Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Vacances scolaires

Vacances scolaires

par Guichet du Savoir, le 06/11/2006 à 12:12 - 17297 visites

Question

Quelles étaient les dates des vacances scolaires d'été dans les années 20 à 68 ?



Réponse du service Guichet du Savoir

Le Ministère de l'Education nationale a mis en ligne les calendriers des vacances scolaires depuis 1960 :

[i]Zones
A partir de l'année scolaire 1964/1965, la France métropolitaine a été divisée en deux, trois ou plusieurs zones à l'exception de l'année 1970-1971 (qui ne comportait qu'une zone unique).
Durant les années 1980-1981 et 1981-1982, les calendriers ont été fixés localement par les services académiques d'où l'existence de nombreuses zones.
La répartition en trois zones de vacances A,B et C, qui s'applique encore aujourd'hui, a été fixée par l'arrêté du 24 juillet 1995, publié au Journal Officiel du 8 août 1995.
Congé hebdomadaire
A compter de la rentrée de 1972, le jour d'interruption des classes au cours de la semaine scolaire, prévu par la loi du 28 mars 1882 pour l'enseignement primaire, et par l'arrêté du 27 juin 1945 pour l'enseignement secondaire, est passé du jeudi au mercredi (Arrêté du 12 mai 1972).[/i]

L'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN) a réalisé en janvier 2000 une étude sur L’aménagement des rythmes scolaires à l’école primaire (voir également en fichier attaché). Ce rapport expose l'évolution des temps de vacances scolaires, en précisant les différents textes législatifs qui s'y rapportent. Il distingue deux grandes périodes définies par des préoccupations différentes en fonction des intérêts envisagés : ceux des adultes et ceux, quelquefois contradictoires, des enfants :

[i]* avant 1979-1980, l'organisation socio-économique détermine les décisions sur les temps de travail et les vacances. Si des considérations médicales et pédagogiques s'expriment, elles restent sans influence déterminante sur les mesures prises. Celles-ci se situent quasi exclusivement dans la perspective de l'organisation annuelle et nationale du calendrier scolaire et de ses conséquences.

* de 1980 à nos jours, l'intérêt de l'enfant et les considérations pédagogiques prennent progressivement plus d'importance. On s'attache davantage aux rythmes hebdomadaires et journaliers. La décentralisation et la déconcentration entraînent un mouvement de territorialisation des politiques éducatives et la nécessité d'une articulation entre le national et le local.[/i]

La question de l'aménagement du temps scolaire a émergé avec l'école de la IIIème République, dès la fin du XIXème siècle. Les contraintes envisagées étaient d'abord économiques, et plutôt dictées par l'organisation de la société rurale d'abord et industrielle ensuite. C'est ainsi que jusqu'à la fin des années 70, le calendrier scolaire a peu évolué. La loi du 28 mars 1882, texte fondateur de l'organisation de l'enseignement primaire, (abrogée par le Code de l'Education, et les différents textes réglementaires qui ont suivi, ont instauré des rythmes scolaires qui ont peu varié pendant près d'un siècle : 5 jours de classe, durée journalière de trois heures le matin, trois heures l'après-midi (trente heures par semaine), aménagement de l'année scolaires en trois trimestres équilibrés (37 semaines de scolarité et 15 semaines de vacances), et le zonage des vacances. Le premier essai de calendrier décentralisé date de janvier 1980.

André Rauch, dans son ouvrage Vacances en France de 1830 à nos jours, 2001, évoque l'évolution des congés scolaires : [i]sous l'Ancien Régime, la rentrée de beaucoup d'établissements se faisait le 18 octobre : la nécessité de libérer les mois d'été pour les vacances des élèves ne s'imposait pas[/i]. (...) [i]de fait, les grandes vacances estivales n'existaient pas avant la IIIème République[/i] (...) [i]qui libéralise les congés scolaires[/i]. (...) [i]L'arrêté du 8 juin 1891, que confirment ceux de 1986, 1897 et 1898, introduit une évolution importante : les vacances d'été durent désormais du 1er août au 1er octobre. De six semaines, elles sont passées à huit.[/i] (...) [i]L'arrêté du 20 juillet 1912 confirme la concentration des vacances vers l'été : la rentrée se fait toujours le 1er octobre mais les vacances débutent les 13, 14 ou 15 juillet. Leur durée est portée à 10 semaines.[/i](...) [i]Les contradictions entre calendriers religieux et scolaires feront long feu. La célébration des fêtes religieuses (Noël, Pâques, la Pentecôte, l'Assomption, la Toussaint) est imposée par l'Eglise. Noël ou Pâques servent de repères aux congés scolaires ; ceux-ci peuvent s'étendre avant ou après la célébration des fêtes[/i]."

L'école laïque s'émancipe alors des considérations religieuses. Les vacances de Pâques passent à une semaine en 1860 et viennent clôre le second trimestre, alors que celles du Nouvel An, d'une durée de deux semaines par arrêté du 18 février 1925, marquent la fin du premier.

L’aménagement des rythmes scolaires à l’école primaire, MEN 2000.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact