Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Jean Chorel - Louis Bertola

Jean Chorel - Louis Bertola

par Guichet du Savoir, le 03/05/2007 à 17:06 - 4770 visites

Question

Ne trouvant pas d'ouvrages sur ces sculpteurs dans le catalogue... pourriez vous me donner des indications sur le parcours et les réalisations connues de ces deux sculpteurs lyonnais : Jean Chorel (1875-1946??) et Louis Bertola (?-?).



Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Dans : Dictionnaire des peintres & sculpteurs à Lyon aux XIXe & XXe siècles de Bernard Gouttenoire, Ed. 2000 :

Chorel, Jean-Louis, sculpteur né à Lyon en 1875, décédé en 1946. Beaux-Arts de Lyon (1892) et de Paris, classe de Barrios et du sculpteur Coutan. Il est lié à Eugène Villon et à Rodet chez qui il expose. Il est aussi proche de Hyacinthe Crochet et de Godien. Il est l’auteur de « Amphore », monument aux victimes de la guerre, inauguré le 28 février1925 au nouveau cimetière de Cusset (Rhône), ainsi que du monument aux morts de Montchat (Lyon 3e). Il peint aussi des paysages qu’il expose au salon d’Automne. Bibliographie : "la Peinture Lyonnaise au XIXe E. Grafe, E. Hardouin Fugier, éd. De l’Amateur Paris".


Bertola, Louis, sculpteur né le 24 mai 1891 en Italie. Décédé à Lyon après 1961. On note une demande de naturalisation vers 1893, sans doute par son père Ange Ludovic Bertola (1871—1910). Prix de Rome en 1923 , médaille d’or en 29, il est classé « hors concours ». Il sera professeur à l’école des Beaux-Arts de Lyon du 1er octobre 1942 au 23 mai 1961. On lui doit plusieurs monuments à Lyon : bas-relief « Pasteur » (1938) érigé place d’Arsonval Lyon 8e, parc de la Tête d’Or (ile aux cignes), « aux aviateurs alliés et aux combattants de la Libération » cimetière de la Guillotière (1947). « Eros « est acquise par le Musée d’art moderne de Paris. Il aurait également œuvré sur le chantier de la basilique de Fourvière. Parmi ses élèves, on relève le nom du sculpteur Luc Maize. Son épouse Marcelle Bertola est peintre également et a exposé à Lyon. (Bénézit)

L’œuvre de Jean Chorel est des plus riches et des plus variées. Monuments, statues, médaillons, décorations, bustes…Une place a été dédié à Jean Chorel à Villeurbanne, dans le quartier du Tonkin, là où le sculpteur, disparu au lendemain de la guerre, en 1946 a vécu les dernières années de sa vie. On peut lire, dans : Villeurbanne, 27ème ville de France, histoire des rues, histoire des noms de Bruno Permezel :

Place Jean Chorel anciennement place Félix-Mangini. Attribution par délibération du 22/12/1947.
Lyon (Rhône)28/1/1875—Villeurbanne (Rhône), 4/6/1946. Elève à l’Ecole des Beaux-arts de Lyon, Jean Chorel obtient en 1898 le Prix de la ville de Paris qui lui permet d’achever ses études dans la capitale. Elève de Barrios et de Coutan, il travaille dans un atelier de la rue de Vaugirard. Sociétaire des Artistes français, médaillé au salons de Paris (1903 et 1907), il s’installe à Lyon en 1910 et quelques années plu tard, au numéro 68 de l’avenue Piaton (dans le quartier du Tonkin). Parmi ses œuvres les plus connues, on peut citer :
--La statue équestre de Jeanne d’Arc (place Puvis-de-Chavanes à Lyon), --Pierre Dupont et sa muse (jardin de la Préfecture du Rhône), --Pasteur (Condition des Soies, rue Saint-Polycarpe à Lyon),-- La Pieta de Notre-Dame de Fourvière, --L’Education (Ecole vétérinaire de Lyon), --Les Bœufs (bas-relief de l’Ecole d’agriculture de Cibeins)… Jean Chorel a réalisé de nombreux monuments aux morts, notamment pour les communes de Villeurbanne, Ecully, L’Arbresle, Irigny, Nyons, Paris…Depuis 1951, l’une des salles de la Société d’histoire de Villeurbanne possède deux toiles de l’artiste. Le médaillon sculpté en bas relief, initialement situé sur l’un des piliers du portail d’entrée de la maison de Jean Chorel (aujourd’hui démolie), est scellé sur le mur aveugle de la résidence pour personnes âgées construite sur la place.

Sur leurs oeuvres vous pourrez trouver des descriptions ; notamment dans la revue Rive gauche vous pourriez consulter par exemple ses articles, avec à chaque fois une photographie de la sculpture :
No 69 de juin 1979, p. 18 : Les Monuments de Montchat
No 85 de juin 1983, p. 17 : La Muse de Pierre Dupont
No 93 de juin 1985, p. 4 : La Statue de Jeanne d’Arc

Dans Lyon, l'art et la ville de Gilbert Gardes mais surtout dans sa thèse : Le monument public français : l'exemple de Lyon, vous obtiendrez un descriptif précis de plusieurs de leurs œuvres.

Un article du Progrès du 3/9/1995 cite en plus parmi les réalisations de Jean Chorel :
--Gaspard André, cours du Palais des arts de Lyon
--Le commandant Marchand à Thoissey dans l’Ain
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact