Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Insolites > Sexualité avec "soi-même" (question éthique)

Sexualité avec "soi-même" (question éthique)

par PéNils, le 25/08/2015 à 03:52 - 2286 visites

Bonjour cher guichet du savoir ( <3 ),

1. Supposons que le clonage soit autorisé et pratiqué ; si je fais l'amour avec un clone de moi-même (qu'il soit mâle ou femelle, cela importe peu), s'agit-il d'inceste, puisque le clone partage le même patrimoine génétique que moi, ou s'agit-il de masturbation, si on considère que mon clone est une autre version de moi-même ?
Qu'en est-il d'un point de vue légal?

2.1. Supposons que le voyage dans le temps soit possible ; si je fais l'amour avec un "moi" du futur/du passé, s'agit-il d'inceste ou de masturbation?
Qu'en est-il encore une fois d'un point de vue légal?
2.2. Toujours dans la même optique de voyage temporel, si je fais l'amour à la version du futur de mon épouse (actuelle), est-ce que je commets l'adultère?

Merci d'avance et bon courage pour toutes vos recherches et à la réponse à ces questions existentielles qui hantent mes nuits et mes amis.
N.P.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 26/08/2015 à 10:58

Bonjour,

Concernant votre question sur le clonage :

A la question : « Qu’en est-il d’un point de vue légal ? », la réponse est plutôt simple : à ce jour, il n’y a aucun pays qui autorise dans sa législation ou sa réglementation le clonage reproductif des êtres humains.
source : Unesco

La situation que vous décrivez, en plus d’être extrêmement improbable, coûteuse, et difficile à mettre en oeuvre, est donc illégale.

Pour ce qui est de la masturbation, nous vous laissons méditer sur cette définition :

Masturbation : pratique qui consiste à provoquer le plaisir sexuel par l’excitation manuelle des parties génitales (d’un partenaire ou de soi-même).
Source : Le petit Robert

Philosophiquement, peut-on considérer que votre clone est une « autre version de vous-même », au point que son identité se confonde avec la vôtre ? La réponse est évidemment non : même s’il possède le même patrimoine génétique que vous, il possède sa propre personnalité, ses propres expériences, sa propre individualité… En fait, si vous aviez un vrai jumeau, celui-ci posséderait sans doute plus de caractéristiques communes avec vous qu’un clone :

Issus de la même mère au cours de la même gestation, ils auront partagé sensiblement le même environnement foetal pendant les neuf mois de grossesse. Enfin, les jumeaux héritent également du même ADN mitochondrial apporté par l'ovule de départ, contrairement aux deux clones.
Source : Le clonage en dix questions, doctissimo.fr

Dès lors, doit-on considérer que des relations sexuelles entre clones relève de l’inceste ? Si on considère que votre clone et vous possédez un lien de parenté proche, alors la réponse est oui. Notons toutefois que la définition de la parenté, et ce que sont des parents trop proches, varie selon les sociétés et les époques, et selon les circonstances. Si nous imaginons que le clonage reproductif, dans votre scénario, soit légal et courant, on peut tout imaginer, y compris que dans cette société future / fictive les relations sexuelles et le mariage entre clones soient acceptés par la société... ou au contraire qu'ils relèvent du tabou.

Pour continuer sur la thématique des clones, nous vous conseillons la série Orphan Black, ne serait-ce que pour la performance de l’actrice Tatiana Maslany, qui joue la plupart des personnages principaux.


Concernant le voyage dans le temps :

Contrairement au clonage humain reproductif, techniquement envisageable, le voyage dans le temps est à l’heure actuelle rigoureusement impossible. Il n’existe donc aucune législation qui encadre les voyages temporels…

A la lumière des éléments donnés plus haut, nous vous laissons vous faire votre propre opinion sur la problématique des relations sexuelles avec votre alter ego passé / futur. En outre, si ce n’est déjà fait, nous vous conseillons la lecture du roman de David Gerrold, L’Homme éclaté, qui semble explorer toutes les thématiques qui vous intéressent… et apportera peut-être une réponse à vos interrogations.
Vous trouverez encore d’autres œuvres de fiction sur le thème du voyage temporel dans cette précédente réponse du Guichet du Savoir : paradoxe temporel.

Pour ce qui est des relations avec votre épouse, si vous êtes toujours mariés dans le futur, techniquement il ne s’agit pas d’adultère


Bonne journée.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact