Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Les dents des poules

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Insolites > Les dents des poules

Les dents des poules

par Patakat, le 09/02/2013 à 17:03 - 3280 visites

Bonjour, quand est ce que les poules auront des dents?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 12/02/2013 à 11:16

Bonjour,

Et bien figurez-vous que les poules auront peut-être bientôt des dents !!!

Divers articles dont Pourquoi les poules n'ont-elles pas de dents ? publié sur le figaro.fr en 2009 montraient que les oiseaux ont eu autrefois des dents et que l’on est aujourd’hui capable de créer des poules avec des dents.
En effet, celles-ci possèdent dans leurs cellules toutes les instructions génétiques nécessaires à la pousse des dents. Simplement, ces instructions sont comme cachées, illisibles. Sauf brièvement, pendant le développement de l'embryon aviaire, au cours duquel elles font semblant d'apparaître avant de s'évanouir et qu'une unique dent, appelée «dent de l'œuf», va pousser au bout du bec du poussin avant de tomber. Cette «dent» va lui permettre de briser la coquille de l'œuf lorsqu'il voudra sortir.
Les dents font leur «coming out» au cours de l'évolution des êtres vivants, il y a quelque 450 millions d'années, lorsque les premiers vertébrés à mâchoires apparaissent. Elles sont issues de structures dermo-épidermiques (les odontodes) qui étaient réparties sur tout le corps de certains êtres et qui auraient par la suite migré et se seraient spécialisées, dans la bouche, sur les mâchoires.
Les dents ont ensuite évolué très différemment dans les lignées de vertébrés, poissons, reptiles, puis oiseaux et mammifères(…) Si l'évolution va faire que les oiseaux vont perdre leurs dents, sans doute en raison de contrainte de poids et de régime alimentaire (il n'y a pas besoin de mâcher), elles vont connaître diverses évolutions chez les mammifères


Pour les poules, des chercheurs ont remarqué que le bec d'un embryon de poulet était tombé. Après un examen approfondi, ils trouvèrent que le bec possédait des petites bosses et protubérances tout le long du bord et que cela ressemblait à des dents, des dents d'alligators pour être plus précis.
Cet accident a donc permis de révéler que les poulets gardent dans leurs gènes la possibilité de faire pousser des dents et cela même si les oiseaux ont perdu cette capacité il y a fort longtemps
.
Source : imaginascience.com

En 2003, des chercheurs s’étaient penchés sur la question et avaient mené des expériences sur un embryon de poussin.
Cette expérimentation est rapportée dans l’article Quand les poules auront des dents de souris publié sur liberation.fr en 2003 :

Dans la coquille, il y a un embryon de poussin. Et dans la bouche de l'animal, il y a une dent, une minuscule incisive, émaillée, innervée, potentiellement parfaite. Une dent de souris, en réalité... Un oiseau dentu, avec une bouche sans bec qui évoque plutôt celle du rongeur que de la poule : voilà l'étrange chimère qu'a obtenue une équipe de chercheurs conduite par Efthimios Mitsiadis, à l'Ecole normale supérieure de Lyon, et Josiane Fontaine-Pérus, du CNRS de Nantes (1). Précisons : l'animal n'a jamais vu le jour, il n'était pas viable ¬ faute de bec.
Phénomène mystérieux. Le but de cette manipulation, précise Josiane Fontaine-Pérus, «n'est pas de faire naître des monstres». Elle s'inscrit dans une recherche fondamentale sur un phénomène fort naturel et néanmoins très mystérieux : le processus de formation des dents, l'odontogenèse. Efthimios Mitsiadis, dentiste et chercheur, en est, précisément, l'un des spécialistes mondiaux, tandis que Josiane Fontaine-Pérus travaille de longue date à comprendre le développement de l'embryon, avec pour modèle d'étude, notamment, l'oiseau. Le résultat de la collaboration des deux équipes est une chimère qui autorise un rêve : celui de réussir, un jour, à faire pousser des dents sur les mâchoires humaines dégarnies.
Comment ? Grâce, peut-être, à une greffe de cellules embryonnaires bien choisies. C'est l'opération à l'origine de cet oisillon dentu. Les chercheurs ont introduit, dans un embryon de poulet, des cellules provenant d'un embryon de souris. Pas n'importe lesquelles : des cellules provenant d'une structure particulière du jeune embryon, la crête neurale, qui fournit notamment¬ chez l'oiseau comme chez le mammifère ¬ le cerveau et son emballage, à savoir les os de la face et les dents. La greffe a pris, la dent est sortie, à la grande surprise des chercheurs. En effet, «pour faire une dent, il faut l'association de deux types de tissus : épithélium buccal et population cellulaire issue de la crête neurale», précise Josiane Fontaine-Pérus. Or, les poules ne faisant pas de dents, il était tout à fait incertain que l'épithélium buccal de l'oiseau constitue un terrain favorable à la croissance de cellules dentaires. Maintenant, la réponse est là, positive, incisive même. Elle montre qu'un épithélium qui n'a pas de compétence apparente pour la croissance des dents peut devenir propice à leur pousse, pour peu qu'on l'ensemence avec certaines cellules embryonnaires, fussent-elles issues d'une autre espèce.
Question fondamentale. La même manipulation réussirait-elle chez l'animal adulte ? On risque là de s'y casser les dents... En attendant, cette découverte amène, comme toujours en science, une nouvelle question fondamentale : pourquoi l'épithélium buccal des oiseaux a-t-il conservé un potentiel si inutile ? Est-ce parce qu'autrefois, il y a quelque 80 millions d'années, ils avaient des dents ? La question de savoir si le terrifiant Archéoptéryx est l'ancêtre des oiseaux modernes est toujours sujet à débat. La dent de ce poussin pousse à inscrire cette antiquité volante dans la généalogie de nos basses-cours
.

Sur ce sujet vous pouvez également consulter l’article les poules ont maintenant des dents, publié sur leparisien.fr ou les poules ont enfin des dents sur Sciences et avenir.

Pour l’heure, nous ne connaissons pas l’évolution des recherches et depuis les expérimentations lancées en 2003 et 2006 aucune autre n’a été relatée.
Il faudra donc attendre encore un peu pour donner un os à ronger à votre poule !!

Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact