Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le Chocolat

Le Chocolat

par Elya, le 24/04/2005 à 10:13 - 8509 visites

Quels sont les oeuvres littéraires dans lesquelles sont abordés des sujets tournant autour du chocolat et de sa consommation?
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 27/04/2005 à 09:25

Réponse du département Langues et Littératures

Madame de Sévigné, dans sa Correspondance, parle à plusieurs reprises du chocolat. Voici, par exemple, ce qu'elle en dit :

[i]"Mais le chocolat, qu' en dirons-nous ? N' avez-vous point
peur de vous brûler le sang ? Tous ces effets si
miraculeux ne nous cacheront-ils point quelque
embrasement ? Qu'en disent vos médecins ?"
...
"Je vous conjure, ma très chère bonne et très belle, de
ne point prendre de chocolat. Je suis fâchée contre lui
personnellement. Il y a huit jours que j' eus seize
heures durant une colique et une suppression qui me fit
toutes les douleurs de la néphrétique"
...
"La *Marquise *De *Coëtlogon prit tant de chocolat,
étant grosse l' année passée, qu' elle accoucha d' un
petit garçon noir comme le diable, qui mourut."[/i]
(tous ces extraits sont pris dans le Tome 1 de la correspondance)

Les libertins ont aussi vanté les mérites de la consommation de chocolat. Serge Safran dans son livre L'amour gourmand : libertinage gastronomique au XVIIIè siècle, nous dit :

[i]"La réputation des vertus aphrodisiaques du chocolat ne date pas des lumières. Le roi aztèque Moctezuma... buvait parait-il plusieurs tasses de chocolat avant d'aller honorer les femmes de son gynégée. Plus proches de nous, les Ninon de Lenclos, Maintenon, Pompadour ou Dubarry en firent une grande consommation.... Non sans arrières pensées libidineuses, pour quelques-unes d'entre elles : leur situation reposait, si l'on peut dire, sur leurs performances d'alcôve...Ces effets n'ont point échappés aux écrivains dès que le plaisir des sens, sous toutes ses formes, s'est immiscé dans la littérature du XVIIIè siècle...il faut attendre les romans libertins et les grands libertins comme Sade ou Casanova, pour voir associer le chocolat aux plaisirs de la bouche, et plus précisément au plaisirs de la couche..."[/i]

Pour d'autres, comme Fernando Pessoa, la consommation de chocolat est plutôt liée au souvenir :
[i]"Un simple bonbon au chocolat peut me détraquer les nerfs, sous l’excès de souvenirs qui viennent m’ébranler. Mon enfance ! Et mes dents qui mordent dans la pâte sombre et moelleuse mordent aussi et savourent à nouveau les humbles joies du gai compagnon que j’étais pour mes soldats de plomb, ou du cavalier s’accommodant parfaitement du roseau transformé, pour l’occasion, en cheval. Les larmes me montent aux yeux, et je mêle à ma guise la saveur du chocolat, le bonheur passé et mon enfance perdue, tout en m’abandonnant voluptueusement à la douceur de cette souffrance. Sa simplicité n’ôte rien de sa solennité à ce rituel de mon palais[/i]“. Le livre de l'intranquilité de Bernardo Soares.

Pour finir, quelques références de romans contemporains :

- Chocolat / Alexandre Tarasov-Rodionov : Zoudine, le bon communiste, se donnera pour mission d'anéantir ce chocolat, symbole, vestige de la société prérévolutionnaire de richesse et de luxe, mais aussi élément attirant, ensorcelant, maléfique.

- Charlie et la chocolaterie / Roald Dahl : un roman pour les jeunes qui a été porté à l'écran et qui peut tout à fait être lu (ou vu) par des adultes

- Cacao / Michèle Kahn

- Chocolat / Joanne Harris (qui a également fait l'objet d'un film)

- Merci pour le chocolat / Charlotte Armstrong : roman policier, également porté à l'écran

- Le chocolat d'Apolline / Michel Cyprien - Gallimard, Folio, 2001 : Apolline aime le chocolat, elle est grosse, très grosse. En suivant le roman de sa vie, mélange de gravité et de cocasserie, nous nous prenons d'affection pour cette femme d'aujourd'hui baignant dans la culture contemporaine. L'auteur est journaliste et a déjà publié un roman historique (disponible dans le commerce)

- Ecoute-moi, écoute-moi / Corinne Fournier - Hors commerce, 2003 : Un désaxé tente d'assouvir sa vengeance en intensifiant les comportements et les émotions par le biais du goût et de l'ouïe jusqu'à les faire devenir insoutenables, et ainsi devenir le maître des sens. Un récit dans l'univers de l'opéra et du chocolat (disponible dans le commerce)

- La fée chocolat / Irène Frain : Le roi de la Soupe aux Cailloux, ennemi implacable des Gourmets, enlève leur fée Chocolat et menace de la faire fondre si elle refuse de l'épouser (roman pour enfant, disponible dans le commerce).
Et elle sait de quoi elle parle, car elle est membre du Club des croqueurs de chocolat
Et pour finir de vous mettre en appétit, vous pouvez visiter le portail Choco-club !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact