Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Empire et royaume, frontière

Empire et royaume, frontière

par volley, le 19/10/2007 à 18:16 - 2599 visites

Je cherche des précisions sur la frontière qui séparait l'Empire et le Royaume, de part et d'autre du Rhône .De quel Empire s'agissait-il? Est-ce celui de Charles Quint ? Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 23/10/2007 à 13:15

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Au Moyen-âge, le Rhône a servi de frontière entre les puissances rivales du Royaume de France et du Saint-Empire Germanique. La frontière, changeante au fil des alliances et de l’édification progressive du royaume, coïncidait plus ou moins intégralement avec le tracé du fleuve.

Dans son ouvrage Le Rhône au Moyen Age : histoire et représentation d'un fleuve européen, Jacques Rossiaud, spécialiste du fleuve Rhône au Moyen-âge, consacre un chapitre à la notion de frontière et à l’histoire de ce fleuve en tant que séparateur et trait d’union entre différentes civilisations.
En voici quelques extraits :
Depuis le traité de Verdun en 843, le Rhône est la séparation symbolique plus que réelle. « [i]On sait que (…) les limites du Royaume de Charles [le Chauve] ne suivaient que très approximativement la ligne des quatre rivières. Elles rejoignaient la Saône au sud-est de Langres, l’accompagnaient puis la franchissaient pour laisser à la pars occidentalis[/i] [Francie occidentale] [i]tout le comté de Chalon, revenaient à l’ouest de la Saône, laissaient à l’est le Lyonnais et le Vivarais, et ne rejoignaient le Rhône qu’au sud de Nîmes. Trois cent ans plus tard, ces limites n’étaient pas oubliées ; mais elles avaient perdu une grande partie de leur importance, la fragmentation féodale ayant multiplié et enchevêtré les seigneuries au demeurant instables, et la suzeraineté l’ayant emporté.
Guigues II, comte de Forez, plaça son jeune fils sous la protection de Louis VII (…) et le comté entra ainsi dans la mouvance du roi de France, dont l’autorité, sur quelques lieues, atteignit le Rhône. Après cela, en quelques générations, la « frontière » séquano-rhodanienne devint réalité [/i][épanouissement du royaume capétien] (…). Suivent les exemples précis de territoires entrés successivement dans le vasselage royal.
« [i]Dès le début du règne de Saint-Louis, le Rhône est donc considéré comme la frontière du Royaume et, au début du XIVème siècle, cette limite est devenue une réalité très palpable [/i]». (…).

Pour visualiser l’évolution de cette frontière géographique, vous pouvez consulter un atlas historique, comme l’Atlas de géographie historique de la France et de la Gaule, ou un manuel historique illustré sur l’histoire de la France.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact