Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Sida et piqûre de moustique

Sida et piqûre de moustique

par Guichet du Savoir, le 03/11/2006 à 10:30 - 5935 visites

Question


Comment se fait-il que le moustique ne transmette pas le virus du Sida ?


Réponse du département Sciences et Techniques

user posted image

[i]Les moustiques peuvent-ils transmettre le virus du sida?
Certaines maladies infectieuses, comme la dengue et la malaria, peuvent être véhiculées par les moustiques.

Ce n'est cependant pas le cas pour le VIH. De nombreuses études ont démontré qu'il n'y avait aucune évidence de transmission du VIH par piqûres de moustiques ou d'autres insectes – et ce, même dans les régions où l'on peut recenser plusieurs cas de sida et où il y a de grandes populations de moustiques.

Lorsqu'un moustique nous pique, il n'injecte pas de son propre sang ni celui de la personne ou de l'animal qu'il a pu piquer précédemment. Il injecte uniquement de la salive qui agit comme anticoagulant, ce qui lui permet de se nourrir. La dengue et la malaria, par exemple, sont transmises par la salive de certaines espèces de moustiques (Aedes et Anophèle)

Le VIH est en fait un virus assez fragile qui survit très peu de temps à l'intérieur d'un moustique. Contrairement au parasite de la malaria et au virus de la dengue, le VIH ne peut pas se reproduire pas dans les moustiques. Par conséquent, il disparaît rapidement et ne se retrouve pas dans la salive des insectes.

De plus, selon les spécialistes, les moustiques ne chassent pas immédiatement une nouvelle « proie » après avoir piqué quelqu'un. Ils préfèrent se cacher pour digérer leur repas. Cela donne donc tout le temps pour que le VIH à l'intérieur du moustique disparaisse.

En conclusion, même si un virus du VIH pénètre dans un moustique, l'insecte ne sera pas infecté, le virus ne se retrouvera pas dans sa salive et le moustique ne pourra pas transmettre le virus à la prochaine personne qu'il pique. Et si on écrase un moustique, le risque de contagion est également nul. [/i]

Source : Cybersciences, la science et la technologie pour tous
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact