude des arachnides.


Les mystères de la soie d’araignée intriguent scientifiques, militaires et industriels car ses propriétés mécaniques sont impressionnantes et surpassent celles des matériaux fabriqués artificiellement :
Certaines d'entre-elles fabriquent un fil de soie proportionnellement beaucoup plus résistant que l'acier ou le Kevlar et plus extensible que le Nylon. Le fil est parfois si fin qu'aucun système de production humain n'est encore capable de rivaliser.

Dans une communication du Fonds national Suisse, on apprend que, « grâce à une nouvelle méthode en spectroscopie par résonance magnétique nucléaire, des chercheurs de l'EPFZ ont réussi, dans le cadre d'un projet du Fonds national suisse, à définir plus précisément la structure complexe de la soie d'araignée. »


Si le sujet vous intéresse, vous pouvez également consulter le site de Futura-sciences
« [i]La soie des araignées, souple, légère, recyclable et d’une résistance supérieure à celle de l’acier, a longtemps suscité la convoitise de l’armée américaine, celle-ci désirant l’utiliser pour fabriquer des gilets pare-balles ou des fils chirurgicaux. Mais comment produire de la soie en grande quantité alors que ces prédateurs s’entre-dévorent pour protéger leur territoire ? Si invraisemblable que cela puisse paraître, des scientifiques ont trouvé la réponse … dans les mamelles des chèvres ![/i]
[…] [i]des chercheurs élèvent des centaines de chèvres génétiquement modifiées et capables de produire un lait riche en un type spécifique de protéines : celles qui permettent justement aux araignées de produire leur toile ! Ces protéines une fois filées deviennent comme par enchantement des fibres ultra résistantes ! »[/i]

Que possède la Bibliothèque municipale de Lyon sur le sujet ?
- quelques documents généraux sur les araignées présents à la BML et notamment une vidéocassette sur la construction des toiles par les araignées.
- des documentaires, contes et autres histoires sur les araignées à destination des enfants.


Voici également une sélection d’articles sur le thème de l’araignée et de sa soie puisée dans CD-Rap, un répertoire d'articles de périodiques dépouillés collectivement, accessible depuis les postes de la Bibliothèque municipale de Lyon :

* Titre : Soies d'araignées
Source : Pour la science No 320, 01/06/2004, 20.

Résumé : Grâce aux poils qui recouvrent leurs pattes, les araignées sauteuses adhèrent sur toutes les surfaces.


* Titre : Spidergène
Auteur : Knoll, Maël ; Zosimo-Landolfo, Guido
Source : Biofutur No 224, 01/07/2002, pp. 40-41

Résumé : Les propriétés exceptionnelles de la soie d'araignée sont au centre d'enjeux scientifiques et écnomiques importants.


* Titre : Araignées : l'arme du crime
Auteur : Conniff, Richard ; Murawski, Darlyne A.
Source : National Geographic France N°23, 01/08/2001, p. 84-99

Résumé : En tissant les toiles à l'architecture complexe et à la souplesse inouïe, l'araignée fait méthodiquement passer de vie à trépas les proies imprudentes. Portraits glaçants d'une meurtrière sur son lieu de travail.


* Titre : Un petit prodige en soie
Auteur : Ratel, Hervé
Source : Sciences et avenir 651, 01/05/2001, 80-81

Résumé : La toile d'araignée, un matériau extraordinaire jamais égalé.


* Titre : Les protéines artificielles
Auteur : Michon, Thierry ; Tirrell, David A.
Source : Biofutur 197, 01/02/2000, p. 34-38

Résumé : Certaines substances naturelles, la soie d'araignée par exemple, manifestent une extraordinaire résistance à la traction. En combinant les motifs protéiques qui les composent avec des séquences provenant d'autres molécules, la biotechnologie permet de créer des biomatériaux inédits.


* Titre : L'Etrange chant d'amour de l'araignée
Source : Sciences et avenir No 615, 01/05/1998, p. 58-60

Résumé : Piège diabolique, prouesse architecturale ? Pas seulement : la toile d'araignée est aussi un étonnant instrument de musique à cordes. Les mâles en "jouent" pour charmer les femelles... et éviter qu'elles ne les dévorent.

user posted image ARAIGNEE NEPHILE
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact