Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > veilleur de pierre

veilleur de pierre

par THANOU, le 11/05/2013 à 15:44 - 2533 visites

quelle est l'origine de la statue "veilleur de pierre" pourquoi la statue a-t-elle ce nom ? merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 13/05/2013 à 15:39

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Le Veilleur de pierre est un monument commémoratif de la Résistance. Il est érigé à l’angle de la rue Gasparin et de la place Bellecour à Lyon, à l’endroit où furent exécutés, le 27 juillet 1944, cinq résistants en représailles d’une explosion au café-restaurant « Le Moulin à Vent ». Les résistants (Albert Chambonnet, Gilbert Dru, Francis Chirat, Léon Pfeffer, René Bernard) étaient détenus à la prison Montluc et n’étaient donc pas les responsables de la pose de cette bombe.

Cette exécution a fortement marqué les lyonnais ; dès 1945, la presse locale s’interroge sur le devenir de ce lieu symbolique. En avril 1947, le lieu est officiellement désigné pour recevoir un projet mémoriel. En mai 1947, le projet du sculpteur Georges Salendre et de l’architecte Louis Thomas reçoit l’aval des associations de résistance. Le Veilleur de pierre est inauguré le 4 septembre 1948. Selon Georges Salendre, la statue est inspirée d’une œuvre de Donatello réalisée pour l’église d’Orsanmichele à Florence.

Le nom de « Veilleur de pierre » exprime que l’homme représenté veille sur les valeurs démocratiques et républicaines. Les symboles républicains (croix de Lorraine, bonnet phrygien) ornent l’écu sur lequel ses mains reposent. La statue est taillée dans une pierre de Villebois et de Pouillenay.

Derrière la sculpture, se trouve un sanctuaire commémoratif : les noms des cinq fusillés, les lieux de massacre en Rhône-Alpes, les camps d’internement, de concentration et d’extermination nazis sont rappelés ; une phrase conclut cette énumération : « Passant va dire au monde qu’ils sont morts pour la Liberté ».

A lire à la bibliothèque :
Victimes de l'occupation à Lyon et alentour de Bruno Permezel
Le veilleur de pierre : monument, Lyon place Bellecour
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact