Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > sexualité infantile

sexualité infantile

par sebastien, le 21/12/2004 à 20:33 - 2164 visites

selon freud, l'enfant à deja une "vie sexuelle". Quelles sont les differentes phases (bouche, anus, zones génitales...)et dans quelle ordre interviennent-elles?

cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 22/12/2004 à 15:58

Réponse du Département Civilisation


[i]" C’est dans les Trois essais sur la théorie sexuelle que Freud décrit ce qui justifie la notion psychanalytique de libido : la sexualité infantile. Il explique son étayage sur les grandes fonctions vitales et précise : « En biologie, on rend compte de l’existence de besoins sexuels chez l’homme et chez l’animal au moyen de l’hypothèse d’une pulsion sexuelle. On suit en cela l’analogie avec la pulsion d’alimentation, la faim… » A partir de l’auto-érotisme et des zones érogènes, il développe l’enchaînement des divers stades d’une évolution qui mène l’être humain de l’organisation libidinale pregénitale à son organisation génitale : stades oral, sadique-anal, phallique, stade génital enfin, description que viendront compléter les travaux de Karl Abraham…[/i]

Freud a établi une chronologie des stades (ou phases) de la libido, reprise ensuite par d’autres auteurs, mais ces stades se chevauchent et coexistent tout au long du développement de l'enfant, les grandes organisations pré-génitales de l’enfance laissant ensuite la place à la sexualité adulte.

[i]Stade oral :
Premier temps d’organisation des investissements libidinaux, le stade oral instaure la zone buccopharyngée et les lèvres comme première zone érogène et comme source pulsionnelle articulée avec son but d’incorporation et avec l’objet qui est le sein…

Stade sadique-anal :
Deuxième temps d’organisation des investissements libidinaux qui instaure la zone anale comme zone érogène prévalente au cours de la deuxième année. La relation d’objet est alors imprégnée de significations en rapport avec la fonction de défécation (expulsion-rétention) et avec la valeur symbolique des fèces (données ou refusées)…

Stade phallique :
…caractérisé par une unification des pulsions partielles sous le primat des organes génitaux. Lors de ce stade, l’enfant, garçon ou fille, ne connaît, selon Freud, qu’un seul organe génital, l’organe sexuel masculin, et l’opposition des deux sexes est vécue par lui comme une opposition phallique/châtré. Le stade phallique correspond au moment culminant et au déclin du complexe d’Œdipe. Il s’efface sous l’effet du complexe de castration…

Stade génital :
…L’organisation génitale est divisée , selon Freud , en deux temps séparés par la période de latence. On doit distinguer une phase génitale infantile ou phallique, et une phase génitale proprement dite, qui ne s’instaure qu’à la puberté…"
[/i] (Dictionnaire international de la psychanalyse)

De Freud lire aussi :
La vie sexuelle


  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact