Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > Schema et représentation

Schema et représentation

par Gazmoutarde, le 13/01/2013 à 18:32 - 7124 visites

Pourriez vous me trouver des schemas ou des représentations illustrant le procédé des greffes de peau svp ?
Merci d'avance !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_san, le 15/01/2013 à 13:54

Réponse de Cap’Culture Santé :

Bonjour,

Malheureusement, nous n’avons pas trouvé d’« illustrations » sur les techniques chirurgicales de greffes de peau. Les illustrations représentent surtout l’avant-après et il s’agit essentiellement de photos assez dures à regarder, mais ne présentant aucun intérêts techniques.

En introduction, nous vous présentons cette illustration afin de comprendre les besoins d’une chirurgie cutanée suite à des brûlures, proposée pour un article paru sur le site du Figaro :

Image

Voici des références traitant de la greffe de peau où ces fameuses techniques sont explicitées :

¤ Tout d’abord, le site du Larousse médical en ligne propose une définition et les techniques de greffes, et où il est dit que « la greffe de peau est surtout utilisée en cas de brûlure mais aussi quand une intervention chirurgicale a retiré une surface de peau importante (souvent pour traiter un cancer) ou après une blessure. » Vous pouvez consulter cet article à cette adresse.

A ce sujet, le service de grands brûlés du Centre Hospitalier Universitaire de Tours propose une fiche d’information sur les greffes cutanées. Celle-ci est disponible là.

¤ Le site de France 5 propose aussi un dossier sur la greffe de peau, dans le cadre de ses émissions santé (Magazine de la Sante, Allo-Docteur, …) qui débute avec ce préambule :
« Chaque année, 150 000 personnes brûlées nécessitent des soins médicaux, 10 000 sont hospitalisés et 1 000 décèdent des suites de leurs brûlures.
Tous les cas de brûlures ne nécessitent pas une greffe de peau. On distingue en effet trois stades. Seules certaines du deuxième degré et celles du troisième degré auront besoin d'un tel acte.
La peau est constituée de trois couches : l'épiderme à la superficie, le derme avec l'insertion des glandes et des poils, et enfin, l'hypoderme contenant une couche de cellules graisseuses.
La brûlure attaque initialement l'épiderme, composé de plusieurs niveaux de cellules. Le plus profond est la membrane basale, qui régénère la totalité de la peau. Si celle-ci n'est pas détruite par la brûlure, on parle de premier degré. La peau est rouge, sensible et la cicatrisation sera rapide.
Si cette membrane est atteinte partiellement, la brûlure est du deuxième degré, plus ou moins profonde en fonction de l'atteinte de la membrane basale. La reconstruction de la peau devient de plus en plus difficile.
Et si la membrane est totalement détruite, le derme situé en dessous souffre également. La cicatrisation spontanée à partir de l'épiderme est alors impossible. C'est une brûlure du troisième degré.
Certains critères de gravité entrent également en jeu pour réaliser une greffe : l'âge extrême (les jeunes enfants et les personnes âgées), l'étendue de la brûlure (si elle est supérieure à 10 % du corps) ou encore la localisation (les mains, le visage...).
»
L’article est complet est disponible ici.

¤ Enfin, et plus particulièrement, le site de l’Institut National du Cancer propose un topo sur les greffes dans le cadre du traitement des mélanomes de la peau.

Pour aller plus loin, le site du CNRS (Centre National de recherche scientifique) propose un cours article présentant une nouvelle technologie chirurgicale : Dermarob, un robot pour les greffes de peau.

Cordialement,

L’équipe Cap’Culture Santé.
Retrouvez nous sur Image
  • 3 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact