Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Top 10 > bateux pirtaes

bateux pirtaes

par sylvaine couland, le 26/01/2019 à 15:47 - 1480 visites

Bonjour,je m appelle Lou et je suis en 5eme je dois faire un expose sur les bateauxpirates exterieur et interieur
qui les construit?materiaux comment s appelle la personne qui finance la construction?
Definir les differentes parties d un navire exterieur
expliquer comment s organise l interieur d un bateau.
Pouvez vous m aider?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 28/01/2019 à 16:14

Bonjour,

Dans Légendes des pirates : bandits des mers : les plus grandes aventures des océans Paul Kennedy, aux pages 147 et suivantes, indique qu'"En général, les bateaux pirates n'étaient pas spécialement construits pour la piraterie. Les pirates naviguaient sur des navires qu'ils volaient et ils utilisaient plusieurs types d'embarcations. A cette époque, on classait les navires en fonction du nombre de mâts, de la manière dont les voiles étaient gréées et dans le cas des navires de combat, du nombre de ponts-batteries.
La plupart des navires utilisés en piraterie étaient équipés de deux ou trois mâts et chaque mât avait son propre nom. Le grand mât est le mât central d'un trois-mâts, le mât avant d'un deux-mâts, ou le seul mât d'un bateau à un mât. Le mât d'artimon est le mât arrière d'un navire équipé de deux mâts ou plus et le mât de misaine est le mât avant d'un trois mâts. "
Suivent une description des différentes voiles (carrées ou auriques) et de l'organisation des ponts ainsi que de différents types de bateaux (sloop, heu, cromster, schooner, barquentin, brigantin, galère, galion, ... Nous vous laissons consulter ce document au département Civilisation (2e étage de la Bibliothèque de la Part Dieu) pour en savoir plus.


L'ouvrage intitulé Un galion du XVIe siècle (disponible au département Jeunesse de la Bibliothèque de la Part Dieu), vous sera d'une précieuse aide pour réaliser votre exposé. Il répondra à beaucoup de vos interrogations comme celles portant sur la construction des bateaux. En voici quelques extraits :

"Certains galions célèbres furent commandités par de riches sujets désireux de s'attirer les faveurs du monarque, tel le Gallean Leicester, construit sur l'ordre du comte de Leicester, l'un des favoris de la reine Elisabeth Ire d'Angleterre. Le Leicester participa à la bataille contre l'Invincible Armada en 1588. Dans la flotte espagnole, se trouvait le Florencia, un galion italien, appartenant à l'origine au duc de Toscane, qui l'avait appelé San Francesco et l'utilisait pour le commerce des épices. mais les Espagnols s'en emparèrent et le rebaptisèrent pour en faire un vaisseau de combat. "
Les personnes qui financent ce type de navires sont donc souvent de riches courtisans qui parfois les financent seuls, parfois s'associent. Ils les construisent à des fins commerciales ou miliaires ; chaque associé espérant toucher une part des bénéfices.
Les étapes de la construction du bateau sont détaillées pages 19.
Les différents artisans intervenant sur le chantier naval sont présentés, ainsi que la journée type d'un ouvrier aux pages 14 à 23.
En pages 28-29, on trouve une représentation très détaillée de l'intérieur de la proue et en pages 30-31, de l'intérieur de la poupe.
Les parties extérieures du bateau sont décrites pages 32-33.


Le document intitulé Mission galion pourra également vous intéresser car des schémas détaillent les parties intérieures et extérieures des navires.
Il établit tout d'abord une distinction entre les différents types de pirates :

"Parce qu'il transporte une cargaison de grande valeur, un galion espagnol est une proie tentante pour les corsaires, les boucaniers, les flibustiers et les pirates.
Les corsaires capturent puis échangent les navires et leur chargement contre une rançon. En général, ils sont à la solde d'un gouvernement hostile à l'Espagne, comme l'Angleterre, la France ou les Pays-Bas.
Les boucaniers sont des aventuriers d'origine anglaise venus de Jamaïque, de l'île de la Tortue ou d'Hispaniola. Leur nom signifie "chasseur de cochon sauvage".
Comme les flibustiers, leurs acolytes français ou néerlandais, les boucaniers pillent les navires espagnols, souvent encouragés par leurs gouvernements respectifs.
Mais en plus, il faut compter avec les pirates, des hors-la-loi sanguinaires opérant pour leur propre compte.
Le schéma de l'intérieur et de l'extérieur d'un brigantin est détaillé ensuite en double page.

Sous le chapitre "Préparer l'expédition", la construction du galion est expliquée :
" Ton galion est construit sur un chantier du nord de l'Espagne, non loin du port de Bilbao. Les chênes de la forêt de Bilbao fournissent le bois nécessaire. La région est aussi spécialisée dans la production de pièces d'artillerie. Et au port, arrivent des coins de l'Europe de gigantesques troncs de pins (pour les mâts), ainsi que d'autres matériaux essentiels tels que la toile, les cordages et le goudron. Ce sont des poutres qui sont livrées en priorité sur le chantier. La quille est disposée sur le sol, puis l'étrave et l'étambot y sont fixés, donnant respectivement forme à la proue et la poupe. Ensuite, une série des côtes appelées "coupes" sont attachées à la quille, dessinant la structure transversale du galion (membrure) : elles forment un U au centre du navire et un Y à la poupe. La membrure doit être construite en suivant des directives gouvernementales très strictes. On assemble ensuite les ponts intérieurs et les supports des mâts sont installés. Des planches sont clouées sur les ponts et sur la partie extérieure de la coque (bordage). Puis on insère les mâts dans leur emplanture, et l'on monte le gouvernail ainsi que des cloisons pour séparer les différents espaces. Au total, la construction du galion prend environ deux ans. "
Un plan du chantier naval figure sous ce texte.

Nous vous invitons également à venir consulter ce livre à la bibliothèque et vous souhaitons un bon exposé !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact