Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Donner a boire aux petits lapins

Donner a boire aux petits lapins

par sofialahlali, le 14/12/2017 à 22:36 - 580 visites

Bonsoir . Je veux savoir si je peux donner a boire aux petits lapins par le biais d une seringue . Sachant que leur maman est morte et c est moi qui s occupe de leur nouriture

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 15/12/2017 à 17:25

Bonjour,

Voici ce qu'indique Wamiz quant à l'alimentation des lapereaux :

" Les lapereaux orphelins âgés de moins de trois semaines peuvent être nourris artificiellement, deux ou trois fois par jour, avec du lait en poudre pour chiot ou chaton vendu dans les animaleries. Au cours des premiers jours, on peut leur administrer jusqu’à 5 ml de lait (une cuillerée à café) et on augmente progressivement la quantité jusqu’à 15 ml (une cuillerée à soupe) pendant la deuxième semaine, pour arriver à 25 ml au cours de la troisième.
On continue ensuite pendant quelques semaines avec une dose de 30 ml par jour, jusqu’à ce que les petits soient capables de manger seuls du foin et des granulés en quantité suffisante.
Le lait doit être administré avec un biberon pour chiots, en n’oubliant pas de percer un trou adapté sur la tétine pour que le lait s’écoule bien. Attention de ne pas appuyer trop énergiquement sur la tétine parce que le lait risquerait de couler dans les poumons du lapin.
Après chaque repas, il faut nettoyer délicatement la zone anale des petits avec un morceau de coton imbibé d’eau tiède, pour stimuler la miction et la défécation. "

C'est également ce qu'indique le livre intitulé Mon lapin nain : le choisir, le comprendre, le soigner de Christophe Bulliot :
"Il est parfois nécessaire de se substituer à la lapine : mère rejetant un ou plusieurs lapereaux (stress, portée trop nombreuse, petits manipulés et imprégnés de l'odeur humaine), nouveau-nés orphelins, lapine malade ou n'ayant pas de lait. Vous devez dans ce cas placer le nid dans une cage à part et y installer les petits au chaud.
Procurez-vous du lait artificiel (analogue à celui qui est utilisé pour les chiots ou les chatons) chez votre vétérinaire ou en pharmacie - mais n'utilisez en aucun cas du lait de vache ! Le lait de la lapine est plus riche en graisse et en protéines que le lait de vache.
Faites tiédir le lait (à la température du corps de la mère, c'est-à-dire environ 38°C). Distribuez à volonté en deux à quatre prises quotidiennes, à l'aide d'un petit biberon spécialement conçu pour lapin ou à l'aide d'une seringue à insuline sans aiguille : maintenez toujours les petits en position horizontale pour éviter les fausses routes. Il faudra de surcroît stimuler la défécation et la miction des très jaunes lapereaux en frottant légèrement la région de l'anus et de l'orifice génital avec un coton humidifié. "

Il convient donc de donner aux lapereaux du lait artificiel pour chiots ou chatons mais si vos lapereaux commencent à grignoter de la paille ou des granulés, vous pouvez leur mettre de l'eau à disposition.

Voici quelques conseils apportés par l'ouvrage intitulé Mon lapin nain : le choisir, le comprendre, le soigner de Christophe Bulliot :

" Votre lapin doit avoir à disposition en permanence de l'eau fraîche et propre. [...]
Le biberon
C'est le mode de distribution à privilégier car l'eau est à l'abri des souillures et ne risque pas d'être renversée dans la litière. Le biberon doit être installé bien verticalement et à l'extérieur de la cage, afin que le lapin ne puisse pas le heurter et le détériorer, ni se blesser.
Pour boire, le lapin pousse avec sa langue la petite bille qui obstrue l'extrémité de l'embout - l'eau peut alors passer."

Il n'est pas conseillé de leur laisser une gamelle d'eau qu'ils peuvent renverser ou souiller. De plus, le lapin pourrait irriter la peau de son menton en buvant.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous adresser à un vétérinaire qui pourra mieux que nous vous apporter des conseils personnalisés.

Lire aussi :
- S’occuper d’un lapereau orphelin non sevré
- Prendre soin des orphelins
- Elever un lapereau orphelin / Rose Brossut


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact