Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > DocDeChoc

DocDeChoc

par DocDeChoc, le 12/11/2012 à 15:39 - 2986 visites

Bonjour, je suis allée au musée Rodin lors de mes dernières vacances, et quelque chose m'a interpellé sur Le Penseur.
L'homme parait avoir une forme bizarre sur la tête, comme un crêpe. Il me semble que c'est un béret, mais je ne trouve pas d'information pour confirmer mon hypothèse, pouvez-vous m'aider?
Merci d'avance!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 15/11/2012 à 10:19

Bonjour,

Créé dès 1880 dans sa taille d’origine, environ 70 cm, pour orner le tympan de La Porte de l’Enfer, Le Penseur était alors intitulé Le Poète : il représentait Dante, l’auteur de La Divine Comédie qui avait inspiré La Porte, penché en avant pour observer les cercles de l’Enfer en méditant sur son œuvre.
source : Musée Rodin

N'ayant pas trouvé de réponse à votre question dans notre documentation, nous avons contacté le Musée Rodin où l'on nous a répondu que le Penseur porte bien un couvre-chef, celui qu'on peut apercevoir dans les représentations classiques de Dante Alighieri.

La documentaliste du Musée Rodin va entreprendre quelques recherches complémentaires en début de semaine prochaine. Nous vous transfèrerons sa réponse dès qu'elle nous parviendra.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 22/11/2012 à 09:26

Bonjour,

Voici la réponse du Conservateur du Musée Rodin que nous remercions pour ses recherches :

La question de votre usager est très intéressante, mais il n'est pas évident d'y répondre...
Nous constatons que la tête du Penseur est couverte, car ce que nous voyons ne ressemble pas à une chevelure. Cependant, nous ne reconnaissons pas dans cette forme un couvre-chef précis.

Pour ma part, je pense qu'il s'agit d'un état modifié et conservé tel quel par Rodin : nous savons que dans le contexte de la Porte de l'Enfer, pour laquelle il a été créé, le Penseur représente Dante, l'auteur de la Divine Comédie, source d'inspiration principale du sculpteur. Or les représentations traditionnelles de Dante le montrent la tête couverte d'un bonnet florentin (voyez sur Internet, tableaux florentins de diverses époques ; plus proche de Rodin, Delacroix, David d'Angers, Gustave Doré et Jean-Paul Aubé, entre autres ont utilisé la même iconographie).

Il est probable que Rodin ait envisagé de figurer le poète de cette manière, et d'ailleurs la toute première fonte en bronze du Penseur témoigne d'une telle iconographie : le Penseur y apparaît avec un véritable bonnet sur la tête, mais nu tout de même, ce qui montre bien qu'il s'agit d'une sorte d'attribut destiné à faciliter l'identification du personnage. Ce bronze unique, fondu en 1884 pour le collectionneur anglo-grec Constantin Alexander Ionides, est aujourd'hui conservé à la National Gallery of Victoria de Melbourne (http://www.ngv.vic.gov.au/col/work/3582).

Pour moi, cet état n'est cependant pas antérieur à celui du Penseur tel que nous le connaissons : j'en veux pour preuve diverses photographies du modelage original de Rodin, prises dans l'atelier du sculpteur durant l'été 1882, qui montrent l'oeuvre avec une tête telle que nous la connaissons et non avec un bonnet. Il faut donc considérer que l'état du Penseur Ionides (Melbourne) est bien unique et correspond à un souci de clarté de la part de Rodin, pour un collectionneur.

Bref : on peut penser que le Penseur porte une sorte de béret, mais inachevé, et conservé en l'état par Rodin, que ce genre de bizarreries n'effrayait nullement. J'espère avoir répondu à votre question et vous salue bien cordialement.

NB : il existe une cinquantaine d'exemplaires en bronze de par le monde, et plusieurs plâtres (4 dans nos collections, quelques autres repérés). Attention, je ne parle là que du moyen modèle, la taille originelle du Penseur, 72 cm de haut, et non de la version monumentale, la plus connue, qui est un agrandissement exécuté en 1903, dont on connaît une vingtaine de bronzes et plusieurs plâtres...

Je vous renvoie à l'ouvrage de référence sur Rodin actuellement : Antoinette Le Normand-Romain (dir.), Rodin et le bronze, Paris, RMN et Musée Rodin, 2007 (2 tomes).
  • 6 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact