Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > salaires année trente

salaires année trente

par marymary, le 05/08/2010 à 15:55 - 18790 visites

Bonjour,

J'aimerais savoir quels étaient les salaires moyens des différentes classes de la société au début des années trente.

Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 06/08/2010 à 11:01

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Généaguide propose une étude des valeurs des choses de la vie quotidienne comprenant également une analyse des salaires moyens.
Ainsi, le salaire horaire moyen d'un manœuvre est de 0F30 en 1900, 0F33 en 1910, 1F80 en 1920, 3F30 en 1930, 6 F. en 1940, 93 F en 1950.
Au début du siècle, un ouvrier métallurgiste gagne 10 ou 11F par jour au Creusot, un mécanicien gagne 1 500 à 1 800F par an à Paris. Ils sont considérés comme des privilégiés. Un ouvrier agricole non nourri est payé 1F25 par jour en Touraine. En 1910, une bonne à tout faire est payée 50F par mois à Paris, 40F en province. Un chauffeur gagne 200F à Paris, 150F en province.


Et, pour vous donner un ordre de grandeur, le kilogramme de pain vaut à Paris 0F34 en 1900, 0F40 en 1910, 1F14 en 1920, 2F15 en 1930, 3F15 en 1940, 35F40 en 1950 (...) Le voyage de Paris à Evian par chemin de fer coûte 72F70 en 1ére classe, 49F05 en 2e classe, 32F00 en 3e classe. Celui de Paris à Londres par Dieppe coûte 48F25, 35F00 ou 23F25. Ce sont des tarifs de 1912 (...) le journal quotidien est vendu 0F05 en 1900, 0F30 en 1930, 0F50 en 1940, 10F00 en 1950.
Source : Généaguide

Pour connaître le salaire ouvrier de 1900 à 1998, consulter le document suivant : www.jourdan.ens.fr/piketty (site de Thomas Piketty, Directeur d'études à l'EHESS et Directeur adjoint de la Fédération Paris-Jourdan), vous trouverez l'évolution du salaire ouvrier moyen (salaire nominal net annuel à plein temps) en francs courants (tableau E-1) ainsi que les rémunérations annuelles des instituteurs de l'Education nationale de 1911 à 1966 (tableau E-4).
C'est le 1er chiffre à gauche, après l'année, qu'il faut retenir.
Vous en trouverez une présentation en cliquant ici.

De même, vous trouverez sur son site personnel une étude portant sur Les hauts revenus en France au XXe siècle.

Vous pouvez par ailleurs vous reporter à l'ouvrage d'Olivier Marchand et Claude Thélot qui présente, entre autres, l'évolution des salaires à partir de 1800. Les auteurs indiquent que le salaire de l'ouvrier en 1930 se situe entre 24 000 et 25 000 francs d'aujourd'hui (c'est à dire en 1997), soit environ 15 % de plus que son niveau d'avant-guerre. (...) De 1930 à 1936, le pouvoir d'achat du salaire ouvrier progresse de 25 %, mais cette fois dans un contexte de baisse simultanée des prix et du salaire nominal ; ce dernier résiste mieux que les prix et il est de plus sensiblement augnmenté par le Front Populaire en 1936. L'illusion d'une telle croissance n'est que de courte durée : de 1936 à 1938, on entre à nouveau dans une période d'augmentation simultanée des prix et des salaires, mais cette fois le salaire réel diminue, pour retrouver en 1939 son niveau de 1930 ou 1931.
Source : Le Travail en France, 1800-2000 / Olivier Marchand, Claude Thélot ; avec la collab. de Alain Bayet, 1997.

Enfin, nous vous conseillons cette dernière lecture qui vous apportera des renseignements complémentaires :
Deux siècles de travail en France / Institut national de la statistique et des études économiques, Olivier Marchand et Claude Thélot, 1991.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact