Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > le "kitch"

le "kitch"

par apolline25, le 29/11/2007 à 18:14 - 2759 visites

Bonjour,
Je souhaite avoir des précisions sur le sens du mot " kitch" parce que la définition que j'en ai trouvée ne m'a pas satisfaite.
J'aimerais savoir :
- si tous les objets démodés peuvent être qualifiés de "kitch".
- si tout ce qui est "kitch" est forcement "moche".
- si l'objet "kitch" fait toujours sourire.
- si le sens du mot "kitch" varie selon le pays dans lequel il est utilisé.
- si les objets "kitch" appartiennent à une période donnée ou précise (exemple : année 50) ou à plusieurs.
- Enfin j'aimerais connaitre des exemples d'oeuvres littéraires, musicales et picturales que l'on peut identifier de "kitch".

Je vous en remercie par avance.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 30/11/2007 à 15:51

Réponse du département Langues & Littératures

Kitch et kitsch :
Définition du Le Nouveau Petit Robert de la langue française
Kitch (Bavière, v. 1870) de kitschen "rénover, revendre du vieux".
1.- Se dit d'un style et d'une attitude esthétique caractérisés par l'usage hétéroclite d'éléments démodés [=>rétro] ou populaires, considérés comme de mauvais goût par [i]la culture établie [/i]et produits par l'économie industrielle.
par exemple : [i]Une robe kitsch. Des objets Kitsch venus d'un concours Lépine des années trente[/i] (G. Perec)
N.m."le kitsch a pu être considéré comme une dégénérescense menaçant toute forme d'art ou au contraire comme une forme nouvelle d'art du bonheur rolleyes.gif
2.- PAR EXT. D'un goût baroque et provoquant.
"Une histoire un peu kitch, de mauvais goût" [Nouvel Obs. 1973].

Autre point de vue sensiblement différent sur wikipédia
Pour en savoir plus :
Vous pouvez consulter d' autres dictionnaires
kitch et avant garde selon Christophe Genin et selon Milan Kundera....

NB- Et en effet, qui va définir le bon et le mauvais goût, l'esthétique, les canons de l'art ?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 30/11/2007 à 17:38

Réponse du département Arts & loisirs

D’après "Le dictionnaire mondial des images" : « [i]On ne saurait pourtant parler du "kitsch" comme d’une réalité ou d’une catégorie esthétique qui jouirait d’un statut critique et historique comparable à d’autres concepts comme "l’impressionnisme" ou le "cubisme". La notion de "kitsch" apparaît essentiellement connotative, ce que reconnaît d’ailleurs Moles : « Ce n’est pas un phénomène dénotatif sémantiquement explicite, c’est un phénomène connotatif intuitif et subtil ». « Le "kitsch" est un rapport de l’homme avec les choses, un adjectif plutôt qu’un nom ».
« Le kitsch apparaît à la fois comme un non concept et un mythe moderne au sens que Roland Barthes lui attribue, le mythe, à ses yeux, étant prioritairement une parole : « Le mythe ne se définit pas par l’objet de son message, mais par la façon dont il le profère[/i] ».
D’après "Le dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains " : « [i]… le critique italien Dorfles l’adopte en 1958 comme signifiant du mauvais gout. Il est usuellement employé pour designer un baroque clinquant, une dégénérescence de l’art promue par ses auteurs comme art authentique [/i]».


Vous comprendrez donc qu’il est difficile de nommer des artistes "[i]kitsch[/i]", néanmoins certains artistes revendiquent cette appellation comme Jeff Koons, ou y sont assimilés comme Pierre et Gilles.

Un ouvrage intéressant pour votre sujet vient de nous être signalé. Il s'agit de [i]Quelques remarques à propos du kitsch[/i] / Hermann Broch.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact