Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > Laboratoire prothèse dentaire ecoresponsable

Laboratoire prothèse dentaire ecoresponsable

par Amelie1505, le 20/03/2018 à 12:36 - 3629 visites

Est-il possible de rendre un laboratoire de prothèse ecoresponsable ?
Quels types d'énergie peut-on utiliser?
Peut-on trier les différentes matières premières utiliser ( monomère, polymére , cire , métal ,plâtre )
Existe t il déjà des laboratoire ecoresponsable?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 22/03/2018 à 11:49

Bonjour,

Qu'est-ce qu'une entreprise écoresponsable ?
L'ADEME répond à cette interrogation dans un document intitulé Les entreprises éco-responsables. En voici quelques extraits :

" Les entreprises deviennent « éco-responsables » pour une question d’éthique environnementale et d’efficacité commerciale, car les consommateurs sont de plus en plus attentifs aux conditions dans lesquelles sont produits les biens qu’ils utilisent.
L’éco-responsabilité : une attitude désormais stratégique
Une entreprise est éco-responsable dès lors qu’elle intègre de façon globale les impacts environnementaux dans ses critères de décision, pour l’amélioration et la gestion de l'ensemble de ses processus.
Tous les aspects de l’activité de l’entreprise sont concernés. Une meilleure information ainsi que la formation des salariés s’intègrent dans la politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE). La conception des produits et/ou services, la production, la logistique, les achats, une gestion optimisée des déplacements des salariés constituent d’autres leviers d’action.
Le niveau le plus élevé d’éco-responsabilité correspond aux entreprises qui font de la réduction des impacts environnementaux de leurs activités, produits et services un des objectifs à part entière de leur stratégie.
L’éco-responsabilité est également un moyen important d’amélioration de la compétitivité d’une entreprise, car elle lui permet d’optimiser son recours à des matières premières et à des énergies dont les prix augmentent sans cesse.
[...]
En fonction de ses spécificités et priorités, l’entreprise peut aborder, avec l’aide de l’ADEME, la réduction de ses impacts environnementaux via de multiples entrées :
• la conception des produits et services ;
• le marketing (labels et certifications) ;
• les achats ;
• la production (matières, consommation d’énergie, énergies renouvelables) ;
• les transports (de marchandises et du personnel) ;
• le bâtiment (chauffage, isolation, respect des normes, choix des matériaux) ;
• les émissions (gestion des déchets, qualité de l’air, réduction du bruit, préservation des sols).

Lire aussi l'article du Figaro L'entreprise peut facilement devenir éco-responsable dont voici quelques extraits :
" Quels que soient leur secteur d'activité, leur taille ou leur localisation, les entreprises doivent relever le défi de l'éco-responsabilité et réduire leur impact sur l'environnement. L'innovation technologique leur facilite le travail en mettant à leur disposition toutes sortes de systèmes et d'outils qui facilitent l'adoption d'une démarche éco-responsable globale. Cette démarche concerne autant la consommation d'eau ou d'énergie que les déplacements physiques ou le tri des déchets en vue de leur recyclage.
Il est, par exemple, possible de réduire les déplacements des collaborateurs en privilégiant la visioconférence ou d'optimiser les itinéraires de livraison afin de diminuer la consommation de carburant et les émissions de CO2. [...]
Éteindre les lampes, mettre les ordinateurs en veille dès lors qu'on ne les utilise plus, recycler les gobelets de la fontaine d'eau ou de la machine à café, baisser le chauffage, imprimer en recto/verso, autant de solutions dont les petits bénéfices mis bout à bout ont un impact substantiel sur la facture énergétique de l'entreprise. Certes, 70% de l'énergie consommée par un ordinateur tout au long de sa durée de vie le sont pendant sa fabrication et son transport. Mais il faut savoir que ce même ordinateur consomme 30% de moins lorsqu'il est en mode veille « classique » et 95% de moins s'il est en mode « veille prolongée ». [...]
Il est aujourd'hui possible d'augmenter légèrement le chauffage une heure avant l'arrivée des collaborateurs dans les locaux ou de mettre des machines en préchauffage depuis un smartphone ou une tablette. Non seulement ces appareils permettent le pilotage à distance, mais ils enregistrent également toutes sortes de données : kWh consommés, nombre de copies imprimées ou d'appareils connectés au réseau, identité des personnes entrant dans un espace donné, variations de température, etc. Mieux, les systèmes de gestion domotique et les capteurs sont alimentés par des batteries longue durée rechargeables et fonctionnent sans fil. "
A lire aussi : Comment devenir éco-responsable dans votre entreprise


L'ADEME a édité un guide intitulé " Gestion des risques et de l’environnement en prothèse dentaire ", pour informer les personnes qui démarrent une activité de prothésiste dentaire de la réglementation en matière d'environnement et de sécurité. Ce guide est assez synthétique, par conséquent il ne peut être exhaustif ; les Chambres de Métiers et de l’Artisanat sont présentes pour vous aider et répondre à toutes vos questions.
De nombreux conseils y sont toutefois donnés pour intégrer la gestion des risques et de l’environnement dans le développement des entreprises produisant des prothèses dentaires. Un tableau mentionne notamment les déchets qui peuvent être récupérés par les déchetteries, et ceux qui doivent l'être par des collecteurs privés.
A consulter également : Prothésiste dentaire

Vous pouvez effectivement trier les déchets cités car des sociétés sont spécialisées dans la récupération de déchets issus des laboratoires de prothèses dentaires.

Il semble exister des logos écoresponsables dans le secteur de la prothèse dentaire mais offerts par des sociétés privées comme par exemple Metaconcept. Attention ! Il ne s'agit pas d'écolabels qui eux, doivent répondre aux exigences de la norme ISO 14024 et être contrôlées par des entreprises extérieures :

" Certains logos offrent des garanties aux consommateurs sur la qualité des produits qu'ils achètent. À cette exigence de qualité, les écolabels ajoutent un autre impératif : les produits écolabélisés limitent leurs impacts environnementaux à toutes les étapes de leur cycle de vie, de l'extraction des matières premières, en passant par la fabrication, la distribution, l'utilisation et jusqu'à la fin de vie ou valorisation (recyclage, réemploi,etc.) du produit.
Ainsi, un écolabel doit répondre aux exigences suivantes selon la norme ISO 14024 :
- il respecte des critères environnementaux précis ;
- il minimise les impacts environnementaux (pollution de l'eau, de l'air, des sols, émissions des gaz à effet de serre...) du produit tout au long de son cycle de vie ;
- les produits sont certifiés par un organisme indépendant qui garantit la conformité du produit aux critères du référentiel ;
- les critères environnementaux sont révisés régulièrement pour assurer que les meilleurs produits se distinguent des autres. "
source : Ademe : Tout savoir sur les écolabels

Il existe un label qui met l'accent sur la qualité du produit ainsi que sur le respect de l'environnement : labeldent. Il garantit les points suivants :
" • les prothèses sont fabriquées en France, dans le strict respect de l'environnement
• chaque prothèse est identifiée et traçable, conçue en conformité de chaque DMSM (Dispositif Médical Sur Mesure)
• une analyse des risques est effectuée à chaque étape de la production
• le contrôle et la sélection rigoureuse des matières premières est effectué en amont de la production
• chaque prothèse est conforme aux exigences de l’ANSM de la directive 93/421CE et du Code de la Santé Publique "

Nous vous invitons à consulter ce mémoire d'étudiant pour en savoir plus : LE CABINET DENTAIRE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE / Judith PADILLA BARBOSA

... à contacter votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat et l'ADEME pour plus d'information,
ainsi que l'Union nationale patronale des prothésistes dentaires qui a publié un article susceptible de vous intéresser sur le traitement des déchets : Collectés, triés, v­alorisés….


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact