Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Récentes > Je veux savoir comment concevoir un recepteur internet sat

Je veux savoir comment concevoir un recepteur internet sat

par medespoir, le 19/02/2019 à 10:47 - 345 visites

Je veux me connecter à l'internet en utilisant un satellite est ce que c'est possible sans payer des fournisseurs locaux ?


Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 21/02/2019 à 10:25

Bonjour,

Sans préjuger de ce qu’il est techniquement possible de faire, il n’existe pas, à notre connaissance, de moyens légaux de se connecter gratuitement à l’internet par satellite.

Utilisé en particulier dans les zones peu densément peuplées et/ou mal couvertes par les réseaux fibre et ADSL, la technique fait cependant l’objet de subventions de la part des départements. Ainsi, le département de l’Ariège offre à ses administrés une aide à l’installation du dispositif box + satellite :

« Internet : le Département reconduit la « subvention satellite » de 400 €
Ce dispositif avait été engagé en 2011 par le Département qui avait décidé de fixer la subvention à hauteur de 80 % du coût d’acquisition et d’installation, et de la plafonner à 400 €. La participation du client se situant en moyenne autour de 80 € pour une installation standard, réalisée par un professionnel.
En 2016, 30.000 € ont été consacrés à cette aide à l’installation d’un dispositif de réception satellite au bénéfice de 75 foyers ariégeois. »

(Source : ariege.fr)

Vous pouvez consulter sur ariase.com une carte dynamique vous permettant de voir si une telle subvention existe dans votre département, et, le cas échéant, à quelle hauteur.

D’après les sources que nous avons pu consulter, l’internet par satellite est non seulement plus cher que la fibre ou l’ADSL, mais permet un trafic moindre – et bien que le site du gouvernement annonce le plan « très haut débit » lancé en 2013 comme une priorité, avec en ligne de mire « la couverture de l'intégralité du territoire en très haut débit d'ici à 2022 », sa mise en œuvre dans son volet par satellite se heurte à des conflits entre opérateurs (voir article de latribune.fr).

Une solution venant de l’autre côté de l’Atlantique ? L’excentrique Elon Musk, PDG de l’entreprise SpaceX, a annoncé en 2015 « un projet de création d'un réseau de satellites destinés à diffuser un accès Internet haut débit » :

« L'idée est d'en déployer 4.425 évoluant sur des orbites basses comprises entre 1.110 et 1.325 kilomètres d'altitude. Après avoir déposé en 2016 une demande auprès de la FCC (Federal Communication Commission), l'agence fédérale américaine en charge des télécommunications, SpaceX vient de franchir une nouvelle étape.
Patricia Cooper, la vice-présidente de SpaceX, a récemment passé une audition devant une commission du Sénat des États-Unis afin de fournir de plus amples précisions sur ce projet. Le réseau de satellites devrait être totalement opérationnel en 2024, mais SpaceX compte débuter les lancements dès 2019 avec une première flotte de 1.600 satellites. Pour mémoire, il y en a actuellement 1.459 qui orbitent autour de la Terre. »

(Source : futura-sciences.com)

Le projet, visant modestement à « connecter le monde » à internet, semble avancer, l’entreprise ayant commencé à « 500 millions de dollars dans une opération valorisant le groupe à 30,5 milliards de dollars, afin de lancer son projet de constallation de satellites Starlink », selon un article récent des Echos.

Affaire à suivre donc… en attendant, vous pouvez toujours connecter vos appareils portables dans les lieux publics, bibliothèques, mairies, espaces publics numériques.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact