Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > minute

minute

par paloma, le 03/06/2011 à 09:58 - 1870 visites

Depuis quand l'hebdomadaire Minute est-il d'extrème droite ? Car il semblerait qu'en 1962, date de sa création, ce journal ne l'était pas ...
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 06/06/2011 à 10:29

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Dès sa création, l'hebdomadaire [i]Minute [/i]se présente comme un journal satirique de droite.

D'après Karl Laske et Laurent Valdiguie : [i]Si Minute, le journal fondé par l'ancien patron de L'Aurore, Jean-François Devay, en 1962, n'est pas le journal d'un parti d'extrême droite en particulier, il est déjà investi et animé depuis 1965 par des journalistes d'extrême droite.[/i]
source : Le vrai Canard

[i]Fondé par J-François Devay, Minute paraît pour la première fois le 6 avril 1962 avec les traits d'un journal à scandales.
Représentant de l'opposition de droite au régime gaulliste. Minute ne cesse de guerroyer contre le général de Gaulle, puis G. Pompidou et même J. Chaban-Delmas.
Partisan de l'Algérie française, il dénonce dans le gaullisme la trahison des vrais intérêts nationaux et le compromis permanent avec le communisme. En 1974 Minute soutient Valéry Giscard d'Estaing contre F. Mitterrand et J Chaban-Delmas. Mais une fois Valéry Giscard d'Estaing élu, il ne cesse de dénoncer les «affaires» et lui reproche de travailler à l'avènement de la social-démocratie avec les voix de droite.
Pour Minute le combat est depuis 1981 contre la seule gauche et l'hebdomadaire fait figurer à la «une» le sous-titre «hebdomadaire d'opposition nationale».
Outre les révélations, les sujets favoris de Minute sont l'immigration, la violence l'insécurité, l'immoralité, l'école libre, les PME. Ses destinataires prioritaires sont les chefs d'entreprise, les cadres, professions libérales, commerçants et artisans. Après avoir perdu des lecteurs entre 1974 et 1981, Minute retrouve une certaine vogue et a diffusé plus de 200.000 exemplaires en 1982.[/i]
Résumé réalisé par Simone Bonnafous d'après l'ouvrage de Michel Jamet, La presse périodique en France, Paris, A.Colin, 1983, p.108-113.

Dans cet ouvrage, Michel Jamet précise page 110 : [i]"Bien informé des progrès de la maladie de Georges Pompidou, dont il reproche à l'Elysée d'avoir tu la gravité, "Minute" considère que, dans la campagne électorale qui commence, seuls Jean-Marie Le Pen et Jean Royer osent parler de l'essentiel : " la restauration d'un Etat doit passer par un assainissement total, une restauration de la morale publique, et une réaffirmation des principes qui ont fait notre France."[/i]

Ainsi, même si Minute soutient plutôt Valéry Giscard d'Estaing aux élections présidentielles de 1974, sa position à l'extrême droite ne va cesser de s'affirmer dans les années qui vont suivre, comme l'indique d'ailleurs l'article de Wikipedia.

Voir aussi cet exposé sur le journal [i]Minute.[/i]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact