Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > "la vieille femme tigre"

"la vieille femme tigre"

par laaly, le 16/02/2007 à 18:50 - 7241 visites

bonjour,

Je recherche un texte intitulé "la vieille femme tigre". Ce conte se rapproche de celui de Perrault "le petit chaperon rouge" bien que cette version chinoise soit plus ancienne.
Je recherche ce texte, pouvez vous m'aider ?

merci.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_chin, le 21/02/2007 à 11:59

Réponse du Fonds chinois de la Bibliothèque municipale de Lyon

Vous pouvez vous procurer une version de ce conte dans la traduction française établie par Jacques Pimpaneau. Voici la notice bibliographique au catalogue de la Bibliothèque nationale de France :

Titre(s) : Le Petit chaperon rouge [Texte imprimé] : version chinoise, sans rouge ni chaperon / fables trad. par Jacques Pimpaneau
Publication : [Courbevoie] (139 Av. de la République, 92400) : Théâtre typographique, 1986
Imprimeur / Fabricant : 92-Courbevoie : Impr. B. Vilgrain, 1987
Description matérielle : [22] p. : ill. en noir et rouge ; 21 cm
Note(s) : Réunit : "La Grand-mère loup" et "La Vieille femme tigre". - 500 ex. sur ingres d'Arches

Tiré à 500 exemplaires seulement, deux d’entre eux peuvent être localisés via le catalogue du Sudoc : l’un est conservé à Paris, à la BnF, l’autre à Nantes à la Bibliothèque universitaire de Lettres.
Une recherche dans le Catalogue Collectif de France n’a pas donné davantage de résultats quant à d’autres bibliothèques françaises qui le posséderaient.

Une page de ce texte est visible en ligne, dans la section « Chaperon Rouge » de l’exposition virtuelle « Il était une fois des contes de fées », sur le site de la Bibliothèque nationale de France, mais cette reproduction porte sur l’histoire de « La Grand-mère loup » et non pas sur celle qui vous intéresse plus particulièrement. Cliquez
ici pour accéder à la reproduction numérique de la page.

Pour aller plus loin

Vous pouvez consulter:

* L’article de Eberhard, Wolfram, « The Story of Grandaunt Tiger » qui a paru pour la prémière fois dans l’ouvrage [i]Studies in Taiwanese folkstales[/i]. Cet article a été inclus également dans l’ouvrage publié sous la direction d'Alan Dundes, intitulé [i]Little Red Riding Hood. A Casebook[/i], Maidison, Wis: University of Wisconsin Press, 1989.
Ces deux ouvrages peuvent être localisés en France via le Sudoc.

* [i]Telling stories: witchcraft and scapegoating in Chinese history[/i], par Barend J. ter Haar, en particulier le chapitre 2 intitulé “The spotted barbarian and Auntie Old Tiger”.
L’ouvrage est disponible en texte intégral sur l’Internet en cliquant ici (merci de ne pas tenir compte du résumé figurant en haut et à droite de votre écran, qui ne concerne pas l’ouvrage en question…). Cet ouvrage vous donnera une analyse très détaillée de la figure de la « vielle femme tigre » dans la tradition chinoise (ou pour mieux dire, dans les traditions chinoises…), ainsi que la traduction en anglais d’une version datant du début 18e siècle et intitulée ‘The biography of Aunty Old Tiger’.

En dernier, nous tenons à vous informer que d’autres contes chinois se rapprochant du Petit Chaperon rouge ont comme protagonistes d’autres animaux que le tigre. En voici deux exemples :
1/ Lon po po (notons au passage que l’édition originale américaine porte un sous-titre beaucoup plus évocateur, qui a été malheureusement supprimé dans l’édition française : [i]A Red Riding Hood story from China [/i]!), où l'on retrouve le loup.

2/ Dans l’ouvrage Contes chinois, réunis par Richard Wilhelm ; traduit de l'allemand par Michelle Lecoeur, en référence au conte n° 9, intitulé « La panthère » (p. 19-22), une note (p. 333) nous indique ceci :
« Ici la panthère est en fait le même animal que les renards argentés parlants du conte n° 61. Le conte comprend des thèmes que l’on retrouve dans « Le petit chaperon rouge », « Le loup et les sept agneaux ».
L’animal en question figure en fait dans la version française à la fois comme « une panthère » et un « renard argenté parlant », mais le nom chinois de l’animal est le même. Wilhelm nous donne l’explication suivante : « La nature de cet animal fabuleux oscille entre celle du renard et de la panthère ».

Bonne lecture !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact