Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > assistante sociale

assistante sociale

par archimedus, le 19/11/2006 à 09:31 - 14037 visites

Bonjour,

Pourriez vous me dire s'il existe réellement des assistantes sociales libérales et si elles peuvent être utilisées par des juges éventuellement ? Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 21/11/2006 à 11:54

Réponse du service Guichet du Savoir


Il existe effectivement entre une trentaine et une quarantaine d'assistant(e)s sociaux/sociales libéraux/libérales en France. Mais elles/ils semblent plutôt travailler en majorité en entreprises auprès desquelles elles/ils effectuent des vacations ou contrats à durée déterminée :

[i]Soumis de plus en plus à l’épreuve du marché, le service social du travail voit apparaître des assistantes sociales libérales ou indépendantes, associées au développement des services sociaux inter-entreprises. Ceci génère quelques réactions de la part d’assistantes sociales salariées de l’entreprise. « L’externalisation de plus en plus fréquente du service social des entreprises ne va pas sans risque de dérives éthiques et de moindre qualité de l’observation sociale » s’inquiète une assistante sociale coordonnatrice du service social d’un établissement public. Pour elle, externaliser les services sociaux du travail ou du personnel, c’est mettre en oeuvre une dilution des plaintes de souffrance au travail. Les assistantes sociales des services sociaux inter-entreprises sont goupées de la réalité de l’organisation du travail et ne perçoivent que la surface de la plainte. Leurs interventions sous forme de vacations (souvent peu nombreuses) et dans diverses entreprises en font des « généralistes » leur donnant peu de possibilités de s’investir dans une démarche d’observation sociale. Pour elle, externaliser, c’est sous-traiter l’action sociale, c’est renvoyer vers le marché ce qui jusqu’à présent était considéré comme un bien public, pris en charge par la solidarité nationale et ne pouvant en aucune manière être producteur de plus-value marchande. A ces arguments, une assistante sociale indépendante répond, « Au contraire, ne pas être salariée de l’entreprise, ne pas être concernée directement par ses mesures, ne pas avoir de lien de subordination avec l’entreprise permet une plus grande liberté de parole ». Pour d’autres assistantes sociales, le service social inter-entreprises serait le seul moyen de maintenir l’activité du service social dans l’entreprise. Le principal argument serait lié au fait que nous sommes au temps des scissions, des petites et moyennes entreprises. Dans ce contexte, le service social est appelé à disparaître, parce qu’il devient trop coûteux sauf si l’inter- entreprises se développe.
[...]
Le peu d’assistantes sociales indépendantes ne représente pas encore une « menace » ou une concurrence réelle. Peu nombreuses à ce jour, (une trentaine) les assistantes sociales indépendantes, avec un statut de travailleur libéral ne sont pas implantées dans toutes les régions. Il est cependant à noter que, si leur apparition est récente, elle semble également se développer rapidement et mobiliser d’autres approches du service social qui pourraient intéresser un nombre certain d’entreprises.[/i]
source : www.cedias.org

[i]Le service social n’y échappe pas, les employeurs semblant faire de plus en plus souvent appel aux services associatifs dits inter-entreprises, voire à la quarantaine de professionnels exerçant en libéral. Cette diversification est l’objet de débats parfois houleux à l’intérieur de la profession.[/i]
source : www.travail-social.com. "Quelle place pour les assistantes sociales du travail du XXIe siècle ?" in Lien social.

[i]La profession d'assistant de service social est en France la seule profession sociale réglementée, c'est à dire que seuls peuvent prendre le titre ou occuper un emploi d'assistant de service social les titulaires du diplôme d'Etat français d'assistant de service social.
- Les employeurs
Actuellement plus de 38 000 assistants de service social exercent leur activité et sont employés par les collectivités locales (départements et communes), l'État (ministère des affaires sociales, de l'éducation nationale, de la justice...), des établissements publics (hôpitaux…), les organismes de protection sociale (caisses de sécurité sociale, d'allocations familiales, de retraite), des entreprises industrielles et commerciales privées ou publiques, des associations du secteur sanitaire et social. Les domaines et secteurs d'intervention sont donc extrêmement diversifiés.
- Les débouchés
Les assistants de service social peuvent exercer dans le secteur privé ou dans le cadre d'une des trois fonctions publiques.[/i]
source : www.social.gouv.fr

Les assistantes sociales jouent parfois le rôle d'intermédiaire entre différents interlocuteurs. Elle peuvent notamment intercéder auprès des juges dans le cadre d'associations agréées auprès du ministère de la Justice.
Par exemple, les assistantes sociales agréées par l'ADSEA (Association Départementale Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence) peuvent être habilitées à intervenir auprès du Juge aux affaires familiales, dans le cadre d'enquêtes sociales.

[i]Le plus souvent, l'ASS oeuvre en lien avec un réseau éducatif, sanitaire, ou judiciaire : juges, profs, médecins, éducateurs, etc. Il connaît par coeur les services administratifs avec lesquels il joue le rôle d'intermédiaire pour débloquer une situation (coupure d'électricité, mise à la porte du logement, etc.). Il joue aussi, en amont, un rôle de prévention et d'information en matière de droits et de santé (allocations diverses, droit à la formation, etc.).[/i]
source : www.phosphore.com

Information bibliographique :
* en ligne :
- Assistante sociale ministère de l’emploi du travail et de la cohésion sociale
- Assistant de service social ONISEP ou www.orientation-formation.fr
- Assistante sociale Studyrama
- Le Portail du Social en France
- Travailleur social CNFPT

sur papier :
- Beaugrand, J. et al. [i]Le service social hospitalier : de l’état d’indigence à l’appropriation des droits[/i]. L'Harmattan, 2001
- Bouquet, B. [i]Assistante sociale aujourd'hui[/i]. Maloine, 2002
- Le Bouffant, C. [i]Guide de l'assistante sociale. Statuts formation[/i]. Dunod, 2002
source : www.sante.gouv.fr

Nous rajoutons quelques sites intéressants sur le métier d'assistant(e) social :
- www.lien-social.com :
- www.filsantejeunes.com
- www.imaginetonfutur.com
- Association nationale des assistants de service social
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact