Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - analphabètes à la veille de la Révolution

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > analphabètes à la veille de la Révolution

analphabètes à la veille de la Révolution

par frereyves, le 25/01/2018 à 14:58 - 752 visites

Bonjour!
Vous serait-il possible de me fournir une estimation globale du nombre d'analphabètes en France (pourcentage de la population) à la veille de la Révolution.

Un grand merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 26/01/2018 à 16:26

Bonjour,

Dans son ouvrage de référence Lire et écrire : l'alphabétisation des français de Calvin à Jules Ferry (1977), l’historien François Furet s’appuie sur des données statistiques pour démontrer que « la France n’était pas entièrement dépourvue d’instruction, même à la fin du XVIIème siècle, puisque près du tiers des hommes et un huitième des femmes signaient déjà en se mariant » (Chapitre I « L’alphabétisation sans retour », partie II « Les enseignements des données Maggiolo », p.35)

L’historien René Grevet utilise les mêmes données pour parvenir aux taux d’alphabétisation suivants, cités dans son ouvrage L'avènement de l'école contemporaine en France : 1789-1835 : laïcisation et confessionnalisation de la culture scolaire (2001) : « d’après l’enquête Maggiolo, environ 27% des femmes et 48% des hommes savaient écrire au moins leur nom à la fin du XVIIIème siècle. L’alphabétisation plus ou moins étendue concernait un peu plus de 37% de la population, ce qui traduisait de lents progrès des apprentissages et surtout un accroissement de la fréquentation scolaire. Pour autant, que 63% des français et des françaises fussent encore complètement analphabètes indique assez la médiocrité d’un bilan qui s’explique par inerties structurelles et culturelles. » (Introduction, p.11)

Ainsi, d’après ces analyses, à la fin du XVIIIème siècle, environ 63% des français étaient analphabètes.

Pour aller plus loin :
- La croissance de l'alphabétisation en France (XVIIIe-XIXe siècle), article de François Furet et Wladimir Sachs paru dans la revue Les Annales en 1974
- Alphabétisation, article de Béatrice FRAENKEL, Léon GANI et Aïssatou MBODJ, disponible sur l’Encyclopedia Universalis en ligne
- Les réponses du Guichet du savoir relatives à l’analphabétisme et l’illétrisme :
Lire/Ecrire(2016)
Analphabétisme, illettrisme (2009)

Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact