Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > pluriel des noms propres

pluriel des noms propres

par lesdals, le 14/03/2010 à 16:21 - 3672 visites

Les noms propres ne prennent habituellement pas d'S au pluriel. Aussi, pourquoi écrit-on "les Horaces et les Curiaces"? Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 17/03/2010 à 11:48

Réponse du Département Langues et Littératures

En règle générale, les noms propres de personnes ne varient pas au pluriel. (ex. Les Goncourt – Les Bonaparte - Les Romanov - Les Thibault …)
Autrefois, ils étaient généralement variables au même titre que les noms communs, mais ils se sont progressivement figés de par leur caractère propre et ils sont pour la plupart devenus invariables.

LES EXCEPTIONS :
La principale exception à la règle générale de l'invariabilité des noms propres concerne les noms de peuples, d’ethnies et d'habitants. Ainsi, ces noms prennent la marque du pluriel au besoin, à l'exception de certains noms de tribus ou de populations qui restent parfois invariables.

D'après Le bon usage / Maurice Grevisse et André Goose (11° Ed.)

Les noms propres prennent la marque du pluriel :

1° - Quand ils désignent des personnes dont la gloire est ancienne ou quand ils désignent des peuples.
ex.-Les Pharaons, les Ptolémées, les Gracques, les Horaces, les Curiaces, les Tarquins, les Scipions , les Sévères, les Constantins, les Antonins, les Césars, les Capets, les Bourbons, les Guises, les Condés, les Plantagenets.- les Belges, les italiens...

N-B : La règle traditionnelle concernant les noms de personne dont la gloire est ancienne doit forcément amener des hésitations, parce que dans beaucoup de cas, on ne voit pas si le degré d’illustration est suffisant pour qu’on applique ladite règle.

2°- Quand ils sont employés par antonomase pour désigner des espèces, des types :
ex -Les Mécènes (les personnes riches encourageant les gens de lettres, les artistes).
Les Cicérons (les grands orateurs) …

3° -Quand ils désignent des œuvres d’art par le nom des personnages représentés :
ex -Donatello, lui, sculpta deux Davids (M. Brion, Michel-Angep.113)

N-B - Dans ce cas encore, l’usage est chancelant : il vantait les petits Saint-Jean de Corrège (Flaubert, l’Educat.sentim, Pléiade, p.432)

4° - Quand ils désignent plusieurs pays, provinces, cours d’eau, portant le même nom. Ex : Les Amériques, les Espagnes, les Gaules, les Russies , les Abruzzes , les Indes…

Le pluriel des noms propres donne lieu à des règles assez subtiles sur lesquelles les grammairiens ne s’accordent guère.
L’usage d’ailleurs reste, en cette matière, fort indécis .

Ainsi on trouve : Les Don Quichottes prêtent souvent à rire ( Dict. Gén.) .- Dons Quichottes de l’arbitraire (Béranger, Christophe) .- Les Don Quichotte des temps féodaux (Taine, Philosophie de l’art p.6) .- Ah ! il voulait jouer les Don Quichotte ! (Montherlant, Le chaos de la nuit, p.110).

D'après Sarah Leroy (membre de recherche au C.N.R.S et auteur d’une thèse consacrée au nom propre en antonomase ), « Selon le cas, le nom propre prend la marque du pluriel ou pas. L’usage est sur ce point tout à fait flottant, bien qu’il existe, concernant les noms propres désignant des groupes familiaux, des règles très normatives, selon lesquelles il faut, par exemple, faire porter la marque du pluriel aux seules dynasties (les Bourbons, les capets, mais les Horace et les Curiace, car il s’agit de familles et non de dynasties ….) in :
Le nom propre en français / Sarah Leroy .

Vous pouvez prendre connaissance des multiples et diverses subtilités de ces règles et leurs interprétations possibles en consultant les rubriques sur l'accord en nombre des noms propres dans leur intégralité in :

Accords parfaits / Jean-Pierre Colignon, Jacques Decourt

Le bon usage : grammaire française / Maurice Grevisse, André Goosse.

- Lecture en ligne possible du mémoire présenté par C. Bussière à l'Université du Québec intitulé : La règle d'accord des noms propre en grammaire raisonnée :
(Voir 4e article )






  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact