Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > les animaux peuvent ils être droitiers ou gaucher ?

les animaux peuvent ils être droitiers ou gaucher ?

par viracocha, le 02/09/2013 à 13:47 - 4403 visites

bonjour
question de mon fils de 5 an et demi: "papa, les animaux, est-ce qu'ils peuvent être gauchers ou droitiers?"
Je lui ai répondu que je n'en savais rien et que je demanderai à des gens qui savent tout: voilà qui est fait ;)
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 03/09/2013 à 10:35

Bonjour,

Oh merci viracocha pour vos louanges, mais restons modestes car nous ne pouvons pas toujours apporter de réponses aux « pourquoi du comment ». Mais cette fois-ci nous pourrons accomplir notre mission, l’interrogation de votre fils, à savoir si les animaux pouvaient être droitiers ou gauchers, ayant fait l’objet d’études scientifiques.

Il apparaît que la latéralisation manuelle n’est sans doute pas propre à l’homme et qu’elle affecte de nombreuses espèces. Par exemple, un grand nombre d’études ont démontré l’utilisation préférentielle d’une patte chez des animaux allant des souris aux singes, ce qui, d’un certain point de vue, correspond à la latéralisation manuelle chez l’homme.
Source : Sylvius: atlas du système nerveux central humain.

Les expériences montrent qu’il existe bien des droitiers et des gauchers chez les animaux et qu’ils peuvent arfois être ambidextres.

Ainsi, Thierrey Lodé relate dans La guerre des sexes chez les animaux: une histoire naturelle de la sexualité qu’il existe des poissons droitiers et des poissons gauchers, chacun constituant une inévitable espèce, puisque le descendant d’un éventuel croisement échoue fatalement au test de dextérité.

Parallèlement, Robert Collins trouve que les souris manifestent clairement une patte préférée pour atteindre de la nourriture dans un tube de verre. Cette préférence n’est pas soumise à la sélection génétique (…) la descendance de ces animaux présente la même distribution de préférence que dans la population générale : 50 % de préférence droite, 50 % de préférence gauche.
Source : Cerveau gauche cerveau droit: à la lumière des neuroscience / Sally P. Springer,Georg Deutsch.

Pour donner d’autres exemples à votre fils, sachez qu’un serpent peut-être droitier ou gaucher. Il utilise un de ses côtés plus volontiers que l’autre, en particulier lors de la reproduction. Le serpent-jarretière mâle a deux organes reproducteurs complets ressemblant à des pénis et dotés de testicules : celui de droit est toujours plus gros que celui de gauche, et son éjaculat est plus abondant.

La nageoire droite du morse est plus longue et plus utilisée que la gauche spécialement pendant la recherche de nourriture, qui consiste à remuer la vase en quête de bivalves.

Les chevaux de course sont soit droitiers soit gauchers. Cela donne peut-être un avantage selon le sens des virages des champs de courses, mais il est démontré que c’est une simple question de sexe : les mâles préfèrent tourner à gauche, et les juments à droite. Les parieurs devraient se procurer cette information.

Les pieuvres utilisent un œil de préférence à l’autre. Malgré cette particularité, rare, chez les invertébrés, elles ne sont ni droitières, ni gauchères.

Chez les chimpanzés, les premiers-nés sont plutôt gauchers, et les suivants plutôt droitiers. La situation s’inverse après le sixième petit, le septième étant souvent gaucher.

Les femmes chimpanzés et gorilles préfèrent tenir leurs petits avec le bras gauche
.
Source : Comment chatouiller un chimpanzé : et autres curiosités zoologiques/ Matt Walker; traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Alexa Chaumet.

Il apparaît néanmoins que, bien qu’ambidextres, les chimpanzés se servent plus fréquemment de leur main droite :

Des chercheurs espagnols ont démontré que les chimpanzés utilisent habituellement cette main pour saisir des objets.
Pour en arriver à cette conclusion, une équipe de l'Institut catalan de paléoécologie humaine et d'évolution sociale (IPHES) a observé le comportement de 114 chimpanzés dans des parcs en Espagne et en Zambie.
Dans l'expérience, les singes devaient attraper un tube avec une main et en extraire avec les doigts ou avec des instruments l'aliment qui se trouvait à l'intérieur.
Bien que cette tâche requière une coordination des deux mains, les observations montrent que les chimpanzés se sont montrés majoritairement droitiers pour retirer la nourriture du tube
.
Source : Radio-Canada.ca

Pour d’autres exemples, nous vous conseillons de lire le dossier « La symétrie de tous côtés » publié sur le portails de la science.

Image

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 03/09/2013 à 10:35

Bonjour,

Oh merci viracocha pour vos louanges, mais restons modestes car nous ne pouvons pas toujours apporter de réponses aux « pourquoi du comment ». Mais cette fois-ci nous pourrons accomplir notre mission, l’interrogation de votre fils, à savoir si les animaux pouvaient être droitiers ou gauchers, ayant fait l’objet d’études scientifiques.

Il apparaît que la latéralisation manuelle n’est sans doute pas propre à l’homme et qu’elle affecte de nombreuses espèces. Par exemple, un grand nombre d’études ont démontré l’utilisation préférentielle d’une patte chez des animaux allant des souris aux singes, ce qui, d’un certain point de vue, correspond à la latéralisation manuelle chez l’homme.
Source : Sylvius: atlas du système nerveux central humain.

Les expériences montrent qu’il existe bien des droitiers et des gauchers chez les animaux et qu’ils peuvent arfois être ambidextres.

Ainsi, Thierrey Lodé relate dans La guerre des sexes chez les animaux: une histoire naturelle de la sexualité qu’il existe des poissons droitiers et des poissons gauchers, chacun constituant une inévitable espèce, puisque le descendant d’un éventuel croisement échoue fatalement au test de dextérité.

Parallèlement, Robert Collins trouve que les souris manifestent clairement une patte préférée pour atteindre de la nourriture dans un tube de verre. Cette préférence n’est pas soumise à la sélection génétique (…) la descendance de ces animaux présente la même distribution de préférence que dans la population générale : 50 % de préférence droite, 50 % de préférence gauche.
Source : Cerveau gauche cerveau droit: à la lumière des neuroscience / Sally P. Springer,Georg Deutsch.

Pour donner d’autres exemples à votre fils, sachez qu’un serpent peut-être droitier ou gaucher. Il utilise un de ses côtés plus volontiers que l’autre, en particulier lors de la reproduction. Le serpent-jarretière mâle a deux organes reproducteurs complets ressemblant à des pénis et dotés de testicules : celui de droit est toujours plus gros que celui de gauche, et son éjaculat est plus abondant.

La nageoire droite du morse est plus longue et plus utilisée que la gauche spécialement pendant la recherche de nourriture, qui consiste à remuer la vase en quête de bivalves.

Les chevaux de course sont soit droitiers soit gauchers. Cela donne peut-être un avantage selon le sens des virages des champs de courses, mais il est démontré que c’est une simple question de sexe : les mâles préfèrent tourner à gauche, et les juments à droite. Les parieurs devraient se procurer cette information.

Les pieuvres utilisent un œil de préférence à l’autre. Malgré cette particularité, rare, chez les invertébrés, elles ne sont ni droitières, ni gauchères.

Chez les chimpanzés, les premiers-nés sont plutôt gauchers, et les suivants plutôt droitiers. La situation s’inverse après le sixième petit, le septième étant souvent gaucher.

Les femmes chimpanzés et gorilles préfèrent tenir leurs petits avec le bras gauche
.
Source : Comment chatouiller un chimpanzé : et autres curiosités zoologiques/ Matt Walker; traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Alexa Chaumet.

Il apparaît néanmoins que, bien qu’ambidextres, les chimpanzés se servent plus fréquemment de leur main droite :

Des chercheurs espagnols ont démontré que les chimpanzés utilisent habituellement cette main pour saisir des objets.
Pour en arriver à cette conclusion, une équipe de l'Institut catalan de paléoécologie humaine et d'évolution sociale (IPHES) a observé le comportement de 114 chimpanzés dans des parcs en Espagne et en Zambie.
Dans l'expérience, les singes devaient attraper un tube avec une main et en extraire avec les doigts ou avec des instruments l'aliment qui se trouvait à l'intérieur.
Bien que cette tâche requière une coordination des deux mains, les observations montrent que les chimpanzés se sont montrés majoritairement droitiers pour retirer la nourriture du tube
.
Source : Radio-Canada.ca

Pour d’autres exemples, nous vous conseillons de lire le dossier « La symétrie de tous côtés » publié sur le portails de la science.

Image
  • 3 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact