Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Gentilé des habitants de Monplaisir

Gentilé des habitants de Monplaisir

par TheT, le 07/10/2011 à 20:56 - 3538 visites

Bonjour,

Je souhaiterais savoir s'il existe ou s'il a existé un gentilé pour qualifier les habitants du quartier Monplaisir. Comme Monplaisir a été une commune indépendante de Lyon jusqu'à la moitié du XIXème siècle, je suppose qu'un tel gentilé a dû exister.

Je vous remercie par avance pour votre réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 11/10/2011 à 17:27

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Le quartier de Monplaisir est d’abord une partie du faubourg de la Guillotière. Il se développe suite à une opération d’urbanisme sans précédent. En 1828, Henry des Tournelles est l’un des plus gros propriétaires foncier de la rive gauche avec le château et son domaine du même nom (des Tournelles) qui appartenaient auparavant aux Jésuites du séminaire de Bellecour et qui l’utilisaient comme maison de campagne.

Dans l’ouvrage de Catherine Chambon : Lyon 8e arrondissement : histoire et métamorphoses, éd. 2009, un chapitre est consacré au quartier de Monplaisir, à son histoire, on peut lire :
(…) Il était une fois, le château des Tournelles (…) Un château élevé à l’abri des divagations du Rhône, au centre du Mandement de Bèchevelin. (…)
Hôtelard, architecte, dressa un plan topographique du domaine des Tournelles, découpa en lotissement de près de 400 parcelles les terres du baron. (…) Les ventes démarrèrent assez doucement, mais le baron l’avait pressenti et, pour allécher les clients, il donna à son vaste projet un nom commercial des plus séduisants : Village de Monplaisir et Campagnes de Sans-souci, dont les quartiers du même nom tirent leurs toponymes.

Dans Zoom rive gauche, on trouve la même explication sur l’origine du nom Monplaisir:

« Les noms de Monplaisir et de Sans Soucis furent choisis par Henri des Tournelles, lorsqu’il morcela son domaine. Les deux lotissements sont créés pour les populations aisées de Lyon qui cherchaient une résidence secondaire hors des « soucis » de la ville et qui puisse leur procurer du repos et le »plaisir » d’un environnement verdoyant. »


Par décret du 24 mars 1852, les communes de Vaise, la Croix-Rousse et la Guillotière sont réunies à Lyon. Villeurbanne, Vaulx, Bron et Vénissieux quittent l’Isère et sont rattachées au département du Rhône.

Nous n’avons pas trouvé d’appellation particulière attribuée aux habitants du quartier de Monplaisir autrefois faubourg de la Guillotière mentionnée dans les ouvrages consultés.

Autres ouvrages consultés :

-Histoire de Monplaisir par Marjorie et Guy Borgé, éd. 2008

-Dictionnaire historique de Lyon Patrice Béghain… et al. éd. 2009

-Il était une fois Monplaisir, article de Jacques Navrot dans la revue Rive gauche, novembre 2003.


Peut-être pourriez-vous adresser votre demande aux Archives départementales du Rhône et aux Archives municipales de Lyon.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact