Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Tribu des Pions

Tribu des Pions

par lcq, le 26/08/2006 à 18:07 - 7124 visites

Bonjour

On m'a parlé récemment d'une tribu établie en Bourbonnais, qui y serait arrivée vers le cinquième siècle de l'ère chrétienne. Je n'ai vraiment pas trouvé grand-chose sur Internet à leur sujet. J'aimerais en savoir plus. D'où venait cette tribu, quelle langue parlait-elle, comment écrivait-elle, quand et où s'est-elle installée, etc.

Merci pour tout.

Cordialement,

LCQ


Réponse de

par gds_bp, le 30/08/2006 à 11:31

Réponse du service Guichet du Savoir

Nous avons, nous aussi, trouvé bien peu d'information sur cette tribu des Pions : aussi bien sur internet (auvergnelangueciv, allier.genealogie.free.fr) que dans nos documents.
Aussi avons-vous fait appel à la médiathèque de Moulins pour en appendre plus. Cette bibliothèque est en possession d'ouvrages sur la région concernée, que nous n'avons évidemment pas dans nos rayons.

Dès que nous aurons été recontactés, nous vous tiendrons informé de leurs recherches.

Réponse de

par gds_bp, le 13/09/2006 à 15:10

Réponse du service Guichet du Savoir

La Bibliothèque municipale de Moulins nous a fait parvenir des extraits de livres et revues, relatifs aux Pions.
Nous l'en remercions.

Les Pions

[i]Lavoine doit beaucoup de sa célébrité au village des Pions dont la population montre toujours un esprit d'indépendance affirmé. Placé en retrait au pied du Montoncel, ce village suscita naguère la curiosité d'archéologues et de journalistes en mal de légendes. Mais si aujourd'hui les ascendances sarrazines des Pions ne font plus partie que du folklore, on a pu faire la mulière sur le passé de ce village. A n'en pas douter, il s'agit là d'une très ancienne communauté qui vécut longtemps très à l'écart des autres, ce qui explique de nos jours encore le faible nombre des noms de famille (Mondière, Desvernois, Barraud,...). Les Pions s'acquirent une mauvaise réputation à cause de l'affaire qui les opposa, au XVIIIe siècle, à Messire de Barthelat, seigneur de la Guillermie. Elle éclata le 2 janvier 1764, à la suite d'une dette impayée et se termina l'année suivante par trois condamnations à mort. Une histoire en patois et une complainte, en plusieurs versions, en conservent le souvenir.
Sous la Révolution et le 1er Empire, beaucooup d'habitants des Pions refusèrent la conscription. Ils cachèrent aussi lmes maquisards pendant la dernière guerre mondiale.[/i]
Source (et suite) sur "l'Histoire des communes de l'Allier" sous la direction d'André Leguai.


[i]Les Pions sont les habitants du village Pion, qui faisait autrefois partie de la commune de Ferrières, mais qui depuis le second Empire fait partie de la commune de Lavoine. Situé au pied du Montoncel, sur les confins de l'Auvergne, du Roannais et du Bourbonnais, ce village vulgairement appelé "chez Pion" devait être, à l'origine, une communauté de paysans dont tel était le nom de famille[/i].
Source et suite sur le "Bulletin de la société d'émulation du Bourbonnais" (1911)


[i]A une heure de marche de Lavoine, en se dirigeant vers le Montoncel, on trouve un hameau curieux où vit une population non moins curieuse : « Chez-Pion ». C'est un ensemble d'habitations placées sur une ligne demi-circulaire, faisant face à la montagne et à une sorte de place gazonnée d'où émergent des rochers. Dans ce village habite une population restée longtemps à l'état presque sauvage et qui a toujours excité la curiosité par son isolement et la singularité de ses coutumes. Certains ont cru retrouver là les descendants d'une horde d'Arabes, réfugiés après la bataille de Poitiers dans les forêts de la Montagne bourbonnaise, et des imaginations un peu vives ont vu des réminiscences orientales dans leurs coutumes, leurs traditions et leurs sépultures. En réalité ce sont des autochtones, dont l'aspect dément l'origine étrangère. Pris en bloc, ils sont grands, de puissante carrure, souvent blonds, et tout porte à croire qu'ils descendent directement des Celtes dont ils présentent encore les qualités et les défauts. Les histoires racontées à leur sujet proviennent uniquement de leur isolement et de leur nature un peu sauvage ; pendant longtemps, en effet, ils sont restés dans leur montagne, se mariant entre eux, presque sans rapports avec les populations voisines, et se refusant obstinément à l'impôt d'abord, au service militaire ensuite. Cette résistance donna lieu à de nombreuses légendes provenant pour la plupart d'une révolte qui eut lieu en 1756.
A cette époque les droits seigneuriaux de Chez-Pion dépendaient de M. de Barthelat, seigneur de la Guillermie : or il advint qu'un huissier de Ferrières, agissant pour ledit seigneur, fut reçu à coups de mailloche par une femme de Béchemore, chez laquelle il allait faire une saisie. Menacé d'être jeté dans le four banal et rôti vif, l'huissier se sauva le plus vite qu'il put, mais, quelques jours après, revint avec plusieurs sergents de la maréchaussée pour quérir la délinquante : celle-ci ne put échapper, mais elle trouva le moyen de faire prévenir ses parents et amis de Chez-Pion ; aussi quand les sergents arrivèrent entre la Guillermie et Ferrières, à l'entrée du bois Mauchant, une troupe d'hommes se rua sur eux et délivra la prisonnière, en laissant sur place un sergent mort et trois autres ne valant guère mieux. Devant cette audacieuse révolte le Seigneur de la Guillermie réclama du renfort à un régiment qui se trouvait à Roanne et où servait justement son fils le chevalier d'Arpheuillette. Un détachement, conduit par un officier, vint cerner les Pions pendant la nuit, s'empara des coupables et les emmena à Ferrières, d'où, sous bonne escorte, ils furent transférés à Moulins pout y être jugés et les principaux coupables pendus. [/i]
Source (et suite) sur " Légendes bourbonnaises" de G. Piquand.

Tous ces documents sous consultables, notamment, à la Bibliothèque municipale de Moulins.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact