Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Grippe ou Grippe ?

Grippe ou Grippe ?

par dreyf, le 15/06/2009 à 20:22 - 4555 visites

Très cher (bien que gratuit) Guichet

Je cherche juste à différencier les symptomes de la grippe classique de ceux de la grippe porcine/mexicaine/a.

Je sais que le virus est différent, mais quelles sont les différences pour le malade ? Température, douleurs, résistance aux traitements etc...

Merki :-)

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 16/06/2009 à 15:45

Réponse du Service Cap' Culture santé

Il sera, hélas, très difficile de différencier les symptômes d'une grippe à l'autre, comme nous pouvons le lire sur le site de vulgaris-medical: « Les patients souffrant de la grippe porcine ont exactement les mêmes symptômes que la grippe habituelle (saisonnière).
On constate, après une incubation (période comprise entre la contamination par la grippe A H1N1 et l'apparition des premiers symptômes) de 24 à 48 heures :
- une élévation importante de la température pouvant aller jusqu'à 41° centigrades.
- des douleurs surtout de type musculaire dans l'ensemble du corps et, comme pour la grippe habituelle, dans le dos essentiellement.
- des douleurs au niveau de la gorge associées à des maux de tête (céphalées).
- une prostration (avec affaiblissement extrême) quelquefois avec fatigue intense mais variable selon les individus.
- des difficultés à respirer, quelquefois très importantes.
- une toux plutôt sèche qui a d'autre part la caractéristique d'être profonde et qui apparaît sous la forme de quintes (d'accès, d'épisodes).
- un jetage (c'est-à-dire un écoulement par le nez) très important.
- des diarrhées (assez rarement).
- des vomissements (assez rarement).
- une perte d'appétit survenant brutalement.
L'évolution de la grippe A H1N1 est variable selon les individus. Avec le nouveau virus, il est impossible de prévoir l'évolution avec certitude. Habituellement, la grippe A H1N1 évolue favorablement vers la guérison en une semaine (parfois plus). »

Sur le site d'information sur la grippe porcine nous trouvons la définition suivante : « Les personnes répondant aux critères ci-dessous sont potentiellement atteintes par la grippe porcine :
- un syndrome respiratoire aigu brutal :
- signes généraux : fièvre > 38°C ou courbature ou asthénie et signes respiratoires : toux ou dyspnée
devient un cas possible si dans les 7 jours avant le début de ses signes :
- elle a séjourné en Californie dans les comtés de San Diego ou Imperial (sud de la Californie).
- elle a séjourné au Texas dans le comté de San Antonio (près de la frontière mexicaine).
- elle a séjourné au Mexique dans le district fédéral de Mexico city ou de San Luis Potosi ou de Baja Californie ou de Oaxaca
- elle a eu un contact étroit avec un cas possible, probable ou confirmé dans les 24h avant le début des signes. »
Nous voyons ici que le lieu où a séjourné la personne compte tout autant que les symptômes pour une éventuelle reconnaissance de la maladie !

Dans l'ouvrage de Philippe Presles intitulé [i]La grippe aviaire : comment s'y préparer ? [/i] (disponible dans les bibliothèques municipales lyonnaises), nous poouvons lire aussi que « rien ne ressemble plus à une grippe pandémique qu’une grippe saisonnière. C’est le pourcentage de complications qui change. Et bien se préparer contre la grippe saisonnière est le meilleur des entraînements contre une éventuelle pandémie. » Il ne faut pas non plus ignorer que même pour une grippe saisonnière les complications peuvent être redoutables, de la bronchite à la pneumonie et, certaines années, à l’encéphalite.

Dans la suite de cette idée, Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, précise : « L’expérience passée nous montre que la grippe peut provoquer une affection bénigne dans les pays riches mais une maladie plus sévère avec un taux de létalité plus élevé dans les pays en développement. » (citation extraite d'un article de Wikipedia sur la grippe A (H1N1) de 2009)

Une différence apparaît au niveau du traitement, et de la non efficience du vaccin utilisé pour une grippe lambda. "Selon le Ministère de la Santé, même si il n’existe pas à ce jour de vaccin préventif (le vaccin de la grippe saisonnière ne convient pas), il existe des antiviraux connus comme L’Oseltamivir (Tamiflu) et le Zanamivir (Relenza). Les experts américains ont réalisé des tests sur les souches isolées aux Etats-Unis à ce jour ces traitements sont efficaces sur ces virus. Les tests sur les souches mexicaines sont en cours." (voir le site d'information à destination des expatriés)
Mais la question du traitement demeure riche en incertitudes : "À quelles fins peut-on utiliser des médicaments antiviraux contre la grippe A(H1N1)?
Jusqu'à présent, la plupart des personnes qui avaient contracté le nouveau virus A(H1N1) ont présenté des symptômes de type grippal (tels que maux de gorge, toux, écoulement nasal, fièvre, malaise, céphalées, douleurs articulaires/musculaires) et se sont rétablies sans traitement antiviral.
Les antiviraux peuvent atténuer les symptômes et réduire la durée de la maladie, tout comme pour la grippe saisonnière. Ils peuvent aussi contribuer à prévenir la survenue d'une forme grave ou d'un décès. La grippe A(H1N1) est due à un nouveau virus et seul un petit nombre de personnes infectées ont été traitées contre cette grippe avec des antiviraux. L'OMS est en contact avec les autorités de santé publique et les cliniciens des pays touchés et rassemble des informations sur le degré d'efficacité de ces médicaments. " Pour en savoir, vous pouvez visiter le site de l'OMS.

  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact